Avertir le modérateur

06/03/2008

Ségolène et le PS

Je viens d'entendre sur Canal + que Ségolène Royal  ne participerait pas aux débats dimanche soir des municipales et qu'elle avait négocié avec une seule chaine (TF1) une intervention à 20h01, juste après le résultat des élections.

c3f1542c72de0c323a65038d29d20c14.jpgMme ROYAL a le souhait de se poser en leader indiscutable et indiscutée du PS, voire de l'opposition.

Il faudrait que Mme ROYAL  :

  • arrête d'oublier que la vie politique est faite de débats publics avec ses adversaires politiques et ses concurrents du PS.
  • se souvienne qu'elle n'est pas le seul leader du PS et qu'à ce jour, elle n'est pas le premier secrétaire du PS
  • qu'à force de jouer à la Eva Péron du pauvre, elle favorise la "pipolisation" de la politique française  et on voit ce que ça donne avec les institutions politiques
  • se souvienne qu'aujourd'hui elle n'est que présidente de la région Poitou Charente
  • Qu'elle n'a pas gagné la dernière élection présidentielle.

Alors, que Madame Royal  garde sinon un peu d'humilité, du moins la tête froide. Si la politique -toutes tendances confondues- a besoin de quelque chose, aujourd'hui c'est d'un peu de débats.

Commentaires

Ce qui se passe sur les plateaux télé les soirs d'éléction n'a rien d'un débat politique,il s'agit d'une série d'invectives publiques pour se dire que tout le monde a gagné avant d'aller prendre un pot ensemble derrière les caméras.
Mme Royal ne joue plus dans cette cour là et elle a bien raison.
Le débat politique,elle le mène courageusement,chaque jour de cette campagne dans les quartiers populaires où les autres ne vont plus.
Dommage pour eux mais Mme Royal est TRES populaire .il faut être bien de bien mauvaise foi pour ne pas le reconnaître.
En l'invitant à donner son analyse dès 20h,La chaîne de télévision la plus prisée de tout le monde politique pour y intervenir ,la reconnaît en effet comme le leader de l'opposition.
Il faudra vous y faire car ce n'est pas fini.

Écrit par : Menez.guen | 06/03/2008

Mais quelle mauvaise foi!!!!

Certains auraient besoin de quelques notions de communication politique :
Ségolène Royal a bien raison de se mettre au dessus de la mêlée politique pour renforcer son aura de leader de future Première Secrétaire. Ses lieutenants eux débattront à sa place, et cela non pas parce qu'elle n'aime pas débattre, elle l'aurait fait, elle aurait démonté ses opposants mais elle aurait noyé sa prestation parmi les autres.
Alors assez de ces procès d'intention ( Eva Pérone, bécassine, nulle....)!

Quand on parle de politique, il faut aussi savoir déchiffrer les mécanismes de la communication politique.....!!!!!

Écrit par : Flay | 06/03/2008

Ne vous en déplaise, mais la plupart d'entre nous savons lire, doués d'une intelligence. Nous sommes capables de comprendre ce qu'elle exprime et ce qu'expriment ses ennemis, dont vous-même.

Cela fait plus d'un an que nous voyons ce qui se passe en France et en quoi consistent les "débats" Il suffit de faire un tour sur les blogs de commentaires des articles en ligne ou de lire les déclarations de ceux qui étaient jaloux de son succès lors des primaires, pour que nous n'ayons aucune envie d'assister à des débats d'insultes sordides. Il y a eu trop d'ignominies, trop de bassesses, trop de manoeuvres politiciennes, juste, afin de lui nuire.

Je peux comprendre qu'après tout ce qu'on lui a asséné, elle cherche à se protéger. Je pense tout particulièrement aux nombre d'articles (Libé, notamment) qui cherchaient clairement à dresser le PS contre SR durant les mois de mai, juin et juillet et à tous ces pamphlets, alors qu'elle aurait clairement eu besoin d'amitié et de soutien. Je suis convaincu que le jour où il y aura des débats apaisés, de réels débats d'idées, sans intention nuisible, alors elle sera là.

Écrit par : Aube | 06/03/2008

De tout ceci, se dégage une impression d'ensemble et il apparaît désormais très clairement qu'elle est la force d'opposition la mieux relayée par les médias. Elle fait, à elle-seule, les 3/4 des titres de l'opposition.

Sans relais médiatique, une idée politique est mort-née.

Que vous n'aimiez pas Ségolène Royal, est votre liberté et c'est aussi votre liberté que de l'exprimer. Mais cela ne vous oblige pas à nuire à toute la gauche en cherchant à la priver de son meilleur relais médiatique et de sa militante la plus omniprésente de toute la campagne.

Si malgré tant d'articles destinés à lui nuire, elle est si populaire, c'est que ce que nous percevons d'elle, nous parle mieux que ce que vous en écrivez. Nous apprécions son courage de continuer à exister face à tant de médiocrité haineuse et à se battre pour ce qu'elle ressent être juste.

Écrit par : Elysium | 06/03/2008

Menez.guen, votre commentaire est fort intéressant.. Il est vrai que le soir des élections, il y a beaucoup d'invectives et pas toujours du meilleur niveau. Ceci étant, c'est un des rares moments où les hommes politiques se mettent publiquement en danger. Et Parfois, il se dit des choses très intéressantes : je me souviens d'un cri du coeur de Rocard un soir de défaite du PS à des législatives (il y a de ça 20 ans eh oui !)

Flay, à relire mon "billet" je n'ai pas le sentiment d'être de mauvaise foi. Après votre commentaire, je me suis néanmoins posé la question sur la dimension péroniste que Mme Royal voulait se donner.... Et je me suis souvenu d'un discours de ségolène royal dans lequel elle parlait à son auditoire comme à "ses enfants". Cela m'a mis mal à l'aise.

Il semble clair Flay que nous ne déchiffrons pas la communication politique de la même manière....

Cordialement

Écrit par : elmone | 06/03/2008

Alors que je réponds aux 2 premiers commentaires, 2 autres viennent de tomber.
Aube : Je suis d'accord avec vous pour dire à quel point les dirigeants socialistes (et la presse) n'avaient pas été tendres (c'est un euphémisme) avec Mme Royal avant la présidentielle. Les réactions des hommes du parti socialiste étaient parfois insultantes. A ce moment là, Mme Royal n'a pas eu le traitement qu'elle méritait. Pourtant un politique doit à un moment se placer dans l'arène avec les autres. A ma connaissance seul le président de la république peut se mettre au dessus des partis.
Elysium, je ne pense pas avoir exprimé de haine envers Mme Royal contrairement à ce que vous écrivez. Si tel était le cas, j'en serais désolé. Mais vous mettez le doigt sur quelque chose d'intéressant: Mme Royal est bien un relai médiatique.. Mais elle doit être plus encore si elle veut représenter l'opposition.
Enfin, mon billet est une réaction par rapport à ce qu'elle a décidé de faire le soir des municipales.

Écrit par : elmone | 06/03/2008

vive royal !

Écrit par : thomas | 06/03/2008

Cet articles et les autres essayants de nuire a Mme Royal n'y feront rien : je continuerais l'admirer, je trouve qu'elle a beaucoup de courage, bien plus que ce personnage inquietant qui dirige notre pays.
L'opposition, decidemment, use de tous les moyens pour nuire au PS.
Ils feraient mieux de tenir leur belles promesses.

Écrit par : helene | 08/03/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu