Avertir le modérateur

30/01/2010

Régionales : crispations à l'UMP !

regionales.jpgJe ne sais pas si vous avez remarqué !

Mais on se moque un peu moins qu'avant du PS. Je dirais même qu'on s'en moque de moins en moins.

C'est peut-être une impression ?!

Ou alors, c'est peut-être du au fait qu'à l'UMP, tout n'est pas non plus très rose (oups).

Un article du monde fait en tous cas état de tiraillements dans la validation des listes UMP pour les régionales. Ainsi, les listes métropolitaines ont été approuvées à seulement 60 % des quelque 700 délégués présents.

Et ça peut se comprendre !

Les décisions ont été prises à l'Elysée sans réelle consultation des militants. De plus, le Président Sarkozy et François Fillon, ont du prévoir des places en position d'éligibles pour les alliés (nouveau centre, mouvement de Mme Boutin ....), aux dépends des élus UMP.

Bien qu'à l'UMP on déclare qu'à l'avenir il sera tiré la leçon des conséquences néfastes de cette façon de faire, ce centralisme politique (digne du PCF de la grande époque) est révélateur !

Il est révélateur, non pas d'une panique, mais d'une réelle inquiétude de l'Elysée par rapport au résultat des futures élections régionales !

Les sondages sont bons pour le PS et le Président Sarkozy a cru devoir faire une campagne nationale.

Les enjeux sont énormes pour l'UMP.

Et si la Droite perd ces élections, beaucoup d'ex élus UMP seront mécontents !

Et là ... Ca peut, pour le Président, sentir la curée ...

19:34 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : sarkozy, fillon, ump, regionales |

Commentaires

Les grands esprits se rencontrent, je dis exactement la même chose chez moi : tu as gagné un lien copain

Bon samedi soir

Écrit par : Falconhill | 30/01/2010

(C'est de l'humour) Dans la religion catholique (chère à Fabius) les curés ne peuvent se marier; donc il ne peut y avoir de "curée"...

Écrit par : alix | 30/01/2010

Falcon, merci.

Alix, alors si c'est de l'humour ...

Écrit par : elmone | 30/01/2010

Tu as tort sur un point : l'enjeu pour l'UMP est minime.
Pour deux raisons :
La première, c'est que la réforme territoriale devrait sérieusement miner le résultat de ces élections (2014 : fin des régions). Aucun intérêt d'être élu pour 4 ans sans rien pouvoir appliquer.
La deuxième raison est simple, plus le PS est fort aux élections intermédiaires, plus il est mauvais à la présidentielle, j'explique pourquoi dans un de mes récents billets.

Le seul enjeu pour le président, c'est la perte possible du sénat en 2011. Techniquement ça peut arriver, mais personne n'y croit : il pondra une réforme quelconque pour éviter que celà n'arrive ;)

Écrit par : benjii | 31/01/2010

Benji, intéressant.

Mais je maintiens. L'enjeu est énorme pour l'UMP.

Nicolas Sarkozy peut se permettre d'être autoritaire avec ses troupes dans la mesure où il les fait élir.

Écrit par : elmone | 31/01/2010

Tu déconnes ? et le re-découpage des circonscriptions, tu penses qu'il sert à quoi ?

Écrit par : benjii | 31/01/2010

A favoriser l'UMP

Écrit par : elmone | 31/01/2010

Je note qu'après avoir lancé la campagne UMP du haut de sa tribun de tribun, le Sarkozy nouveau a opté pour un profil bas et que c'est bien la première fois qu'il dit publiquement que ce scrutin concerne l'UMP et pas la présidence. Evidemment, il a touillé la soupe mais il refuse d'en assumer la responsabilité ! :-))
Je suis ravi, d'un point de vue démocrate, qu'il commence à y avoir des débats à droite, ça fait du bien !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 02/02/2010

Bien vu Mr Poireau !

Écrit par : elmone | 04/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu