Avertir le modérateur

19/12/2009

Copenhague ! Quelle déception !

des-militants-ecologistes-a-copenhague-4128687fxhzm_1379.jpgLa déception !

C'est ce qu'on lit et entend dans les media à propos du sommet sur le climat au Danemark. Or déception sous-entend qu'il y avait espoir de réussite.

Mais comment pouvait-il en être autrement ?? On apprend en effet que (alors que cela faisait des mois que ce sommet était prévu) qu'aucune préparation n'avait eu lieu, qu'aucun rapprochement bilatéral n'avait préparé ce sommet. Mieux (ou pis), nous apprenons qu'aucun embryon de texte ne pouvait servir de base aux négociations au sommet !!!

L'Europe, qui semblait pour une fois unie sur le sujet, n'a pesé rien ! Les USA et la Chine ont voulu tout imposer l'Inde n'a rien voulu négocier.

Je ne juge pas ces Pays en pleine croissance. Les Pays occidentaux ont pollué la planète sans se soucier de l'environnemnt pendant 2 siècles.

Pourtant, la situation est plus qu'urgente.

Alors, puisque l'Europe semble plutôt unie sur le sujet, ne serait-ce pas le moment pour elle de prendre un peu de distances avec l'OMC ? Ne pourrait-elle pas établir des droits de douane écologiques dans le tarif extérieur commun ? Ne pourrait-on pas conditionner l'import de produits au respect de règles d'environnement ?

Cela serait un geste fort de l'UE, qui aurait le mérite d'être juste d'un point de vue moral (à défaut de l'être économiquement).

Je suis sûr qu'on me targuera d'être un doux rêveur !

Hé bien, pour reprendre le titre de mon blog, je répondrai : "et alors ?"

Commentaires

Malheureusement, les chefs d'états européens ne feront jamais passer l'écologie avant l'économie. J'aimerai bien être un doux rêveur aussi mais là, je n'y arrive pas. J'ai le sentiment qu'ils voulaient se donner bonne conscience mais qu'ils n'ont jamais eu l'intention de parvenir à un accord.

Écrit par : Kevin | 19/12/2009

Après avoir cru qu'on pouvait faire la leçon à la planète entière, il faudrait maintenant donner l'exemple.... C'est des décisions qui peuvent être prises unilatéralement.

Écrit par : Stef | 19/12/2009

Kevin, le seul but est la reprise de la croissance. Le reste, ils s'en fouttent !

Stef, je suis tout à fait d'accord !

Écrit par : elmone | 19/12/2009

50% du CO2 proviendrait des incendies de déforestation des forêts tropicales (c'est ce que j'ai du moins entendu sur une radio nationale il y a 48h) - arrêtons-donc de nous battre la couple comme nous le faisons en permanence en Europe sur tous les sujets. Et ce dernier a bien évidemment été remisé aux calendes grecques.

Ceci étant, je serais tout à fait favorbale à une taxe d'importation aux frontières de l'Europe en fonction du kilométrage parcouru par un bien X ou Y. En maitère alimentaire, j'ai en effet beaucou de mal à comprendre pourquoi nous importons des cotelettes de d'agenau de Nouvelle Zélande, du boeuf d'Argentine ou des haricots verts du Kenya. Ajouter au prix d'important le "coût écologique" rendrait ces produits certainement moins intéressants. Réapprenons également à manger les legumes et fruits de saison...

Protectionnisme me dira-t-on. Et alors? Il faut savoir ce qu'on veut: au-delà de la naïveté des européens qui devient légendaire (quel pays ou zone de libre échange ne pratique pas le protectionisme sous une forme ou sous une autre pour ceux qui sont à l'extérieur?), veut-on sauver la planète? (même si je suis loin d'être persuadé que les gaz à effet de serre soient si responsables que cela du changement climatique, mais c'est un autre débat. Je suis cependant persuadé que les rejets polluants sont un facteur direct d'augmenattion des allergies, cancers et autres maladies ce qui suffit en soit à réduire ces émissions nocives).

Écrit par : actus | 20/12/2009

Effectivement, bonne idée que taxer en fonction de l'éloignement du produit

Écrit par : elmone | 20/12/2009

On peut commencer par taxer aux frontières effectivement, mais c'est en fait toute l'économie qu'il va falloir revoir. Le principe de la rémunération du travail plutôt quie des actionnaires, par exemple, permettrait de pointer quelques dysfonctionnements réels ! Or c'est justement cette rapacité des actionnaires qui motive les délocalisation et l'éloignement des centre de production des lieux où l'on consomme les produits !
Bref, on a du boulot !
:-))

(Je fais aussi des sceptiques quant aux conclusions du GIEC. Une telle unanimité scientifique, pour moi, ça sent toujours un peu l'arnaque. Mais me retrouver dans le même camp qu'Allègre, sincèrement, c'est dur !!! :-)) ).

Écrit par : Monsieur Poireau | 21/12/2009

Monsieur Poireau, lesd élocalisations n'arrangent asp queles actionnaires: demandez aux consommateur s'il seraientptrêts à payer 50%, 100% ou 200% de plus pour acheter des vêtements ou des produits électroniques par exemple...

L'actionnaire a toujours bon dos, et s'il y a un dysfonctionnement chez les actionnaires, c'est leur passivité inexcusable vis-à-vis des Conseils d'Administration et du PDG lors des assemblées générales. Plus de militantisme aurait des effets bénéfiques sur la façon dont sont gérées les grandes entreprises. La difficuté est cependant de réunir sous une même voix des actionnaires qui en dehors des institutionnels sont très largement dispersés.

Écrit par : actus | 21/12/2009

Actus : je ne suis pas d'accord avec votre analyse de la situation. L'industrie tourne avec des marges de 5% les très bonnes années et les actionnaires réclament entre 10 et 15% de rentabilité. Il n'y a pas d'autres solutions que de délocaliser pour augmenter la marge. D'autre part, augmenter les prix de certains produits du fait d'une relocalisation de la fabrication aurait l'avantage de nous réapprendre qu'un téléviseur 16/9ème écran plat est un produit de luxe inaccessible.
C'est justement sur cette notion du "luxe pour tous", de la consommation dernier cri que les ultra-libéraux se basent pour nous la mettre profond, si je puis me permettre cette expression !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 21/12/2009

Monsieur Poireaux: un point de désaccord et un point d'accord.

Point de désaccord: votre raisonnement tiendrait dans un monde fermé. Dans un monde ouvert, les industriels vont où les coûts de production sont les moins élevés, tant qu'il n'y a pas de barrières tarifaires dans les pays d'importation qui rendent cette délocalisation non rentable. Par ailleurs, le spays en voie de développement (ou du mopins appelés comme tels - je ne vois pas en quoi la Corée du Sud ou Taiwan devarient être rangés dans cette catégorie par exemple), ont développé leur propre industrie et on émiminé des concurrents europées dans certains domaines comme la téléphonie mobile (il y a 10 and samsung était nulle part et regardez qujoiurd'hui; dans le même lapse de temps exit Alcatel - je pourrais multiplier les exemples à foison).

Point d'accord: oui, il a été fallacieux de faire croire que tout le monde pouvait posséder une maison, un écran plasma, 2 voitures et 4 téléphones portables (y compris pour le petit dernier de 6 ans), et vc'est uen des raisons de la crise financière - crise du surendettement et non problèmes de sparadis fiscaux ou autres bonus (dont je reconnais les excès ce qui me ramène au point du manque de militantisme des actionnaires et l'absence de conseil d'administration avec des administrateurs réellement indépendants et non les copains du sérail)

Au sujet des origines de la crise telles que je l'ai analysé je vous invite à faire un tour sur mon blog où j'en ai parlé à diverses reprises et de la raison principale pour laquelle cette cirse économico-financières n'est asp terminée: la phase de réduction du surendettement est loin d'être fini.


http://marketsandbeyond.blogspot.com/2009/11/virtual-interview-with-wsj-and-ft-part_28.html

http://marketsandbeyond.blogspot.com/2009/07/origin-of-financial-crisis-iconoclastic_28.html (il y a 3 articles en tout)

Écrit par : actus | 23/12/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu