Avertir le modérateur

23/02/2009

Mme Parisot sans aucun complexe.

paristot.jpgElle ferait passer Nicolas Sarkozy pour un gauchiste !

Peut-être est-ce normal puisqu'elle a vocation à représenter le patronat français ?!

Pourtant Madame Parisot devrait garder le sens de la mesure. Du moins si elle veut rester crédible.

Des exemples ?? Il y en a ...

A ce jour, alors qu'elle a exigé (avec succès) du Gouvernement qu'il ne réglemente pas les parachutes dorées et autres rémunérations insolentes des grands patrons français, rien n'a été fait par le MEDEF dans le sens d'une déontologie des revenus des patrons !!!

Sur Europe 1 dimanche  Madame Parisot était particulièrement en forme et décomplexée.

Quand elle fustige la bureaucratie française mise en place par Sarkozy alors que celui-ci décide de soumettre à avis consultatif (donc non obligatoire) des comités d'entreprise quand les entreprises reçoivent des aides de l'Etat.

Quand elle dénonce la participation de l'Etat dans le futur groupe bancaire issu de la Caisse d'Epargne et de la Banque Populaire :"s'il y a une forme de nationalisation elle ne doit être que provisoire, souvenez vous du Crédit Lyonnais, c'est tout ce que je puis dire". Autrement dit, OK pour que l'Etat paie les pots cassés des déviances du capitalisme, mais pas question que l'Etat contrôle le système bancaire voire en tire des bénéfices.

Quand elle met en cause le "fardeau (...) des prélévements obligatoires" alors que le Président Sarkozy vient d'annoncer la suppression de la taxe professionnelle.

Est-ce vraiment le moment de faire dans la provocation Madame Parisot ? Après tous ces licenciements des derniers mois ?? Après ces annonces d'excellents résultats des entreprises du CAC 40 ??

Certains me répondront (fort justement) que le patronat français, ce n'est pas uniquement des grands patrons de multinationales ou d'entreprises du CAC40. Que le patronat français ce sont surtout des PME qui exportent, des artisans dynamiques.

Je sais bien. Mais alors pourquoi les adhérents du MEDEF s'obstinent-ils à choisir pour les représenter, des mandataires issus du grand patronat ??

En effet, rappelons que Mme Parisot était auparavant dirigeante de l'institut de sondage IFOP et est héritière du 1er industriel du meuble en France et à ce titre 276e fortune de France et que son prédécesseur au MEDEF Mr Seilliere est le patron, mais aussi fils et petit-fils du patron de Wendel.

Commentaires

Elle provoque, elle agace, mais à terme, elle obtient tout ce qu'elle veut. En attaquant de front Sarkozy, le petit Président ne sait que lécher les bottes du patronat car il mise sur eux pour relancer la croissance. On en pensera ce qu'on voudra. Mais jusqu'ici, pour les patrons, tout va bien.
Bel article, clair et intuitif.

Écrit par : Homer | 23/02/2009

Oui, pour les grands patrons, tout va bien...

Écrit par : elmone | 23/02/2009

En plus, elle a cette sale habitude de se sentir obligée de nous expliquer le pourquoi du comment avec sa pédagogie roublarde de voleur de paye -grrr je ne la supporte plus
Elle peut fustiger, dénoncer, franchement on s'en fout ! Elle devrait répondre à des questions qui restent sans réponses, comme comment éviter de telles crises économiques ou comment les patrons peuvent-ils mieux payer leurs salariés. Pourquoi nos produits ne sont plus assez innovants et qu'ils n'intéressent plus nos partenaires commerciaux... Franchement elle a pas de quoi faire la fière... tsss si je l'avais en face....

Écrit par : stef | 23/02/2009

et dans l'intimité?
http://img409.imageshack.us/img409/8389/parisonicorl9.jpg

Écrit par : skalpa | 24/02/2009

Oui. Elle n'est pas mieux qu'Ernest Antoine ...

Écrit par : elmone | 24/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu