Avertir le modérateur

27/11/2009

La taxe professionnelle et l'industrie lourde

airht1.jpgAlors que la taxe professionnelle est en cour de suppression, il est intéressant d'avoir l'avis d'un maire dont la commune a accueilli une grande usine sidérurgique au début des années 60.

Cet avis de l'édile est à rapprocher des nombreuses déclarations (sincères je pense) du Président de la République sur le fait que la France doit garder des industries sur son territoire.

Cet avis de Damien Carême (c'est le nom du maire de Grande-Synthe) se trouve ici.

En gros, il dit que grace à la taxe professionnelle versée par ARCELOR (devenue Mittal-Arcelor), il a pu équiper et voir grandir sa ville pour accueillir la main d'oeuvre venant d'Italie, de Lorraine, du Maghreb.

Il constate cependant, que l'industrie lourde est beaucoup moins créatrice d'emploi que le secteur tertiaire et que par voie de conséquence, les enfants diplomés des travailleurs de sa ville partent vers d'autres cieux. Il constate aussi que dans sa ville on vit mon vieux qu'ailleurs car l'air y est (beaucoup) moins pur !

Alors, ajoute l'édile, à quoi bon continuer à accueillir d'autres usines polluantes si la taxe professionnelle est supprimée ?

Est-ce que le Président a eu le temps de penser à ça ?

Je n'en suis pas sûr. C'est peut-être une conséquence du problème de l'activisme présidentiel.

Commentaires

Quoiqu'il fasse, on ne va pas revenir aux bleus de travail d'antan.Il nous est simplement impossible de battre la rentabilité des pays émergents !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 28/11/2009

Certes, mais ce que tu dis est vrai également pour le tertiaire.
Alors ? Que fait on ?

Écrit par : elmone | 28/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu