Avertir le modérateur

13/05/2008

LME = baisse de prix ??

Les prix à la consommation ont très fortement augmenter ces derniers mois.

Sur la base de ce constat à présent incontestable, Mr SARKOZY a fait déposer par le Gouvernement la Loi de modernisation de l'économie (LME). Parmi les mesures de ce projet : la facilitation de l'ouverture des supermarchés d'une surface inférieure à 1000 m2. L'objectif est d'accentuer la concurrence entre super-hypermarchés et donc d'enrayer la hausse des prix. Michel Edouard Leclerc a d'ores et déjà pronostiqué une division de l'inflation par 2.697782418.jpg

Pourtant, certaines critiques (y compris chez les élus UMP) se font entendre. Avec certains accents de vérité et de bon sens d'ailleurs !

Ainsi on peut reprocher à ce projet de supprimer la protection du petit commerce qui avait déjà été mise en place par la loi Royer en 1973 modifiée par la suite. Là c'est clair, le petit commerce va disparaître.

Ensuite, certains font remarquer que cette loi va modifier le rapport entre industriels et la Grande Distribution en faveur de cette dernière. C'est vrai. Nous savons  déjà fort bien quelle est la puissance économique et financière des centrales d'achat vis avis des fournisseurs. Nous connaissons la vulnérabilité des agriculteurs face à la puissance économique dominante des hypermarchés.

Même les grandes industries agro-alimentaires, textiles n'en mènent plus large.

Même sans entrer dans le système des marges arrières, il n'est pas besoin de fréquenter longtemps les hypermarchés comment ils s'y prennent pour domestiquer les grandes marques. C'est particulièrement évident au rayon yaourt (entre autres) : Quand un produit Nestlé ou Danone (par exemple) se vend bien, Auchan ou Carrefour le copie. Dans un premier temps le distributeur le fait mettre en rayon juste à côté du produit copié.  Dans un deuxième temps  ce dernier produit est mis en vente dans les rayons du bas ou tout en haut alors que le produit auchan ou carrefour est stocké à hauteur de bras.  Et puis un jour, le produit Grande Marque disparaît des rayons et ne reste plus que le produit de l'hyper...

En clair, le hyper ne courre aucun risque dans la commercialisation de son produit, puisque le produit copié marche déjà. En plus de cela, les  budgets  de recherche et développement sont très importants chez la Grande marque et presque inexistants chez le distributeur.

Qui a dit que la perception de beaucoup d'argent était  normale chez ceux qui prenaient des risques ??

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu