Avertir le modérateur

28/09/2008

Le paradoxe de Toulon

C'est en lisant Juan que m'est venue cette évidence sur un des paradoxes de Nicolas Sarkozy.Sarkozy_Toulon_Sarkofrance.jpg

Après son séjour à New-York, le Président Sarkozy nous a fait part à Toulon de sa version des déviances du capitalisme. Il y a le bon capitalisme : le capitalisme industriel et le mauvais capitalisme : le capitalisme financier.

Admettons.

Là ou j'ai du mal à le suivre, c'est quand il déclare que la politique du "laisser faire" c'est terminé et que dans le même discours il confirme qu'il faille diminuer le nombre de fonctionnaires.

Certes, cette diminution des agents de l'Etat est une promesse de campagne.

Mais je voudrais qu'on m'explique comment il est possible de concilier : accroissement de la réglementation et baisse du nombre de fonctionnaires.

Qui, sinon des fonctionnaires assermentés peuvent faire appliquer la Loi ou vérifier qu'elle est appliquée ??

Qui ? Sinon des fonctionnaires du Trésor auront la compétence pour vérifier que la la réglementation bancaire est bien respectée ?

Un autre exemple pas si éloigné  : nous venons d'apprendre que du lait et des bonbons chinois avaient été contaminés à la mélamine et que ces produits avaient été exportés vers des etats de l'Union Européenne. Ce genre de scandale risque de se reproduire. Je voudrais savoir sur qui comptent nos dirigeants pour vérifier que les marchandises que nous importons sont conformes à nos réglementations ??... Sur le Marché ??!!

D'une façon générale, face à cette mondialisation dont les effets pervers sont nombreux, ne faut-il pas augmenter les contrôles ? A défaut, la puissance publique sera toujours amenée à payer les pots cassés ce qui lui revient en général plus cher.manif-lyceen1.jpg

Il serait peut être temps que nous comprenions que les organes de contrôles et les fonctionnaires qui les composent ne sont pas forcément et uniquement des charges budgétaires pour la Puissance Publique. Ils représentent aussi des moyens pour elle d'éviter des pertes abyssales.

Mais bon ! Par les temps actuels dès lors qu'on défend la nécessité d'une Fonction Publique forte, on perd sa crédibilité. J'en prends le risque...

Commentaires

Ouf, merci d'en prendre le risque. Ca fait du bien (d'autant plus que je viens de parcourir quelques blogs qui se veulent girly et qui sont surtout réacs). Heureusement, nous sommes nombreux à croire en la nécessité d'une fonction publique forte.

Écrit par : Marie-Georges Profonde | 28/09/2008

Oui. En fait tout le débat sur la fonction publique repose sur la notion de privilèges et de sécuurité de l'emploi (réels d'ailleurs).
Mais la Fonction Publique, ce n'est pas que ça...

Écrit par : elmone | 28/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu