Avertir le modérateur

30/01/2009

Après le Préfet, le Directeur de la police

niyazov-monument.jpgLa valse continue.

Pour la même raison que le Préfet, dont la mésaventure est racontée dans mon billet d'hier, le directeur départemental de la sécurité publique de la Manche est muté d'office.

Cette mutation équivaut à une sanction grave dans la fonction publique.

Ce qui est réellement reproché à ces fonctionnaires ? Que Sarkozy ait entendu les sifflés des citoyens mécontents !

Pour éviter que cela ne se reproduise, je propose :

- que désormais, à chaque déplacement de "sa Présidence", il soit remis aux citoyens, briéfés auparavant, des drapeaux français et des images à l'effigie de "son altesse présidentielle". Les citoyens auraient pour instruction d'agiter les drapeaux en chantant le cas échéant quelques air locaux à la gloire de Nicolas.

- qu'il soit envisagé une prestation de serment par les fonctionnaires. Prestation à l'occasion de laquelle, le fonctionnaire jurerait fidélité à notre Président et à sa Cour. Cela éviterait non seulement les incidents avec le Président, mais aussi ceux avec son entourage (Bernard Clavier ...).

Commentaires

Il cherche à vider la manche !

Écrit par : Nicolas J | 30/01/2009

Heu ?

Écrit par : elmone | 30/01/2009

C'était un jeu de mots idiots, je reconnais.

Écrit par : Nicolas J | 30/01/2009

je viens de comprendre ....

Écrit par : elmone | 30/01/2009

On ne peut pas plus simplement lui fournir des boules Quiès ? :-))

Rha ces gens qui manisfestent, quelle plaie, ça l'empêche de profiter du sommet paisiblement !
:-)

Écrit par : monsieur Poireau | 30/01/2009

oui, puisque de toutes façons, il écoute, mais ""en tient pas compte"

Écrit par : elmone | 30/01/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu