Avertir le modérateur

31/12/2008

Qu'espérer pour 2009 ?

h-3-1070658-1213628096.jpgIl n'y a pas d'élection nationale majeure prévue pour 2009. Nicolas Sarkozy est encore là pour 3 ans et demi !

Aussi, on ne doit pas attendre de changement de politique pour l'année nouvelle.

Donc aucun espoir pour nous.

Pourtant, nous avons peut être une chance !!!

En effet, suite à la crise démarrée en 2008 en Europe le Président Sarkozy, a commis un beau discours à l'Assemblée Générale des Nations Unies en septembre 2008. Discours confirmé à Toulon peu de jours après ....

" L’économie de marché c’est un marché régulé, le marché mis au service du développement, au service de la société, au service de tous. Ce n’est pas la loi de la jungle, ce n’est pas des profits exorbitants pour quelques-uns et des sacrifices pour tous les autres. L’économie de marché c’est la concurrence qui réduit les prix, qui élimine les rentes et qui profite à tous les consommateurs. Le capitalisme ce n’est pas le court terme, c’est la longue durée, l’accumulation du capital, la croissance à long terme". (source : site de l'Elysée).

J'espère qu'il se souviendra de son discours. Si ce n'est pas le cas, nous saurons lui rappeler. 

Alors oui, bonne année 2009 !

boule_annee.jpg

 

16:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : 2009, economie, regulation, espoir, sarkozy |

30/12/2008

Les Mutuelles vont augmenter leurs tarifs

189556c6-d657-11dd-9a56-00fb5b4c9839.jpgLe figaro entre autres l'annonce : les Mutuelles vont augmenter leurs tarifs de 3,5 à 4% !

Un petit flash back s'impose.

Ces dernières années, on assiste à un déremboursement des médicaments (en clair, la Sécurité Sociale rembourse moins).

En juillet dernier le Gouvernement a annoncé que les Mutuelles devaient aider la Sécurité Sociale à diminuer son  déficit. La Taxe sur le Chiffre d'Affaires des assurances et mutuelles est donc passée de 2,5% à 5,9% ...

Le Gouvernement, suite aux craintes des assurés sociaux, a ajouté que les Mutuelles ne répercuteraient pas cette taxe sur les "consommateurs". Mme Bachelot avait doctement expliqué au nouvel observateur que du fait de la concurrence, les mutuelles n'augmenteraient pas leurs tarifs...

A vrai dire, personne ne l'a cru !

Et on a bien fait.

29/12/2008

Poivre d'Arvor avait raison

ppda.jpgSarkofrance a fait il y a quelques jours l'inventaire des promesses non tenues par le Président Sarkozy. Elles sont nombreuses ! Et encore, Juan n'a pris en compte que les promesses pouvant être tenues au bout d'un an...

Aujourd'hui,PMA Actualités disserte sur la suppression des conseils généraux voulue par le Pouvoir, et remise sur le tapis un peu rapidement par Frédéric Lefebvre (la commission Balladur n'a pas encore statué).

Et cela me rappelle que le Pouvoir fait beaucoup beaucoup d'annonces ! Et que si beaucoup de réformes sont commencées, peu sont finies.

Souvenons-nous comment la Présidence a fait marche arrière suite à des annonces de réformes qui ont provoqué des levées de boucliers . Souvenons-nous comment des grandes réformes annoncées ont été oubliées (plan banlieues, plan environnement dont le soufflet retombe, réforme sur le pouvoir d'achat...)

La République ne va pas assez vite pour Nicolas Sarkozy. Aussi le président se lasse vite des réformes qu'il a mises en oeuvre.

Un  peu comme un enfant qui se fatigue de ses jouets.

Comme un petit enfant ....

16:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : poivre, d'arvor, sarkozy, reforme, promesse |

28/12/2008

Une tribune pour Tapie. Merci le "Service Public"

1993_tapieVAOM_c_P-Rossigno.jpgLa télévision publique renoue avec le théatre. C'est une bonne nouvelle pour la Culture ; d'autant plus quand l'exercice est donné en direct.

Et Bernard Tapie a un indéniable talent de comédien.

Je n'ai pas regardé, pourtant. Car je ne supporte plus le personnage. Je dis "plus" car comme de nombreux Français je l'ai adoré dans les années 80. J'admirais le gagnant, l'homme qui ne renonce jamais.

Et puis, le temps a passé, les affaires aussi ! De celle de l'OM-VA à celle du Phocéa en passant par Adidas et Testud. Il a, à sa manière, été un précurseur dans la captation de l'argent public à des fins personnelles.

Je ne vais pas m'étendre sur l'indemnité (400 Millions d'Euros) qu'il a reçue suite à la décision d'arbitrage concernant l'affaire Adidas-Crédit Lyonnais et payée par La République (Nous quoi !)

Quoique l'on pense de cette décision arbitrale, cela me semblait mettre fin à une affaire.

Et puis la télévision publique en décide autrement en lui offrant une magnifique tribune le soir de Noël. Arrêt sur images

Tribune dont il ne se prive pas pour régler ses comptes en tournant en ridicule Bayrou qui a eu "l'outrecouidance" de lui poser des questions déplaisantes en commission parlementaire. Il en fait de même avec Charles de Courson qui a commis un article qui n'a pas plu à Bernard Tapie. Avec le Crédit Lyonnais aussi qui lui a quand même longtemps servie de vache à lait ....

C'est lamentable.

Comment la télé publique a-t-elle permis cela ? N'y avait-il pas d'autres pièces à diffuser ? Qui a décidé la diffudion d'Oscar ? Je l'ignore, mais j'aimerais bien le savoir. Cela vient peut-être de très haut. Peut être, mais le saura-t-on un jour ??

En tous les cas, quand on instrumentalise le Service Public, je considère que c'est moi qu'on instrumentalise.

 

15:33 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : tapie, bayrou, france2, television, oscar |

27/12/2008

"S'ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche"

300px-Vig%C3%A9e-Lebrun_Marie_Antoinette_1783.jpgJe parcoure la presse et les blogs comme presque tous les jours. Et comme avant-hier, je tombe sur le nouveau billet de Juan. Aujourd'hui, il recense les promesses non tenues par le Président.

C'est vrai que tout cela (je parle des promesses) était diffus, et je ressentais bien que "des" promesses avaient été oubliées en chemin.... Mais de là à lire un recensement de ces promesses non tenues.... Bref, je suis encore énervé.

Et mon énervement d'aujourd'hui me renvoie à celui du 25 décembre. Je m'aperçois que peut-être j'ai mal exprimé ce que je voulais dire ce jour là ! Je n'ai rien contre ceux qui prennent des vacances. Même si je ne peux pas en prendre.

Par contre, je suis profondément agacé par ceux qui se pensent, qui se prétendent proches du peuple et s'en servent comme argument électoral, et qui en fait ne comprennent rien à ce que vivent leurs électeurs.

Car enfin s'ils faisaient preuve d'un minimum d'empathie, est-ce qu'ils feraient étalage de leur luxe, de leur vie de people ? Surtout en cette période de Noël en crise ?!!

D'ailleurs est-ce que c'est de l'incompréhension ou carrément du cynisme ??? Je finis par me le demander...

25/12/2008

La Vacance du Pouvoir

20071225SarkozyInside.jpgJe m'étais dit qu'à Noël, je ne m'énerverais pas. Et puis je suis tombé sur le billet de Juan. Il parlait d'un symbole fort faisant référence au soutient à l'offre et uniquement à l'offre de Nicolas Sarkozy. Et pas à la demande ...

J'en viens à mes moutons (merci Juan ! Tu me fais réfléchir).

En ce premier Noël de crise économique (officielle) que voit-on ??

Je vois un Président de la République en vacances au Brésil dans un hôtel de luxe (le figaro), s'apprétant à rendre visite à son beau-père après une rapide négociation avec le président Lula.

Je vois un Premier Ministre en vacance dans un hôtel de luxe égyptien :celui dans lequel était le couple présidentiel l'année dernière (ben oui ! dans la Haute aussi on s'échange les bonnes adresses).MAM.jpg

Je vois le numéro 2 du Gouvernement (Borloo) en vacances au Maroc.

C'est donc la numéro 3 du Gouvernement qui s'y colle . Et plutôt bien d'ailleurs puisqu'elle rend visite aux sinistrés d'Haumont.

Nous avons donc un paradoxe dans l'hyperprésidence de Nicolas Sarkozy : en ce premier Noël de crise, la permanence de l'Etat est assurée par la plus (seule ?) chiraquienne du Gouvernement.

Pour ça, merci Madame.

Pour les autres, vous pouvez toujours essayer de continuer à nous vendre le "travailler plus pour gagner plus" !

 

12:06 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, fillon, borloo, mam, alliot, vacances |

Noël dans la crise

C'est Noël.

Je le fête avec ma famille. Même si je ne suis pas croyant.

Pourtant, mon attention a été attirée par un texte publié dans de nombreux quotidiens français (le Monde entre autres). Il est intitulé "Noël dans la crise : un rendez-vous pour l'espérance".

Il est à conotation religieuse et donc je n'aurais, a-priori, jamais du le lire.

Mais dans ce texte, il y a certains mots, certaines expressions qui m'ont beaucoup plu. Parmi celles-ci je citerais : "priorité de l'homme sur l'économie et non l'inverse et non l'inverse", "priorité du pauvre sur le privilégié", "devoir de solidarité", "indispensable régulation" économique....

Si l'Etat laïc pouvait se souvenir de ces valeurs qu'il portait encore il n'y a pas si longtemps ....

Parmi les signataires il y a des hommes politiques de tout bord, et pas parmi les plus mauvais : Delors, Rocard, Juppé...

Alors bon ! Si cette Crise pouvait avoir du bon ! .....On n'aurait pas complètement perdu notre temps depuis 1 an et demi.

 

09:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : delors, juppé, rocard, noel, crise, regulation. |

24/12/2008

On en chaine avec le MoDem !

modem.jpgJe suis tagué ...Sur Bayrou (enfin sur le MoDem mais c'est pareil) ! Il faut citer deux doutes et trois espoirs concernant le MoDem.

Je n'aime pas trop être tagué car j'ai l'impression de de pas pouvoir choisir ce sur quoi j'écris. Mais bon, quand c'est Nicolas qui le demande...

Bon ! Allons-y ! J'ai déjà eu plus compliqué même si je ne suis pas un grand connaisseur du MoDem.

Grand un, mes deux doutes :

- Que le MoDem ne soit pas un instrument créé par Bayrou pour son seul service.

- Deuxième doute conséquence du premier. Que le MoDem puisse exister sans Bayrou.

Grand deux, mes trois espoirs :

- Que Bayrou (donc le MoDem) soit un perpétuel caillou dans la chaussure de Nicolas Sarkozy.

- Que le Modem ne s'allie jamais au PS. Même si cela ne dépend que du PS.

- Que le MoDem éveille d'autres vocations politiques que celles de notables (voir UMP et PS).

Voilà ... Ha oui, il faut que je tague à mon tour. Alors ce sera : Olivier, Donatien, Richard, Gaël, et Tim

 

17:31 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : modem, bayrou, sarkozy, marielle |

23/12/2008

Le hasard fait bien les choses pour les amis de l'Elysée.

Jean-charles_Marchiani-le-17-octobre-2007-au-palaib.pngDonc ça y est c'est fait, Jean-Charles Marchiani ancien préfet du Var et homme de confiance de Charles Pasqua lui-même prédécesseur de Nicolas Sarkozy à la présidence du Conseil Général des Hauts de Seine, va bénéficier d'une amnistie partielle de la part de la Présidence de la République.

Monsieur Marchiani avait été condamné à un emprisonnement de 3 ans fermes, pour traffic d'influence. Il bénéficie du coup d'une remise de peine et pourra du coup demander une libération conditionnelle.(le monde).

Mr Marchiani a beaucoup de chance. Pour 2 raisons : d'abord le Président de la République n'a jamais utilisé son droit de grace car il a jusqu'à maintenant considéré que ce privilège était rétrograde. Ensuite car il a été choisi (avec 26 autres) comme "prisonnier méritant" par les services du Minsitère de la justice. Il y avait 63645 prisonniers en France en mai 2008 : il y avait donc une chance sur 2357 pour que Mr Marchiani bénéficie d'une amnistie partielle.

La chance oui, la chance....

Jean Sarkozy en a eu beaucoup dans l'affaire du scooter qui aurait pu lui coûter son démarrage turbo en politique dans le fief de papa. Nicolas lui-même en a eu en appel dans l'affaire des poupées Vaudou.

La chance oui, la chance ...

Je ne peux m'empêcher de penser que les ennemis du Président en ont beaucoup moins ! De Villepin par exemple. Renvoyé en Correctionnelle après une instruction de presque 4 ans.jean_sarkozy_OK.jpg

Et que dire de Julien Dray, mis en cause pour un transfert de fonds de 300 000 EUR environ en provenance de 2 associations d'obédiance socialiste quand on sait qu'il a été attrapé par le TRACFIN qui est un organisme sensé lutter contre le blanchiement d'argent.

Je ne veux pas me poser  comme censeur des décisions de justice rendues. Mais je me rends compte que dans toutes les décisions rendues par l'Etat (exécutif et judiciaire) les ennemis de notre Président ne sont pas très heureux. Ses amis le sont beaucoup plus.

Je reconnais un  peu de mauvaise foi dans ce billet. En effet, tout observateur de la vie politique sait fort bien que les "affaires" politiques sortent au moment où le parti concerné est dans l'opposition...

22/12/2008

Malek Boutih président de la Halde ?

180px-Boutih.jpgNicolas Sarkozy poursuit sa politique d'"ouverture" !

Ainsi Malek Boutih, secrétaire national du Parti Socialiste a été contacté par le Président pour entrer au Gouvernement (les Echos entre autres).

Il a refusé, mais pas par idéologie. Il a refusé car il est intéressé par un autre poste : celui de Président de la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l'Egalité).

Je comprends cette ambition.

Pourtant est-ce opportun ?  Se rend-il compte qu'à la différence de Kouchner ou Besson il se place en position de demandeur vis à vis de Nicolas Sarkozy ? Et que Nicolas Sarkozy n'est pas du genre à ne pas pas exiger un renvoi d'ascenseur ?

Se rend-il compte qu'à la différence de Kouchner (en fin de carrière) et de Besson (définitivement parti du PS), il risque de mettre le PS ou de se mettre en porte à faux ?

Se rend-il compte qu'à un moment donné, il faut faire cesser cette hémorragie, cette récupération aux dépends  du PS ??

Enfin, se rend-il compte que cette politique d'ouverture ne vise qu'à nuire au PS et n'est en aucun cas l'annonce d'une politique de gauche ??

Mais je dois me tromper....

21/12/2008

On est en récession ? Et alors ?!

economie-ecologie.gifLe Gouvernement sbattu jusqu'au bout pour ne pas employer le mot. Il est allé jusqu'à utiliser l'adjectif "technique" pour le tempérer. Et puis l'INSEE a rendu ses prévisions pour 2009 : la récession est là et bien là ... Les  économistes réputés nous donnent leur recette pour sortir de la crise.

OK la récession est là. Et alors ??

Certes les plans sociaux se multiplient, mais ont ils jamais cessé depuis des années ? Est-ce que la crise n'est pas une opportunité pour les entreprises de virer ses "trop pleins" de main d'oeuvre ?

Grace à la récession, le prix du gazole a diminué à la pompe, le prix des matières premières semble également cesser d'augmenter. J'apprends que le taux d'inflation mensuel devient négatif. Il apparaît aussi que du fait du ralentissement de l'activité, nous polluons moins.

Alors quoi ? Notre pays est en croissance constante depuis 19991. Vivons-nous mieux en 2008 qu'en 1991 ? Je n'en suis pas certain. A qui profite la croissance ? Pas aux classes moyennes en tous cas !

Alors ? Pourquoi continuer à accepter cette espèce de Diktat de la croissance à tous prix ?

Est-ce qu'un arbre grandit de la même façon toute sa vie ?? Non.

Alors pourquoi devrait-il en être autrement pour une économie ?

18/12/2008

dérapage de Morano ??

7054_Une-Morano.jpgD'après France-Info, Nadine Morano a dérapé en déclarant :"On n’est pas protégé parce qu’on est d’origine maghrébine ou africaine. On doit (faire) comme les autres, et je dois dire même, plus que les autres".

Il est vrai que Mme Morano est régulièment citée par le Web pour ses "dérapages" dus la plupart du temps à un élan de franc-parler souvent à la limite ...

Pourtant cette fois, je trouve qu'elle est dans le vrai ! Même si elle sort du "politiquement correct".

Il me semble que sur ce coup là, elle a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Je ne pense pas qu'il soit contestable, ni qu'il ne soit faire injure à Rachida Dati ou Rama Yade, qu'elles sont particulièrement observées dans leurs fonctions.

Et qu'à ce titre, elles doivent probablement en faire autant voire '"plus que les autres".

A mon sens, la déclaration de Nadine Morano relève de l'observation et met plutôt fin à une forme d'hypocrisie.

Mais cela passera avec le temps ! Un peu comme cela a été le cas avec les femmes ministres.

Souvenez-vous de ce qui était arrivé à Edith Cresson...Et encore ! Les femmes ne sont pas encore sorties d'affaire.

La preuve ??! C'est à voir.

10:09 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : morano, sarkozy, diversite, dati, yade |

17/12/2008

Cartel dans la sidérurgie

main%20invisible.jpg11 entreprises de la sidérurgie, ainsi que le syndicat professionnel sidérurgiste FDDM ont été sanctionnés par le Conseil de la Concurrence.

Le total de l'amende atteint 575 Millions d'Euros. La plus grosse amende échoit à Arcelor-Mittal.

Ce n'est pas nouveau: il y a déjà eu l'entente des fabricants des produits d'entretien, mais aussi celle des téléphones mobiles (entente Orange, SFR et Bouygues)

On vient en outre d'apprendre que le pape de la finance (ex président du NASDAQ) escroquait ses clients et ses mis depuis 30 ans.

Alors ?! Qui va encore prétendre que la "main invisible" règle tout ? Qui va encore oser dire que le marché s'autorégule ? Personne ! .... Il faudrait être fou pour oser dire en ce moment qu'il faut faire confiance au marché et que son contrôle est inutile....

Personne.... Jusqu'à ce qu'on oublie ce qui s'est passé.

Alors n'oublions pas !

16/12/2008

L'UMP va-t-elle devenir une pétaudière comme le PS ?

20070711sarkoinside.jpgA-priori, la réponse est évidemment non. Tant ces 2 partis ont historiquement 2 façons très différentes de fonctionner.

Le PS d'abord. Rappelons-nous que même à l'époque du Sphinx Mitterrand, le parti socialiste était traversé par de nombreux courants (le A, le B, le C...), on parlait des rocardiens, des mitterrandistes. Le CERES de Chevénement était une comosante du PS. En clair, ça s'est toujours plus ou moins tiré dans les pattes au PS. Derrière les querelles de personnes, il y a eu des débats aussi. C'est probablement grace à cette démocratie un peu fouillie que le PS est arrivé a pouvoir ; en tous cas, cela ne l'a pas empêché d'y arriver !

En ce qui concerne l'UMP, c'est l'inverse. Elle descend du RPF et de l'UDR gaulliens. Et à ce titre, les dirigeants ont toujours régné sur le parti sans réelle contestation interne. Jacques Chirac en a fait le RPR et l'a transformée en une mécanique électorale très bien huilée et à son unique service. Il a fallu les manoeuvres de son Brutus de fils spirituel pour lui ravir ce beau jouet (devenu l'UMP après avoir absorbé le parti centriste). 

Brutus est devenu Président de la République mais continue de régner sur l'UMP.

Pourtant, ça et là certaines petites contestations percent de l'UMP, laissant présager d'une possible évolution du fonctionnement de l'UMP !

Passons sur les ambitions personelles des uns (Devedjan) et des autres (Copé), pour le moment sans danger pour le Président. jacquerie.jpg

Un mouvement de plus grande ampleur chez la garde prétorienne de l'UMP est en train de se révéler sur un projet phare du Président: Le travail le dimanche. Le Président Sarkozy  est attaché à ce projet  car il entre dans sa vision du "travailler plus pour gagner plus" pierre angulaire de son projet de Société (voir les retraites, les 35 heures ...).

La fronde, menée par Marc LEFUR (député des côtes d'Armor) a impressionné l'Elysée au point que Jean-François Copé a été chargé de trouver un compromis. On assiste en ce moment à une reculade de la Présidence de la Républiquesur le travail le dimanche. Fillon étant pour sa part inexistant.

En fait, l'UMP a réussi ce que l'on pensait impossible il y a encore 3 semaines : rendre inaudible le PS (ça c'est facile) et le PC, mais aussi Besancenot en remettant en cause une mesure antisociale prise par l'Elysée.

Mais où va l'UMP ?

11:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : ps, ump, travail, dimanche, cope, devedjan |

15/12/2008

Police à vendre !

art1261_1.jpgC'est insidieux. Mais cela semble inéluctable. (le figaro mais aussi sarkofrance ).

Des brigades de gendarmerie ferment. La police est maltraitée d'un point de vue salarial puisque les cadres moyens de la police nationale voient de nombreuses heures supplémentaires non payées... Un peu comme le personel hospitalier.

De plus en plus, on donne en exemple les Etats étrangers qui recourrent au partenariat avec les officines privées pour la gestion de la sécurité. Cela n'est pas innocent.  Il est probable que prochainement le Gouvernement va proposer (et obtenir)au Parlement la possibilité pour l'Etat de déléguer certaines de ses fonctions de police au secteur privé.

Depuis de quelques années, on parle de désengagement de l'Etat. En général, c'est au profit des collectivités territoriales (on l'a vu pour le personel d'entretien des collèges et lycées, l'entretien des routes et surtout les responsabilités des maires sont renforcées en matière de maintien de lordre public).

L'Etat se désengage effectivement depuis plusieurs années, et le nombre de fonctionnaires d'Etat diminue. Sans d'ailleurs que les dépenses de l'Etat ne ralentissent leur augmentation et il faudrait probablement "creuser" de ce côté là.

Pourtant là, avec la délégation  au secteur privé des missions de sécurité et sûreté, on passerait la sur-multipliée dans le désengagement de l'Etat.

Car il s'agît de fonctions régaliennes de l'Etat. Des fonctions qui sont de l'essence même de l'Etat, même au regard des premiers théoriciens partisans d'une intervention minimlaliste de l'Etat.

La question est de savoir jusqu'où tout cela va aller. Logiquement, si on continue sur cette voie, la prochaine étape devrait être une délégation du pouvoir judiciaire de l'Etat (d'autant plus que chez les magistrats, il y a de dangereux gauchistes qui n'hésitent pas à condamner des amis du Pouvoir).

Alors ? A quand une délégation de la justice à Bouygues ou à Bolloré ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu