Avertir le modérateur

15/05/2009

Européennes : je ne comprends pas les grands partis français

europe-union0-4-2596-3_1213422274.jpgC'est une constante depuis 20 ans en France chez les hommes politiques français. On se plaint de l'Europe, de la Commission européenne.

Soit la Commission prend des décisions iniques, soit (le plus souvent) elle ne fait rien.

Chez les citoyens de base du pays fondateur de la Communauté européenne que nous sommes, la commission a réussi à faire eurosceptiques qui votent non à un traité constitutionnel qui (de mon point de vue) faisait une vraie avancée...

La situation est la suivante aujourd'hui : Nous dépendons du traité de Lisbonne, la Commission Européenne est composée de libéraux et de socio-démocrates mous. Le Président de la Commission est un atlantiste convaincu. Ce personnage important est à l'heure actuelle désigné pour une durée de 5 ans par les chefs d'Etat et de Gouvernement qui n'ont pas à tenir compte de la composition du Parlement Européen !

Le traité de Lisbonne, devrait renforcer les droits du Parlement dans la désignation du Président de la Commission. Mais personne ne sait quand, ni même si, il entrera en vigueur !!!

D'après le traité actuel pourtant, ce personnage central de l'UE (ainsi que les autres commissaires) peut être renversé par le vote d'une motion de censure à la majorité des 2/3 !

 Certes, c'est une majorité qualifiée difficile à atteindre !

Mais peut-on se satisfaire d'un système qui se dit démocratique et qui laisse une commission en place alors que cet organe a été en-dessous de tout dans la gestion de la crise et qu'avant même l'apparition de la-dite crise, son crédo (que dis-je ? son leitmotiv) économique était de ne rien faire ???mitterand-kohl.jpg

Alors, je ne comprends pas les partis français dans leur désintérêt du Parlement européen, et en particulier le PS.

Ne serait-il pas temps de faire en sorte que l'axe politique de l'UE bascule à gauche ?

Et compte tenu du système institutionnel en vigueur, il est important qu'il y a ait beaucoup de députés européens qui ne veulent plus de ce laissez-faire, de cette mondialisation économique qui a consisté à un marché passé entre les pays occidentaux qui se sont engagés à ouvrir leurs frontières en échange de la libre pénétration de leurs multinationales dans les pays du SUD (ex pays sous développés).

Alors que les partis choisissent. S'ils veulent d'une Europe libérale, qu'ils continuent comme ils font depuis 25 ans !

09:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : europeennes, elections, ps, ump, modem, aubry, bayrou |

Commentaires

En fait, c'est plus complexe. D'une part parce que l'appellation socialiste ou social démocrate ne veut pas dire la même chose dans les différents pays. Les socialistes anglais ou luxembourgeois seraient Ump en France.
Sur l'europe les positions du PS de l'Ump du Modem ou des verts sont assez similaire. Il y a même un accord de présidence tournante entre le PSE et le PPE.
Et puis cette marche forcée vers l'intégration europèenne interdit que le PS, s'il revient au pouvoir puisse mener une politique diférente des autres pays, et de gauche

Écrit par : Olivier P | 16/05/2009

Je suis d'accord avec toi.
Sauf sur ton dernier paragraphe. Car cela voudrait dire qu'il serait impossible pour l'Europe de mener une politique de gauche. Or, dans des pays comme l'Allemagne, l'Italie, ou même la Belgique,l'Espagne et le Portugal il y a une vraie tradition de partis de gauche (et même l'extrême gauche pour certains).
Je pense donc qu'il est possible que l'axe du Parlkement européen se déplace à gauche. Mais encore faudrait-il que ces partis de gauche s'en donnet les moyens

Écrit par : elmone | 16/05/2009

Je me suis peut être mal expliqué. C'est vrai qu'un gouvernement socialiste en france peut mener un politique de gauche en France (cf97-2002, 35h...) Mais la banque centrale, l'euro, ça réduit les marges de manoeuvres.
Il ne faut pas oublier non plus que l'europe a imposé la privatisation des télécommunications, d'Edf et GdF, et même la gauche au pouvoir n'a pas pu s'y opposer

Écrit par : Olivier P | 16/05/2009

ok.
Pour les privatisations, la gauche au pouvoir n'a pas VOULU s'y opposer. Nuance !

Écrit par : elmone | 16/05/2009

Bravo !
Tout à fait d'accord !
:-))

Écrit par : monsieur Poireau | 16/05/2009

haaaaa

Écrit par : elmone | 17/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu