Avertir le modérateur

31/10/2009

DSK contre l'augmentation du salaire minimum !!

dominique-strauss-kahn-09-11-2006.jpgCe n'est pas le SMIC dont Dominique critique l'augmentation ! Rassurez-vous !

... D'abord parce qu'il n'est pas envisagé d'augmenter le salaire minimum en France !

Non ...

Il s'agît de l'Ukraine dont le remuant président a présente une loi augmentant le salaire minimum de 11%.

Le président socialiste du FMI est "inquiet" de cette augmentation annoncée et a d'après le monde laissé entendre que cette loi serait de nature à remettre en cause l'aide du FMI à l'Ukraine !

Voilà ce que pense notre "peut-être futur candidat" à la présidence 2012 de la politique de relance par la consommation !!

C'est confondant !

Car enfin quoi ?? Cette augmentation de 11 % est importante certes, mais pas excessive !!! En tous cas pas plus qu'une politique de relance coutant 800 Milliards de dollars (cf USA) ou qu'une politique visant à prêter aux banques la coquête somme de 40 Milliards d'Euros (cf France).

Si c'est ça le parti socialisme, que ces gens du PS ne s'étonnent pas que des partis d'extrême gauche le débardent sur sa gauche.

Commentaires

Le salaire de ce monsieur , qui est public, atteint une somme exorbitante, pour un lambda , pour une vedette ! un footballeur, bof ! !! mais contre l'élévation du smic en ukraine de ? sans doute pas grand chose ! 11 % multiplié par 5 000 000, fait une belle petite somme c'est tout !! COMBIEN AU FAIT ? En baissant qq très gros salaires .... non ?

Écrit par : poirot | 31/10/2009

Poirot (eau), c'est vrai que je n'avais pas envisagé de baisser les gros salaires.
Mais même sans aller jusque là ! On se demande ce que DSK fait au PS.
Besson qui était directeur au PS, Lamy directeur de l'OMC qui est au PS, DSK directeur du FMI qui est au PS.

Franchement ! On se demande si le PS est encore à gauche.

Car enfin quoi ? l'OMC et le FMI ne sont pas des institutions prônant la régulation. C'est même tout le contraire.

C'est affligeant !

Écrit par : elmone | 31/10/2009

Que con !

Écrit par : dagrouik | 31/10/2009

tu n'es pas sans savoir que le PIB Ukrainien sera en baisse de 9% sur l'année 2009 http://tinyurl.com/ykbomxm. Les politiques économiques de relance dans les pays avancés se font à travers des crédits aux entreprises alors que des aides à la consommation direct ne sont que très rarement efficace en terme de croissance long terme.

Écrit par : Gabriel | 31/10/2009

Dagrouik, qu'en penserait Ségolène ??

Gabriel, ce point est discutable justement.

C'est justement la différence entre une relance par la production (aide aux entreprises) qui est l'apanage d'une politique de droite et la relance par la consommation (aide aux ménages) qui est l'apanage d'une politique de gauche.

Ce n'est pas parce que l'ensemble des pays occidentaux a plutôt aidé les entreprises (en prenant autre autres le relai des banques) que cette politique est forécment la bonne.

Écrit par : elmone | 31/10/2009

Il faut quand même savoir ce que nous préparent conjointement l'OMC et la FAO comme étrennes pour la fin de l'année , sans aucun état d'âme : la mort programmée de trois milliards d'individus au minimum, rayés d'un seul coup de la carte si la réglementation de la seule directive sur les vitamines, prévue pour le 31 décembre 2009, entre en vigueur à l'échelle mondiale. Il n'y aura alors aucun échappatoire.
Et, pour qui est attentif, l'événement est déjà présent dans tous les actes et les discours officiels.


http://www.dailymotion.com/video/x66xu9_le-codex-alimentarius_news


VA - T'ON CONTINUER A SE LAISSER FAIRE SANS RIEN FAIRE, COMME ON L'A FAIT JUSQU'A PRESENT?...

Écrit par : mezza voce | 31/10/2009

mezza voce. To ton ne colle pas avec ton nom. Mais que proposes tu ?

Écrit par : elmone | 31/10/2009

Elmone : je ne suis pas poirot ! (je ne sais pas qui c'est !).

DSK est typique de ses énarques qui à la sortie de l'école ont fait pouf-pouf pour savoir s'ils étaient de gauche ou de droite. Accepter de diriger le FMI, par exemple, c'est une question d'honneur, pas d'efficacité socialiste !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 31/10/2009

@ mezza voce


Il y a assez de VRAIS problèmes liés à l'industrie alimentaire, pas la peine de jouer sur la cordes de la paranoïa et du complot avec des arguments qui sentent la secte à plein nez...

Écrit par : Pas farfelu ce truc! | 31/10/2009

Alors que la population d'Ukraine doit faire face à une grave crise sanitaire du à la grippe A H1N1 et à de graves maladies pulmonaires qui frappent quelques 40 000 Ukrainiens (30 morts et 1000 hospitalisations).

Vendredi 30 octobre 2009, Dominique Strauss-Kahn (DSK), actuel directeur général du Fond Monaitaire Internationnale (F.M.I.), se dit "inquiète" (non pas des maladies qui ravagent le pays) après la promulgation par le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, d'une loi augmentant le salaire minimum de 11 % au 1er novembre. DSK prétend que "la nouvelle loi sur le salaire minimum, menaçaient [la] stabilité" du pays.

DSK Vous avez dit " Socialiste préféré des Français pour 2012 ?"

Il est temps que toutes les révoltes particulières donnent naissance à un projet d'intérêt commun révolutionnaire!

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | 31/10/2009

@David C. => un peu de pondération et de rigueur scientifique ne vous feraient pas de mal. Un pays n'est pas "ravagé" par une maladie quand 30 personnes meurent (pour info la simple grippe tue 100 000 personnes à travers le monde chaque année, personne en parle).

Une révolte, d'accord, mais alors celle de l'intelligence.

Écrit par : zoum | 01/11/2009

Mr poireau, il a été socialiste par opportunisme alors ...

Pas Farfelu, je crois que mezza est un révolutionnaqire, pas un sectaire.

David C, en même temps le boulot du FMI n'est pas de s'occuper des malades. Il est brobable que si ça avait été le cas, DSK ne s'y serait pas intéressé.

Zoum, le propos de David C n'était pas de mettre en avant la grippe H1N1, mais (je pense) de mettre en avant le cynisme de DSK.

Écrit par : elmone | 01/11/2009

d'accord avec toi davidc.:
En Ukraine le salaire minimum est de 670 UAH ce qui fait dans les 60 euros et le cout de la vie a énormement augmenté(inflation)!! C'est normal de vouloir augmenter les salaire, mais le pays est très touché par la crise et cela ne va rien regler pour tous ces gens qui se retrouvent dans la misère. Par contre les oligarches continuent a piller le pays en faisant passer leurs interets privé avant les interet du plus grand nombre; corruption, vol, mafia (voirle deputé akhmetov)... et ce n'est pas terminé!! Maintenant l'excuse (et la panique) de la grippe h1n1 permet d'interdire les rassemblement (politique) et de fermer les facs en pleine campagne présidentielle(quelques jours après le rassemblement de la première ministre bien sur)! Les enfants touchés par cette grippe ont pour la plupart pas vu de medecin alors pas de diagnostique...
Pour moi le probleme de l'ukraine est plus un probleme democratique, il manque des lois justes et clair et des organismes pour défendre le peuple.

Écrit par : rara | 01/11/2009

Rara Oui, plus qu'ailleurs encore, les ressources nationales sont pillées par une oligarchie ....

Écrit par : elmone | 01/11/2009

Bien vu, Elmone!

Au point où en sont les choses (le mépris total de la volonté populaire , la corruption généralisée, les passe-droits, la confiscation du pouvoir par une poignée de technocrates, les inégalités sociales de toutes sortes), je ne vois pas d'autre solution que la solution révolutionnaire.
Je suis d'accord en celà avec la proposition de David C. Rassembler toutes les révoltes isolées. Tout mettre à plat et repartir sur des bases saines.

Une révolution n'est pas forcément sanguinaire. Elle peut être parfaitement pacifique. A condition de ne pas attendre trop longtemps. C'est là où les passions peuvent se déchaîner.

Écrit par : mezza voce | 02/11/2009

Bonjour

Je me permet de le répéter ! Il faut mettre sur la table les proposition politique du tract "à la colère qui vient!" http://www.solidariteetprogres.org/article5871.html

Afin d'éviter les pièges des colère qui dégénèrent dans la violence des passions qui se déchainent, car nous n'avons pas de solutions à mettre sur la table

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | 02/11/2009

David C, personne ici n'a parlé de violence.

Mais nous devons garder notre capacité à nous indigner et notre esprit critique.
Car je trouve que de plus en plus de choses finissent par être considérées comme normal.

Écrit par : elmone | 02/11/2009

Je sais que personnes ici à parler de violence mais les gens dehors sont en colère il perdent leur emploi, il perdent leur niveau de santé, d'éducation etc! les gens s'agacent devant un tel mépris de la classe politique. il faut répondre à ce peuple qui s'impatiente!

David C.

Écrit par : David C. | 02/11/2009

La critique des propos de DSK est totalement démago.
Regardez où en est la chute du pib urkrainien 2009, leur inflation et leur ardoise due aux russes pour se chauffer et vous pigerez que les dirigeants ukrainiens sont des voyous qui flattent les pauvres gens avec une majo du smig bouffée par l'inflation avant d'être versée !
Tout cela avec un voisin sanguinaire qui se fout des frontières et rève de guerres pour faire oublier sa propre mauvaise gestion !

Écrit par : Baillergeau | 04/11/2009

Ballergrau, alors il faut laisser faire ?????
Ou mieux encore, faire une relance par la production comme on fait en France ...

Au fait ? Il en pense quoi dsk des finances publiques en France ?

Écrit par : elmone | 06/11/2009

Minable cette propagande populiste qui ne ptrend pas en compte la réalité économique de l'Ukraine et de son Président qui sont à la ramasse. La campagne électorale fait faire à Viktor Iouchtchenko des promesses démagogiques financées par le FMI sur l'aide qu'il apporte au pays pour le sauver de la faillite.
Sur 16 milliards octroyés par le fonds monétaire, seul organisme à encore aider ce pays, 10 vont être ainsi engloutis dans cette promesse électoraliste populiste et ça contre l'avis du gouvernement ukrainien et de toute personne responsable.
En clair, ces 10 milliards qu'il n'a pas et qu'il n'aura pas l'année prochaine et les suivantes, il va les prendre sur les fonds de sauvetage de son pays.
Deux attitudes possibles :
celle d'une gauche cynique qui profite de l'occasion pour essayer de scier la branche sur laquelle est assis un socialiste trop en vue à leurs yeux (en se moquant bien de la situation des Ukrainiens),
ou celle de DSK pour le FMI, pour le moins courageuse.
A vous de choisir votre camp.
Quelques sources pour vous forger une opinion circonstanciée :
http://www.marianne2.fr/Ukraine-pourquoi-DSK-s-est-fache_a182646.html?com
http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRLU68803020091030
http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/11/04/le-president-ukrainien-multiplie-les-frictions-avec-le-fmi-et-moscou_1262636_3234.html
http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/10/30/strauss-kahn-inquiet-de-l-augmentation-du-rmi-en-ukraine_1260919_3234.html

Écrit par : Pierre | 08/11/2009

Le FMI a souvent des positions courageuse afin d'imposer le libéralisme, et ses thérapies de chocs, allant jusqu'à la quasi faillite du bonne élève l'Argentine!

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | 08/11/2009

Quant à l'Argentine, l'inflation de 100% en 2001 a précipité le pays dans une crise sans précédent, touchant dramatiquement les plus fragiles. Vous auriez souhaité que cela continue?

Le FMI a octroyé des prêts pour sauver la situation, en réclamant que la cause principale des difficultés cesse: l'inflation qui est l'ennemie des pauvres, tout ce qu'ils peuvent gagner disparaissant dans un gouffre sans fin.

Libre à vous de cultiver la démagogie à outrance, mais vous pouvez également être honnête, ce n'est pas interdit.

Écrit par : inflation | 09/11/2009

L'inflation ne peut pas être l'ennemie de ceux qui n'ont pas d'argent !
C'est surtout un problème pour les rentiers dont les réserves permettent d'acheter de moins en moins !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 09/11/2009

@ inflation

Tu sais au delà de la question de l'Ukraine et de l'Argentine! La vrai question s'est l'effondrement du système financier! et le manque de réponse des leader politique dans cette situation!

La France va rapidement devenir l'Ukraine et l'Argentine si on dit pas non à la régle du jeu imposer par la finance!

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | 10/11/2009

Pierre, pour reprendre les exemples de David C, inflation et Mr Poireau, le FMI a réussi l'exploi de faire passer la plupart des pays d'amérique du Sud à gauche !

Écrit par : elmone | 13/11/2009

Outre ce fait, je trouve le cas DSK fort intéressant. S'il reste muet quant à ses intentions de se présenter aux élections présidentielles, il ne fait pas de doute qu'il y songe forcement ( Voir fortement. Est-il prêt pour autant à lâcher le FMI?). Pour revenir au cas, tel un jeu de carte ou un partie d'échec contre Aubry, chacun doit avancer ses pions ou abattre ses cartes au bon moment. J'admire cette partie avec attention, un bel exemple de stratégie politique.

Écrit par : Jogos vestir | 29/09/2010

amusant ou désespérant de relire çà aujourd'hui ? Je ne saurais le dire. L'article est bon et n'est Evidemment pas ce que je remets en cause, mais pour ce pauvre DSK, plus personne ne se soucie de ces idées aujourd'hui.

Écrit par : jeux puzzle | 19/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu