Avertir le modérateur

18/05/2009

Et les européennes bordel !

aubry.jpgPartageons mon avis reprend le débat qui s'est instauré entre François Bayrou et Daniel Cohn-Bendit.

Ce dernier reproche au premier de faire de l'ombre aux élections européennes avec son livre grace auquel il se place en opposant numéro 1 face à Nicolas Sarkozy.

Le dirigeant du MoDem reproche quant à lui à Dany le rouge le vert une forme d'hypocrisie faisant croire que le destin des citoyens français ne se déciderait qu'à l'échelon européen ....

Justement non!

Dans mon dernier billet, je faisais valoir que les hommes politiques français depuis plus de 20 ans, se servaient de l'UE comme d'un défouloir. J'ajouterais qu'ils s'en servent pour se défausser de leurs responsabilités. L'UE n'est pas parfaite certes, mais elle a été décidée par les formations politiques dont les dirigeants actuels critiquent les institutions.

Alors non ! Le destin des citoyens français ne se décide pas qu'au niveau de l'Etat français. La disparition programmée des services publics à la française a été décidée avant l'arrivée de Nicolas Sarkozy ! Avant celle de Jacques Chirac même .....

Sous VGE (pour les plus jeunes : Valéry Giscard d'Estaing), une partie de la droite parlait de politique de socialisme rampant. Aujourd'hui, on ne peut plus parler de libéralisme rampant, mais de libéralisme assumé. Et ce quel que soit le Gouvernement en place ... A différents degrés certes.

Rappelez-vous que la mise en cause de la retraite par répartition avait été mise en cause dès 2003 et que Nicolas Sarkozy n'est arrivé aux commandes qu'en 2007. Rappelez-vous encore que la privatisation de EDF et GDF a été décidée sous le Gouvernement de Lionel Jospin !

Alors quoi ? On viendrait nous dire que les élections européennes ne sont pas importantes ?

Je note d'ailleurs que le Gouvernement français en fait un minimum en communication pour faire voter les français, ce qui démontre bien qu'il se satisfait de la situation actuelle.180px-Drapeau_europe_sociale_svg.png

Mais nous à gauche qui ne nous satisfaisons pas de cette situation, nous à gauche qui voulons l'Europe mais pas celle-là, en tous cas pas celle qui a supprimé toute protection aux emplois, pas celle qui permet aux employeurs de faire travailler ses salariés plus de 60 heures !! On en reste là ?

Est-ce au moment où le PS semble se rendre compte qu'en se décomplexant trop vis à vis de l'argent (années Tapie) il a vendu son ame au diable, qu'il faut renoncer ? Renoncer à faire une Europe de gauche ?

S'il y a un enjeu pour le PS, c'est celui-là. Mais qu'il se dépêche, il est peut-être déjà trop tard.

Commentaires

"Rappelez-vous encore que la privatisation de EDF et GDF a été décidée sous le Gouvernement de Lionel Jospin !"

Ce n'est pas vrai. C'est ce qu'a dit la droite au moment où elle a fait passer les lois de privatisation et c'est ce que dit l'extrême gauche pour taper sur le PS mais ça n'est pas vrai.

Les textes signés par Jospin concernent l'ouverture à la concurrence (et c'est déjà critiquable), mais n'imposent, en rien, une privatisation.

Pour le reste, on est d'accord.

Écrit par : Nicolas | 18/05/2009

OK Nicolas,
ceci étant, c'est suite à l'ouverture à la concurrence qu'il a fallu privatiser. Puisque la concurrence européenne interdisait toute forme de subvention.
C'est en train de se passer avec la SNCF qui commence à être démembrée (réseau ferré de france , fret ...)

Écrit par : elmone | 18/05/2009

Yes, on peut faire un compromis... J'avais d'ailleurs dit : "et c'est déjà critiquable". Il n'a pas "fallu" privatiser. Le gouvernement de droite a privatisé. On aurait très bien pu ne pas privatiser, la seule obligation étant probablement de séparer RFF de la SNCF pour que le RFF subventionné puisse profiter à toutes les entreprises. Ca n'a rien à voir avec la nécessité de privatiser.

Écrit par : Nicolas | 18/05/2009

C'est vrai, on aurait pu mettre le réseau edf à disposition des concurrents et ne pas privatiser EDF, on aurait pu privatiser les canalisations de gaz pour les mettre à disposition des concurrents et ne pas privatiser GDF.

On aurait pu aussi ne pas privatiser france telecom.

Mais à chaque fois cela commence de la même façon :
1°)Il faut la libre concurrence, donc on amène les concurrents.
2°) On dit : il ne faut plus de subvention.
3°) pb : comment faire face à la concurrence sans subvention ?
4°) Il faut faire un appel public à l'épargne.
5°) Donc, on privatise.

Alors, effectivement j'ai fait un sacré raccourci (désolé Lionel), mais dans le fond, ça ne change plus grand chose.
Mais au moins, l'information de mes quelques lecteurs sera complète.
Merci

Écrit par : elmone | 18/05/2009

Ben te fâche pas ! Je dis juste que ce n'est pas Jospin qui a signé des textes ordonnant la privatisation de EDF et de GDF contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire. Par contre, c'est bien sous son impulsion qu'ont été privatisés France Télécom et Air France.

Les subventions sont possible. C'est ce qui se passe avec les TER, par exemple, les régions ayant des contrats avec la SNCF.

Écrit par : Nicolas | 18/05/2009

OK Merci ;-)

Écrit par : elmone | 18/05/2009

Euh, donc le débat est sur l'importance pour la gauche de se positionner fortement au niveau européen, ou sur la privatisation d'EDF dont tous les français qui s'y intéressent peu ont oublié la cause?
A quelques jours de l'élection, je précise ne pas avoir reçu de tract du PS dans ma boite aux lettres...

Écrit par : Homer | 19/05/2009

Bah au départ, c'était sur "l'importance pour la gauche de se positionner fortement au niveau européen", et puis après c'est parti en live (EDF ...) ;-)

Écrit par : elmone | 19/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu