Avertir le modérateur

19/02/2008

Naïveté et politique ???? Allons allons ...

Je viens de prendre connaissance de la réaction  de Mr Maurice LEROY -député centriste de Loir et Cher-, à l'encontre du caractère anti sarkoziste de l'appel républicain de l'hebdomadaire MARIANNE.

Cet appel a été signé par 17 personnalités de sensibilités différences dont Mr .... LEROY Maurice, député centriste de Loir et Cher

Celui-ci dénonce l'exploitation politique qui en est faite à l'encontre du Président de la République. Je viens de relire le texte incriminé. Il est clair. Dès l'introduction, on comprend que c'est le chef de l'Etat qui est visé.

Si Mr LEROY ne souhaitait pas attaquer le président, pourquoi a-t-il signé cet appel ??58cf307bb801543370ae98d04aada18b.jpg A-t-il changé d'avis ?

Je me suis renseigné sur le parcours politique de l'intéressé.

 Celui-ci est éloquent : secrétaire général du groupe communiste au sénat de 1984 à 1990, de 1991 à 1992 il dirige le cabinet de Jacqueline FRAYSSE sénatrice maire communiste. En 1993, il entame sa première diagonale du fou en étant chargé de mission pour Charles PASQUA au conseil général des hauts de seine. Il travaillera ensuite pour Eric RAOULT au ministère de la ville.

Et c'est en 1997 qu'il rejoint l'UDF. Au premier tour de la dernière présidentielle il soutient BAYROU, puis Sarko contre Ségolène ROYAL au 2è tour.

Voilà le parcours d'un homme de conviction qui ne change pas d'avis.Ou alors, peut être que comme disait Coluche, il a "signé sans réfléchir" et que "s'il avait réfléchi, il aurait pas signé" ?

Commentaires

On peut être communiste et se rendre compte après tout que le communisme est une erreur. Le véritable homme de conviction est celui qui évalue régulièrement ses propres positions, les juge, et éventuellement les modifie. Comme le dit la sagesse populaire : "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis".

Écrit par : Tannhäuser | 19/02/2008

Si vous aviez écouté attentivement la réaction de Maurice Leroy, vous auriez su qu'il partage les valeurs du texte qu'il a signé, et particulier sur la laicité. Ce qu'il dénonce, c'est de n'avoir pas été informé des noms des autres cosignataires. Cela à permis à JF Kahn de réaliser un "coup" politique et médiatique, en piégeant chacun d'eux et je doute que cela ca à son honneur.
Lorsque vous mettez en perspective le parcours de Maurice Leroy avec l'explication de sa signature du texte de Marianne, vous manquez d'honneteté intellectuelle et de rigueur. La diversité du parcours de Maurice Leroy sont une réelle force et une richesse. Comme le disait tres bien le premier commentaire, il n'y a pas à rougir d'avoir renoncé à un engagement auquel on ne croyait plus. La solution que vous choisissez est réellement la facilité. En restant en surface, en restant sur la meme ligne d'attaque primaire à l'encontre de Maurice Leroy, vous n'informez personne et décrédibilisez votre propre démarche. Lorsque l'on veut s'exprimer encore faut-il avoir des informations intéressantes, pertinentes et si possible nouvelles. Vous n'avez rien de celà et, à défaut d'avoir la langue bien pendu, vous auriez bien du la garder au chaud.

Écrit par : Thomas | 19/02/2008

Mais le texte signé ne parle pas que de laïcité... Loin de là. Il remet également en cause la prétendue "rupture".

Vous déclarez "ce qu'il dénonce c'est de n'avoir pas été informé du nom des autres signataires". Si je vous suis bien, Mr LEROY s'engage sur un texte en fonction du nom des signataires et non du contenu du texte ???

Écrit par : elmone | 19/02/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu