Avertir le modérateur

06/10/2008

"La pénalisation de notre droit des affaires est une grave erreur"

Joli titre non ??

Nous avons tous en tête l'essentiel des discours de New-York et Toulon dans lesquels le Président Sarkozy a villipendé les déviances du capitalisme financier. Il a ainsi souhaité la fiin des stock options. Il a également fait part de sa volonté de réglementer les marchés. Le laissez-faire c'est terminé !

Bien.

Comme on dit, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis : car le titre de ce billet n'est pas de moi. Il s'agît d'une phrase prononcée par Le Président Sarkozy devant le MEDEF le 30 août 2007 (la crise des subprimes était déjà commencée aux USA).

Mais vous n'êtes pas obligé de me croire. Alors regardez ! (c'est entre  5'et 5'20'')

 

Nous serons vite fixés sur la réalité du changement d'avis du Président !

 

Commentaires

Coluche disait
"La politique, c'est quand on est poli et qu on a des tiques"........

Écrit par : Eric Me | 07/10/2008

Tu penses qu'il avait prévu l'arrivée de Sarkozy ??

Écrit par : elmone | 07/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu