Avertir le modérateur

26/02/2010

Aznavourian le survivant !

Aznavour.jpgLe taulier de PMA me demande de parler d'Aznavour !

Ca ne me dérange pas. J'écoute souvent Charles Aznavour. Ses textes et ses mélodies ...

Les auteurs compositeurs dont j'écoute à la fois les paroles et la musique ne sont pas très nombreux.

J'ai passé 40 ans. J'ai donc toujours entendu ce chanteur.

S'inscrire dans la durée est déjà pour moi un  gage de talent ! C'est la raison (la seule d'ailleurs) pour laquelle je respecte même Johnny Hallyday.

Aznavour c'est autre chose. Il dure, mais ne s'inscrit pas (trop) dans les modes.

Je n'oublie pas non plus qu'il a composé pour Piaf. Avec elle et Brel, Aznavour est un des rares interprêtes dont certaines chansons me font frémir les entrailles.

Comme ils disent, je n'ai pas oublié, et quelques autres....

Respect donc !

Un bémol (si j'ose dire) pourtant !

J'ai plus de mal encore que pour d'autres chanteurs et sportifs, à admettre qu'un membre de famille réfugiée politique en France se réfugie fiscalement en Suisse une fois sa fortune faite.

Je tague Stef (quand il aura 2 minutes), Mr Poireau et mon collègue de de tout de rien !

14:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : aznavour, tague |

Commentaires

argh ! la dernière fois que j'ai parlé d'Aznavour je m'ai fait enguirlandé parce que je proposais que des reprises ne plaisant pas aux fans... du coup je vais le refaire !

Écrit par : Gaël | 26/02/2010

ouaiiis Gaël !

Écrit par : elmone | 26/02/2010

hop c'est fait !

Écrit par : Gaël | 26/02/2010

J'arrive

Écrit par : elmone | 26/02/2010

"J'ai plus de mal encore que pour d'autres chanteurs et sportifs, à admettre qu'un membre de famille réfugiée politique en France se réfugie fiscalement en Suisse une fois sa fortune faite."

Il faudrait peut-être créer un envionnement pour qu'ils restent en France...

P.S. Tu as oublié Regiani!

Écrit par : actus | 26/02/2010

"Il faudrait peut-être créer un envionnement pour qu'ils restent en France..."

Importer le secret bancaire en France ? Diminuer le taux d'imposition ? Baisser l'Impôt sur le revenu ? Les charges sociales ?

Écrit par : elmone | 27/02/2010

1) Supprimer l'impôt sur la fortune
2) supprime l'impôt sur les successions
3) Réduire le taux max d'imposition
4) Supprimer la CSG
5) Et j'en passe: globalement s'assurer qu'on ne paye pas plus de 30-35% d'impôts directs sur le revenus et donc fin de la fiscalité sur le patrimoine

Ce qui veut dire

1) réduire le poids de l'Etat dans l'économie
2) réduire le coût des collectivités locales diverses et variées
3) réduire l'endettement
4) passer à des excédents budgétaires (au moins buget à l'équilibre)

ce qui oblige à

1) Un gros serrage de ceinture pour l'ensemble de la population et l'Etat
2) Si nécessaire (je préfèrerais pas, mais bon quand il faut mettre le paquet il faut mettre le paquet) un impôt (prélèvement on l'appellera comme on voudra) imité dans le temps pour spécifiquement réduire l'endettement
3) l'augmentation de la TVA pour une période également limitée (le surplus de recettes allant directement à la réduction de la dette existante)
4) la cession de certains actifs de l'Etat qui seront directement affectés à la réduction de la dette
5) Une politique favorisant les entreprises exportatrices (je préfère être comme les allemands, els chinois, plutôt que les américains)
6) Une politique favorisant la création d'entreprises
7) Une politique favorisant l'augmentation des fonds prorpes des PME
8) Une politique favorisant la recherche
9) etc.

Utopique, je sais!

Écrit par : actus | 27/02/2010

@actus souvent le truc que j'ai envie de répondre à des gens qui ne veulent aucun état : c'est
-"quand tu roules en v oiiture tu utilises des chemins de terre?
- si tu as des enfants ils vont à l'école ? privée ! okay mais qui assure que leur diplome est valable ?
-quand tu te sens menacé dans ton intégrité qui vient te protéger ?
-quand tu es malade et que finalement tu n'as plus assez de sous pour te faire soigner dans ta clinique privée ou es tu envoyé ?


donc TA GUEULE et je reste poli... le prochain libéral que je vois autour de moi je l'emmène avec moi AU BOULOT, et après que je l'ai laissé dans une clinique privée qui se déclare incomptente on reparle

Écrit par : gael | 27/02/2010

@ gael

Je mets ce coup de "gueule" sur une lecture très partielle (voire partiale) de ce que j'ai écrit depuis que je commente sur ce blog.

Je n'ai nulle parti écrit que je ne voulais aucun Etat. Par contre si tu crois que c'est l'Etat qui va payer ta retraite, tu te trompes: ce sont tes enfants qui en plus devront payer la dette qu'on leur laissera et qui eux n'auront pas de retraite (en espérant qu'ils auront un job).

Les trois points que tu as mentionnés font partie des pouvoirs régaliens de l'Etat et je ne vois nulle part où j'ai souhaité que ça change.

Donc, merci avant d'en arriver à l'invective (qui est généralement l'argument de ceux qui n'ont rien à dire) de lire ce que j'écris. On peut discuter dans le calme et confronter les points de vue; ce sera en outre la seule façon de s'en sortir.

Écrit par : actus | 27/02/2010

Actus, je ne suis pas du tout d'accord avec certaines de tes propositions".

Je ne suis pas non plus d'accord avec l'invective de Gaël qui pour une fois se laisse emporter. J'apprécie ta modération dans ta réponse à Gaël.

Augmenter le TVA consiste à augmenter l'impôt le plus injuste. Pour ma part, il est mieux d'augmenter l'IR et de baisser la TVA.
L'impôt sur les fortunes est anecdotique économiquement.
L'impôt sur les successions me semble être de nature à éviter les situations de rente inutiles à l'économie.

Tes points 5, 6 , 7, 8, et 9 : je suis assez d'accord avec toi. Mais il s'agît bien d'interventionnisme et de régulation.

Encore une fois, je ne suis pas contre les entreprises. Je suis contre les entreprises qui utiloisent le marché et l'Etat français et à la prochaine occasion vont chercher les avantages dans d'autres Etats (main d'oeuvre , subsides ...). C'est peut être ça l'économie, mais c'est ça aussi que je refuse.

Écrit par : elmone | 27/02/2010

Elmone,

Les points que tu mentionnes peuvent êrte analysés comme de l'intreventionisme ou au contraire laisser plus de liberté à l'esprit d'entreprise. Ceci n'a finalement que peu d'importance; l'important c'est al création d'entreprises et leur développement, car c'est la seule sources de richesse (économique - mais le nerf de la guerre c'est l'argent, quelque soit le système économique).

Je ne considère pas la TVA come un impôt injuste; c'est un impôt proportionnel à ce que l'on consomme: un consommateur achetant une ferrari paiera plus en valeur absolue que l'acheteur d'une Logan (il est bien évident que je suis tout à fait pour la TVA au taux réduit, voire super réduit, pour les biens de première nécessité). Or ec qui compte ce n'est pas le % mais le montant de l'impôt; autrement, il ne s'agit pas d'effciacité fiscale, mais d'une politique soit-disant redistributrice (une lubie populiste des hommes politiques - la France des années 20 et 30 n'a rien à voir avec la France des années 2000, et en fait confiscatoire dans son essence).

J'ai toujours été opposé en général aux subsides et autres largesses données aux entreprises pour qu'elles viennent s'installer en France ou dans une région particulière car elle engendrent des distorsions de concurrence au détriment des entreprises, régions, pays plus dynamiques et flexibles. A minima, ces subsides devraient être suivis de sanction lorsque le contrat n'est pas respecté, sinon, c'est un marché de dupes (un peu comme les traders qui empochent un bonus sur une position ouverte où le risque subsiste toujours pour la banque: face je gagne, pile tu perds).

De ce que j'ai pu constater depuis la crise de la sidérurgie dans les années 70, les zones franches et autres zones d'activité ont plutôt été un échec. Ces fonds auraient mieux employés à la formation, car le capital humain est ce qui fait la différence à environnement économique, social et fiscal équivalent, et là je pense que la France est très bien placée (capital humain).

N'oublie pas que je en suis en aucun cas libertarien.

Écrit par : actus | 28/02/2010

Pour l'économie, on peut discuter.
Pour la TVA, je ne suis pas du tout d'accord. Ton exemple de la ferrari est un peu réducteur.

Un, type qui gagne 500 000 Euros par mois voudra acheter une clio comme 3e ou 4e voiture, il paiera la même TVA qu'un type qui est à 25 000 Euros par an et qui lui achèra la m^me clio comme seule voiture.

Écrit par : elmone | 28/02/2010

"Un, type qui gagne 500 000 Euros par mois voudra acheter une clio comme 3e ou 4e voiture, il paiera la même TVA qu'un type qui est à 25 000 Euros par an et qui lui achèra la m^me clio comme seule voiture."

Tu vas dans mon sens, il aura acheté 2 ou 3 voitures avant (et certainement pas des clios) et aura payé beaucoup plus de TVA: si on prends 2 voitures pour un total de 200k euros (monsiur a la maserati et madame le 4x4 mercedes ou bien un coupé mercedes) ça fait 38k euro de TVA avant la clio, les 38k euros de TVA payée étant largement supérieurs au prix de la clio achetée par toi ou moi en passant. Bref il aura payé avec la clio plus de 40k de TVA alors que l'acheteur d'une clio aura payé dans els 3-3.5k de TVA, donc plus de 10 fois moins.

Je peux multiplier cea à l'infin: la cuisnsine, le resto, la maison, les vêtements, les hôtels, les voyages, etc.

Une personne fortunée paiera toujours beaucoup plus de TVA en valeur absolue qu'une personne à revenu modeste, te ce sera d'autant pluis important que son mode de vie n'a rien à voir avec le français poyen (cadre supérieur, enrterpeneur de PME, commerçant, etc. compris).

Écrit par : actus | 28/02/2010

Je vous que les commentaire ont légérement dérapé !
Je suis déjà tagué sur Aznavour, je cherche mon angle d'écriture, si je trouve…
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 28/02/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu