Avertir le modérateur

10/01/2010

L'Homme qui a dit non !

PpRobe.jpgIl y a quelques jours, je me demandais qui pouvait succéder à Philippe Séguin à l'appellation de "grand serviteur de l'Etat".

Cette réflexion était venue après un article du figaro qui s'interrogeait à propos du remplacement de Philippe Séguin à la tête de la Cour des Comptes.

Et ce matin, j'apprends par le JDD que le nom de François Hollande ciculait ...

L'ex-patron du PS a répondu qu'il n'était pas intéressé. "Ce n'est pas mon destin" a-t-il affirmé. laissant entendre qu'il y croit encore (à son destin).

Et d'ajouter qu'il "ne pens(ait)  pas que ce soit bon que ce soit des responsables politiques qui dirigent" ce type d'Institution. C'est bizarre !!! Moi je pense exactement le contraire !

Je crois en effet qu'en ces temps où le Pouvoir Exécutif ne cesse de rogner sur les autres pouvoirsau mépris du principe de leur séparation, il serait bien  qu'une Personnalité Politique affirmée et connue préside cette vieille dame qu'est la Cour des Comptes.joxe.1203944263.jpeg

Il ne s'agît pas, bien sûr, de politiser cette Institution et ses décisions. Il s'agît d'en faire un organisme qui ait les moyens et l'envie de remplir son rôle du mieux possible.

Et la surveillance des Comptes de la Nation est plus que jamais une fonction essentielle.

Je rappelle aussi à François Hollande que les responsables politiques Joxe et Séguin s'étaient parfaitement adaptés à cette vénérable Institution.

Mais qu'est-ce qui est le plus important ? François Hollande ou la Nation ?

Commentaires

Je pense que l"un et l"autre sont des emblèmes de la République, l'un et l'autre ayant fait passer, derrière leur propre destin, afin de mieux la servir

Écrit par : Olivier P | 10/01/2010

Olivier, hé oui

Écrit par : elmone | 10/01/2010

Je ne suis pas d'accord !
François Hollande peut choisir une autre route parce qu'il ne pense que ce soit là sa place, sans penser forcèment à un autre destin possible. Ça ne me choque pas.
Pour la Cour des Comptes, je suis au contraire assez d'accord avec lui. Pourquoi confier ce rôle à quelqu'un du sérail ? Pourquoi ne pas en accorder la tâche à un observateur "neutre" ? C'est une réflexion à mener sauf à aimer que ces carriéristes ne se partagent entre eux tous les postes !
:-))

[Je précise par principe j'aime bien quand on rappelle qu'élu n'est pas un métier et que chacun de nous peut choisir cette route. Toutes les mesures qui ramènent ce principe sur la table me plaisent ! :-)) ].

Écrit par : Monsieur Poireau | 10/01/2010

Mr Poireau, je crois comprendre ce que tu veux dire.
Ceci étant, je trouve qu'un homme politique de 1er plan qui va s'enfermer à la Cour des Comptes en privilégiant son pays à sa carrière, revêt un certain panache.

Écrit par : elmone | 10/01/2010

Vous avez tous les deux raison... J'ajouterais que le fait que le remplaçant de Séguin soit issu des rangs de l'opposition devrait être la règle.

Écrit par : Stef | 10/01/2010

Stef, merci. Je pense que dans ce genre de chose, il ne faut surtout pas mettre de règles.

Écrit par : elmone | 10/01/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu