Avertir le modérateur

24/02/2010

Et pendant ce temps là ....

Pendant que Madame Pécresse se mord les doigts d'avoir laissé ses troupes diffamer le candidat socialiste Soumaré, les affaires continuent.

Cela fait plusieurs jours que je parle de l'affaire TOTAL. Que les salariés raffineurs se consolent en disant qu'ils ne sont pas les seuls à manger chaud !

Les derniers chiffres du chomage viennent de tomber !

Plus 0,4% en janvier. Et plus 0,7% pour les chomeurs de catégorie A (ceux sans activité) !!!

Nous sommes de moins en moins nombreux à nous étonner de la différence de situation entre nos grosses société françaises qui dégagent des bénéfices et la situation des classes moyennes et petites.

Que faut-il faire ?

19:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : chomage, pecresse, soumare, regionales |

Commentaires

Ce qu'il faut faire ? je ne sais ...
mais ton dernier paragraphe me laisse pensive.... on dirait que l'on manque de plus en plus de ressort....comme si l'on regardait les choses, les évènements sans vraiment vouloir les voir... voir....

Écrit par : jeffanne | 24/02/2010

Ce qu'il faut faire ? je ne sais ...
mais ton dernier paragraphe me laisse pensive.... on dirait que l'on manque de plus en plus de ressort....comme si l'on regardait les choses, les évènements sans vraiment vouloir les voir... voir....

Écrit par : jeffanne | 24/02/2010

notre pauvre peuple arrive à l'overdose, la saturation.... tant de sujets quotidiens qui mériteraient de refaire la révolution que, paradoxalement, le peuple n'a plus la capacité de réagir, ou alors en râlant timidement devant pernaud de TFNain (les beaux jours ou l'on refaisait le monde au troquet ont depuis longtemps disparus)
moi qui croyait depuis longtemps qu'un élément déclenchant, l'étincelle de trop, mettrait le feu au poudre et nous ferait nous révolter comme nos grand aïeux, mettre le feu et tout recommencer.... le pire, c'est que je deviens pareil ;)

Écrit par : Yck | 24/02/2010

Jeffhane, on parle de beaucoup de chose on s'indigne parfois.

Yok, je tiens beaucoup à la république. Le pb c'est le sens du flux de l'argent. L'argent public ne va pas où il faut entre autres

Écrit par : elmone | 25/02/2010

"Que faut-il faire ?"

Travailler plus pour gagner plus ?

Écrit par : Nicolas | 25/02/2010

Ha oui Nicolas !
Là aussi les classes moyennes se sont faites avoir !

Écrit par : elmone | 25/02/2010

Prenons l'image d'un match de boxe.
En short rouge la finance mondial, en bleu le citoyen lambda, le match est très déséquilibré short rouge à une allonge bien supérieur, ces coups font plus mal.
De son coté short bleu, a comme seul avantage un cotch (l'état) qui le force à rester sur le ring et à encaisser, a rendre les coups, et pendant les rares période de répit il soigne les blessures(sécu) et redonne du courage(assurance chomage).

Récemment ce faux culs de coch voyant le déséquilibre du match décide de retourner sa veste et d'aider short rouge. (qqs milliards pour les banques, qqs autres pour les automobiles, encore un peu pour les labo pharmaceutiques) Mais short bleu n'a pas compris ce qui s'était passé et continu à croire en son cotch.

Du coup short bleu est planté comme un con au milieu du ring, il regarde short rouge lui tourner autour sous les encouragements du cotch.

Pauvre short bleu que peut il faire ? Il est groggy par la pluie de coups qu'il recoit en permanence (crédit, stress professionel), de plus quand il veut prendre un peu de repos, son cotch continu à lui en foutre plein la geule en lui faisant croire que c'est pour son bien.

Lessivé, brassé moulu, la seul chose qu'il peut encore faire c'est se pendre aux cordes entourant le ring.
Ou alors que l'ensemble des shorts bleu se réunissent pour tomber ensemble sur la geule des short rouge. Mais ca le cotch à bien travaillé, pour short bleu le mot fraternité n'existe plus que dans les dictionnaires (des gens, crevent de froid et de faim dans l'indifférence générale).


oula j'ai fait un pavé

Écrit par : popole | 25/02/2010

Oui, un peu caracituré, mais beaucoup de ressemblances Popole.

En fait, le sarkozysme ce n'est même pas le libéralisme puisque l'interventionnisme de l'Etat est devenu au profit des classes les plus riches.
On prend aux pauvres pour donner aux riches .
Le Président est un Robin des bois à ! l'envers.
Siob Sed Nibor !!!

Écrit par : elmone | 25/02/2010

Ne prêtons pas plus de pouvoir à ce petit homme qu'il n'en a réellement.
Comme tous les autres il est au ordre du CAC40, seulement lui est moins discret.

Et puis il a raison puisque les mouton continu à venir se faire raser ;)

Écrit par : popole | 25/02/2010

Popole, d'accord

Écrit par : elmone | 25/02/2010

Le vieux libéral va encore entonner sa rengaine:

1) Les causes: surendettement, des Etats et des particuliers, moins les netreprises (sauf les PME)
2) A force de vouloir croire au Père Noël, voilà ce qui arrive. Je me répète la crise financière n'est pas due aux banques mais à une politique monétaire laxiste depuis plus de 20 ans dont les banques (et les consomateurs, et les Etats et els entrprises - emprunter à bon compte) ont profité, mais n'ont en aucun cas créé.
3) La mondialisation a été suicidaire pour l'occident: transfert de technologie, impossible d'êrte compétitif pour les activités qui pouvaient êrte délocalisées (coûts de production, normes environnementales). Maintenant je pose la question: les français (et les autres occidentaux) sont-ils prêts à, apr exemple, payer leurs vêtements 100-200% plus cher pour qu'il y ait des emplois en France?

Solutions?

Malheuresuement la seule solution est un appauvrissement des populations occidentales (ça fait une bonne quinzaine d'années que j'en aprle à droite et à gauche de l'appauvrissement de la France quand les hommes politiques continuaient -et continuent-à dire que la France est un pays riche: peut-être, mais à crédit!) afin d'assainir la situation. Et là, la musqieu s'est arrêtée: regardons la Grèce...

Ensuite, revenir à un étalon or (ou au moins permettre la convertibilté des monnaies dans des actifs réels); sans cela les politiques n'auront aucune discipline budgétaire et feront peser sur les générations futures leurs libéralités (c'est comme cela qu'on achète les voix).

Enfin, en ce qui concerne la France au moins, donenr à la cour des comptes un véritable pouvoir coercitif.

P.S. Je résume bien évidemment, mais la clé c'est la discipline budgétaire et donc la réduction du % de secteur public dans l'économie, en commençant par l'education nationale.

Écrit par : actus | 26/02/2010

Politique monétariste laxiste ????
Je n'ai pas du tout cette impression. Trichet maintient des taux d'intérêts très bas envers et contre tout et parfois en vertue d'une logique qui m'échappe un peu .....
Mais surtout certains pays européens (et la France commence à faire de même) ne jouent pas le jeu et s'abritent derrière un euro solide pour permettre leurs déficits.
Comme les Américains l'ont fait pendant des années (et continuent d'ailleurs !)

Écrit par : elmone | 26/02/2010

Les taux d'intérêt ont été maintenus très bas depuis que Greenspan est arrivé à la tête de la FED en 1987 après que Volker (un homme pour qui j'ai énormément de respect, qu'il soit démocrate je m'en moque, ce sont els compétences et els actes passés qui m'intéressent) ait "cassé" l'inflation galopante.

La création monétaire et l'uagmentation de la vélocité de la monnaie auraient dû être inflationistes. Mais, et j'en suis convaincu, la mondialisation et les délocalisations ont eu un effet deflationnsites, pendant une période où le prix des matières premières était bas: donc déflation importée + pas d'inflation par les salaires.

Cette création monétaire a docn trouvé son chemin sur d'autres actifs et l'immobilier en particulier.

Un point que j'aurais dû mentionné, les indices de l'inflation c'est de la foutaise! Les produits blancs par exemples sont inclus mais qui achète un réfrigérateur tous les ans? par contre l'augmentation des impôts locauxapr exemple ne sont aps compris.

Pareil avec els chiffres du chômage qui excluent les fins de droit. Aux USA, le taux est de 10% si on ajoute ceux qui ont renoncé à chercher un emploi, ceux qui sont à temsp partiel et qui souhaiteraient travailler à pleion temps nous sommes à 17%!

"Mais surtout certains pays européens (et la France commence à faire de même) ne jouent pas le jeu et s'abritent derrière un euro solide pour permettre leurs déficits." Nous sommes bien d'accord. Or sans polique monétaire laxiste, cesd éficits n'auraient pas pu perdurer. Sans uneconvertibilité des monnaies dans des actifs tangibles, il n'y a aucune rpession sur les Etats, et donc le spolitiques, a être resposables.

C'est un peu comme Lagarde ou Sarko qui claironnent que le chômage va baisser que la croissance va repartir comme en 14: c'est irresponsable. Les français sont adultes qu'on les traite en adultes en non en adolescents boutonneux qui ne comprennet rien. On peut accepter des sacrifices quand on sait qu'au fonds nos enfants s'en sortiront (pour nous, c'est trop tard).

Écrit par : actus | 26/02/2010

Si tu veux je te trouverai des graphes montrant la valeur du dollar (enfin le peu qu'il reste)

Écrit par : actus | 26/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu