Avertir le modérateur

19/11/2008

Turlututu ! (retraite) Chapeau pointu.

justice.jpgDepuis le Krach financier, nos dirigeants parlent beaucoup d'une remise en cause des golden parachutes, stock-options et autres retraites chapeau. 

Comment pourrait-il en être autrement ?

Voilà un Pouvoir qui ne cesse de dire que pour gagner mieux sa vie, il faut travailler plus. Alors forcément, on entend le Président et des parlementaires UMP dénoncer avec véhémence l'injustice flagrante que constituent ces énormes avantages indus..... Tout en décidant de laisser le soin au MEDEF de "légiférer" en la matière.

En clair, le Pouvoir prend la décision de ne  (presque) rien décider.

Quant à l'opposition, elle est inexistante dans les faits.

Alors, il reste le pouvoir judiciaire !

 Et il faut reconnaître que la décision rendue par la Cour d'appel de Paris (chambre commerciale) est intéressante. Il s'agît de la décision Carrefour/Marcel Bernard (l'ancien PDG de Carrefour).

Les faits étaient les suivants : Lors de son départ en retraite, Mr BERNARD avait, en plus d'une indemnité de non concurrence de 9,4 Millions d'Euros, obtenu le versement d'une retraite annuelle complémentaire de 1,243 Millions d'Euros à partir de ses 60 ans jusqu'à sa mort...

Ces sommes ont été acceptées par un comité de rémunération interne de Carrefour et par une "personnalité indépendante" en l'occurence Michel Pébereau (haha !)PDG de BNP Paribas et membre de plusieurs Conseils d'Administration d'entreprises du CAC 40.

Le versement de ces sommes a été par la suite contesté par la nouvelle Direction de Carrefour. Le Tribunal de Commerce n'ayant pas donné suite à leur contestation, la direction de Carrefour a interjeté appel.

Et la Cour d'appel a infirmé (remis en cause si vous voulez) le Jugement du Tribunal de Commerce.  Mr BERNARD doit donc renoncer à sa retraite chapeau et restituer ce qu'il a reçu.

La motivation de la Cour est fort intéressante :

Il apparaît que Mr BERNARD ne démontre pas que  "les services dont il se prévaut, qu'il a rendu dans l'exercice de son mandat (...) justifient l'allocation d'une rémunération s'ajoutant à celle qu'il a perçue au cours de la période considérée au titre de ce mandat".

Hé bien ! Si je comprends bien, il va falloir que les dirigeants économiques s'habituent à travailler plus, s'ils veulent ... gagner plus.
Mais gardons notre raison : une Cassation n'est pas à exclure !

Commentaires

Une fermière du Rwanda,
Qui était Hutu de surcroît,
Quitte sa case et sa smala
Pour le marché de Kampala

Elle veut honorer sa tribu
D'un beau chapon gras et dodu.
Mais elle est peu fortunée
Et le marchand Tutsi, rusé,
Refuse de baisser le prix
Du chapon par elle choisi.

Me le donnera-tu,
Dit la cliente Hutu,
Contre une gâterie
Sur ton beau bengali?

A voir, dit le vendeur,
De cette gâterie, quelle serait la valeur?
Vaudrait elle un chapon?
Il m'en faudrait la preuve pour de bon.

Aussitôt, la bougresse s'enfouit sous le boubou,
Et vite, fait jaillir la sève du bambou.
J'ai gagné le chapon, s'exclame l'innocente,
la bouche encore pleine du produit de la vente.

Que nenni lui répond le volailler acerbe
Tout comme la face, le chapon tu as perdu
Car comme le dit notre si beau proverbe
Turlute Hutu, Chapon point eut.

Écrit par : Olivier P | 19/11/2008

Prêt à tout pour un jeu de mot hein ??
Mais j'ai apprécié !

Écrit par : elmone | 19/11/2008

Quand il a pris sa retraite, il parait que les employés, aprés le versement,

auraient dit "merci bernard" ..............

et qu'il aurai repondu " ça c'est Palace"................................

Écrit par : Ange lié | 20/11/2008

Oui, les déviances du cpitalisme c'est comme le show biz :
Show must go on

Écrit par : elmone | 20/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu