Avertir le modérateur

30/07/2009

Strauss Kahn scandalisé par le retour des bonus dans les banques !

h_9_ill_1087800_fmi.jpg... C'est le titre d'un article du monde.

Parmi beaucoup, j'ai été choqué d'apprendre l'ampleur des rémunérations des traders ; rémunérations proportionnelles aux sommes risquées plus qu'aux sommes rapportées par les traders.

On pouvait espérer qu'après la crise, les rémunérations des traders seraient mieux encadrées. On pouvait espérer (comme l'avait promis à Toulon et à New-York le Président Sarkozy) que le domaine financier soit mieux réglementé.

Mais bon ! Apparemment, les lois Hadopi et sur le travail le dimanche sont plus urgentes !

Le Socialiste Strauss Kahn, président du FMI est à juste titre scandalisé par le retour des bonus dans le secteur bancaire. On peut se demander d'ailleurs si les bonus ont jamais cessé dans les banques ...

M. Strauss-Kahn a notamment déploré "qu'on n'ait pas réussi encore (...) à mettre en place des réglementations qui empêchent cela, qui empêchent qu'un petit groupe d'hommes et de femmes attirés par le gain entraînent l'ensemble de l'économie de la planète dans la catastrophe".

Bien.

Pourtant, le même Strauss Kahn s'empresse d'ajouter que ce n'est "pas le travail du FMI". (sic)

Mr Strauss Kahn a une piètre opinion de l'étendue des pouvoirs du FMI puisque si l'on se réfère à wikipédia, Le FMI assure donc la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises monétaires et financières. Pour cela, il fournit des crédits aux pays qui connaissent des difficultés financières telles qu'elles mettent en péril l'organisation gouvernementale du pays, la stabilité de son système financier (banques, marchés financiers), ou les flux d'échanges de commerce international avec les autres pays.

Lors d'une crise financière, pour éviter qu’un pays ne fasse « défaut » (c’est-à-dire que ce pays ne puisse plus rembourser ses créanciers, voire ne plus payer ses dépenses courantes), le FMI lui prête de l’argent le temps que la confiance des agents économiques revienne. Le FMI conditionne l’obtention de prêts à la mise en place de certaines réformes économiques visant de manière générale à améliorer la gestion des finances publiques et une croissance économique équilibrée à long terme.

Mais peut-être Mr Strauss-Kahn considère-t-il comme beaucoup que le rôle du FMI consiste justement à ne rien réglementer ?!

10:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : strauss kahn, fmi, banques, crise, finances |

Commentaires

encore aurait il fallu que les Etats Unis fassent appel aux fonds du FMI, pour que le FMI puisse exiger en retour un meilleur encadrement des rémunérations. Et sauf erreur de ma part, il n'en a jamais été question.

Écrit par : zeyesnidzeno | 30/07/2009

Les USA non.
Il n'en demeure pas moins que le FMI a prêté à beaucoup de pays (même européens), et qu'il a bien un rôle à jouer sur la réglementation et la stabilité de l'économie ...

Écrit par : elmone | 30/07/2009

je serais curieux de connaître l'ensemble des rémunérations et de la fortune personnelle de Monsieur strauss-khan... car dans ce genre de milieux, il y a les paroles..... et les actes.

Écrit par : gauchedecombat | 30/07/2009

Ca , à la limite je m'en fiche.

Ce qui m'intéresse, c'est ce que va faire un homme politique qui se dit de gauche (aux dernières nouvelles, le PS est de gauche) pour moraliser un peu les marchés ...

Écrit par : elmone | 30/07/2009

Je ne crois pas que Dsk ne veuille pas plus de réglementation en la matière, si le FMI a du mal à peser dans les règles de l'économie mondiale, c'est qu'il en a pas le pouvoir. Tout juste sert il à soutenir les Etats qui eux même interviennent très peu dans la vie des entreprises... Tout reste à faire...

Écrit par : Stef | 30/07/2009

C'est possible Stef. Mais DSK dit (me semble-t-il) trop hâtivement "ce n'est pas le travail du FMI".

Moi je pense que si !

Écrit par : elmone | 30/07/2009

J'ai un doute quant à savoir qui de wikipedia ou du FMI doit servir de référence sur ce que le FMI peut ou pas faire en matière de législations nationales...

Sur le fond de ce post : qu'aurait-dû faire DSK selon vous ? Partir en vacances et laisser-faire ?
Il me semble que sa déclaration est très politique et vise à soit aiguillonner, soit aider les dirigeants des grands pays pour qu'ils puissent passer l'idée d'une action législative sur le sujet.

DSK n'a pas de pouvoir législatif à lui seul, mais il a le pouvoir que donne son autorité internationale. Il ne l'utilise pas mal si j'en juge par ce qu'il a déjà réussi à faire.

Écrit par : Bloggy Bag | 31/07/2009

Ce que je pense Blggy c'est qu'il n'aurait sûrement pas du dire : "ce n'est pas le travail du FMI".
Mais plutôt "le FMI fera tout ce qu'il peut pour qu'une réglementation voire une moralisation de la finance passe dans les différents Etats".

Il y a 5 ans de cela, le FMI (avec la Banque Mondiale) était suffisamment puissant pour imposer aux Etats une privatisation des services publics de l'eau dans différents pays.
Et il ne pourrait rien faire pour essayer (ne serait-ce qu'esayer) de moraliser le capitalisme ???!!! Allons bon !

Je ne vois pas où j'ai laissé entendre que DSK aurait du partir en vacances et laisser faire ... Au contraire c'est ce que je lui reproche : son attentisme.

En ce qui concerne ta dernière phrase. En effet : qu'a fait DSK de l'autorité que lui donne la présidence du FMI ?? Pas grand chose à mon avis. Mais j'attends ton récapitulatif du bilan de DSK avec impatience.

Écrit par : elmone | 31/07/2009

Bah, c'est du DSK pur jus, ça ! Que vient faire un type de gauche dans une instance qui n'a fait que vendre nos biens collectifs aux plus riches depuis 30 ans, hein ? Comme si DSK avait jamais eu l'intention d'y changer quoique ce soit ?
Le FMI fait juste ce qu'on lui dit de faire : être au service des puissants pour assurer la globalisation de l'enrichissement permanent. Le reste, c'est du théâtre médiatique.
Un peu comme nos dirigeants pseudo-démocratiques…
:-))

[Comment ça je suis amer ? Mais non, juste sans illusion sur ce sujet !].

Écrit par : monsieur Poireau | 01/08/2009

Tout à fait d'accord.

Il me semble d'ailleurs que le PS devrait se poser des questions quant au fait que 2 de ses membres président des institutions gérant la mondialisation du libéralisme :
Lamy pour l'OMC et Strauss Kahn pour le FMI.

Écrit par : elmone | 01/08/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu