Avertir le modérateur

10/11/2009

Eric Raoult sort de sa réserve

le-bouffon-du-roi1.jpgCela fait longtemps que l'on n'avait pas entendu parler du maire de Raincy.

Pour les plus jeunes d'entre vous, il a été ministre de la ville et de l'intégration entre 1995 et 1997. Il était partisan du dialogue à la fois musclé et narquois avec les jeunes. Il était pour l'époque un bon amalgame de Xavier Bertrand et de Frédéric Lefebvre.

Il sort de sa léthargie suite à une déclaration dans la revue les inrockuptibles, de celle qui allait par la suite devenir lauréate du Prix Goncourt.

Il faut dire que Mme Ndiaye n'y est pas allée avec le dos de la cuiller dans l'interview. Jugez plutôt !

"Je trouve cette France-là monstrueuse. Le fait que nous ayons choisi de vivre à Berlin depuis deux ans est loin d'être étranger à ça. Nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy, même si j'ai bien conscience que dire ça peut paraître snob. Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux. (...) Pour moi, ces gens-là, ils représentent une forme de mort, d'abêtissement de la réflexion, un refus d'une différence possible".

Je comprends que l'on puisse ne pas apprécier ce type de déclaration. Le fait que l'on puisse trouver la France monstrueuse ne me plaît pas.

Pour autant, la réaction de Eric Raoult est étonnante.

L'ancien ministre, constatant "ces propos d'une rare violence (qui) sont peu respectueux voire insultants, à l'égard de ministres de la République et plus encore du chef de l'Etat" a cru devoir interroger le minsitre de la culture sur le nécessaire devoir de réserve des artistes ...

J'avais entendu parler du devoir de réserve des fonctionnaires, voire de certains dirigeants.

Jamais de celui des artistes.

Au contraire, j'imaginais qu'en France il y avait une vieille tradition d'artistes critiquant le pouvoir en place.

Mais peut-être que là aussi il y a rupture. Ainsi donc les artistes devraient être dithyrambiques avec le Pouvoir.

J'imagine que lors des prochaines cérémonies des César, il sera de bon ton de ne plus asticoter le ministre de la Culture ...

23:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : raoult, eric, raincy, maire, goncourt, ndiaye |

Commentaires

je ne savais pas que monstrueux était une insulte. A propos des gens cité, je penchais plutôt pour un constat... Voir ici : http://gauchedecombat.wordpress.com/

Écrit par : gauchedecombat | 11/11/2009

Moi, je trouve que c'est plus qu'une insulte. Comme quoi la sémantique ...

Écrit par : elmone | 11/11/2009

Une artiste qui éclaire le monde par son regard, sa man!ère de voir est pour Raoult et la Droite comme une insulte.
Ce fait est très signifiant !
:-))

[Je vous demande de vous arrêter !!! :-)) ].

Écrit par : Monsieur Poireau | 11/11/2009

Je trouve même qu'il est extrêmement gonflé de demander une chose pareille.

C'est cela dit, de la même veine qu'un Président de la République qui reproche à un directeur de rédaction de ne pas parler assez de SON parti...

Écrit par : elmone | 11/11/2009

Si jai bien compris Madame N'dlaye parle de "cette France-là", celle de Sarkozy, Hortefeux, Besson et consorts...et, en l'occurence, il est difficile de lui donner tort.

Écrit par : mezza voce | 11/11/2009

Mezza Vocce, c'est vrai

Écrit par : elmone | 11/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu