Avertir le modérateur

14/03/2010

Haro sur la Grèce

zone-euro_410.jpgHaaa ! Ces pays latins ! Même pas capables de tenir leurs comptes !

Que n'a-t-on entendu cette rengaine ces derniers temps !!!

Ces pays, ont été désignés par les milieux financiers à la vindicte publique sous le délicat acronyme de PIGS (Portugal, Italy, Greece, Spain).

La Grèce surtout ! Car enfin, il n'est pas question d'aider la Grèce à redresser ses comptes. La Grèce doit se débrouiller toute seule à coup de politique économique de rigueur sous l'étroite surveillance des autres Pays Européens (qui eux SAVENT tenir des comptes).

On la regarde avec commisération en lui proposant de lui racheter quelques îles !

Haro sur la Grèce qui a faussé ses comptes pour pouvoir entrer dans la zone EURO (sous-groupe de l'UE) !

C'est facile ! Très facile !

Car enfin quoi ??!! Personne ne connaissait l'état des comptes de la Grèce ??? Allons bon !!

La Grèce fait partie de l'UE depuis 1981 !!! Il existe au sein de l'UE, un organisme qui s'appelle "Cour des Comptes Européenne" dont le rôle est de surveiller le budget de l'UE et la perception des impôts européens.

Peut-on imaginer que cet organisme n'avait aucune connaissance de la situation des comptes de la Grèce ??

La Grèce a rejoint la zone Euro (créée en 1999) en 2001 !

Que s'est-il passé pendant ce laps de temps de 8 ans ??? Les comptes de la Grèce ont-ils été contrôlés ???

Dans l'affirmative, ils ont mal été vérifiés. Dans la négative, la Cour des Comptes aurait du le faire.

Alors ! Cette campagne à l'encontre de la Grèce n'a que pour objectif pour l'UE de se défausser sinon de ses obligations, de sa responsabilité à l'égard de la Grèce.

Et même quand le FMI se propose d'aider la Grèce, le Président de la Commission lui demande d'y renoncer !

Tout cela est petit ....

11:05 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : grece, ue, barroso, faillite, commission |

Commentaires

Ce que la Grèce peut, la Grèce doit.
ΤΑ ΠΑΙΔΙΑ ΤΟΥ ΠΕΙΡΑΙΑ :
http://www.youtube.com/watch?v=YCFXGanTx4A

Écrit par : Mathaf Hacker | 14/03/2010

En même temps, un bon sartakis (c'est bien comme ça), fait passer tout le reste .

Écrit par : elmone | 14/03/2010

La Cour des comptes européennes a-t-elle un droit de regard sur les comptes des pays européens ou juste sur l'argent utilisé par Bruxelles ?
Heureusement, on a trouvé le coupable : c'est une banque (dont on taira le nom) qui a falsifié les comptes ... Ouf !

Écrit par : Pierre | 14/03/2010

Pierre, la Cour des Comptes a bien comme priorité l'argent de la commission.
Il n'empêche. L'UE ne peut se cacher derrière la Grèce

Écrit par : elmone | 14/03/2010

J'ai entendu plusieurs spécialistes du machin expliquer à la radio que le procédé utilisé par la Grèce pour maquiller ses comptes [ex : faire absorber une partie de la dette en la collant à un organisme para-publique] était en cours dans un tas d'autres pays de l'Union. Alain Juppé s'en est servi, me semble-t-il quand il était premier ministre !
Cette histoire, ça montre quand même sacrément bien que l'Europe n'existe aucunement. Sauf en tant que marché libre et sans contraintes…
:-)))

Écrit par : Monsieur Poireau | 15/03/2010

Quand on pense au nombre de fonctionnaires payés par l'Europe dont la politique est de ne rien faire, il y a de quoi écoeurer les plus libéraux !!!
Et décontenancer les interventionnistes.

Je devrais en faire un billlet (façon Raymond Devos)

Écrit par : elmone | 15/03/2010

Je ne savais pas que la Grèce était un pays... latin ! ;-)
Faut bien se dire que tant qu'on tappe sur le dos d'un pays, on ne parle pas de ce qui se passe chez soi !!!

Vous trouverez quelques sujets intéressants sur la question sur le forum de mon site www.grecomania.net
Je vous invite à y faire un tour. Et pourquoi pas réagir aux articles ?

Gérald

Écrit par : Gérald | 15/03/2010

1) Bah oui, la Grèce a triché, elle paye, sinon ça devient la prime à la malhonêtet institutionnelle. Dommage que une fois de plus ce sont les plsu faible qui von,t souffrir le plus (et en aucun cas les politicens qui sont responsable sua premier chefs - tiens ils devraient être traduits devant une cour de justice).
2) Ah, oui! Ils payent, MAIS et la France? Car depuis le temps qu'on dit qu'on va redescendre en-dessous des 3%... deux poids deux mesures? Non, aps tout à fait, la Grèce était au pied du mur - attendons quelques années te ça risque d'être le tour de la France. Ca permetrait au moins à Strauss Khan de diriger la France indirectement!
3) Intervention du FMI? Ben oui, c'est ce que j'ai suggéré dans mon blog. Mais no! Nous répondent nos dirigeants européen, nous devons le faire nous-même car c'est politiquement impsendable autrement: mettre à jour l'incapacité d el'Europe à régler un tel problème. Déjà il ne fallait aps faire entrer la Grèce dans l'Euro.
4) Oh! La Grèce a traffiqué ses chiffres; ça fait des années qu'or sait qu'ils ont traffiqué les chiffres pour entrer dans l'euro et tout le monde a fermé les yeux sur l'autel de la construction européenne qui est plutôt la destruction du pouvoir d'achat de ses habitants.
5) Quant la Cour des Compte, elle a effectivement pour rôle de vérifier les comptes de la Commission: wuelle rigolade d'ailleurs! Au moins, ça fait du pouvoir d'achat au Luxembourg avec ces focntionnaires européen imposé au tarif de Hong Kong et profitant de magasins réservés comme à la belle époque du communisme triomphant et d'exemptions de TVA!!

Pour résumer: oui les Grecs doivent payer; oui le sportugausi devraotn payer; les epagnols, les français, bref totu les pays qui s esont joyeusemetn assis sur des critères qu'ils ont eux-m^mes vendu à leur électeurs comme éatnt la condition sine qua non de l'euro et doc de la construction européenne, le tout sans enrteprendre els réformes qui auarient éviter à nos payes de se rouver dans une situation de plus en plus précaire.

P.S. En écoutant hier soir els débats (enfin si on peut appeller ça des débats) sur els régionales, je mes uis demandé poruquoi j'ai voté au 1er tour! De plus en plus pathétiques nos hommes politiques: on n'est asp sorti de l'auberge (soupir)

Écrit par : actus | 15/03/2010

Si j’étais Grec je dirais Chao ! et je mettrais en vigueur la culture grecque qui a illuminé le Monde ! Quelle méconnaissance gretchen Merkel, quel égocentrisme ou quelle incapacité ?
Faudra-t-il que les Jeux Olympiques allument leur flamme dans le brasier financier de vos banques, prélude à l’enfer que la spéculation est en train d’attiser ?

Nous avons en France un génie de la conception Economique. Son invention, l’Inoppression Active consiste en la mise en mouvement de l’argent sur la capacité dotée de tous les citoyens, travaillant ou non, et sans autre condition que de vivre en permanence sur le territoire. C’est là LA méthode, la seule qui soit facilement compréhensible ou le simplisme a laissé la place à la logique CONCRETE.

Écrit par : anne | 20/03/2010

@ Anne

Malheureusement, pour beaucoup de pays, de leur gloire du passé il ne reste que la tristesse du présent; sans se déplacer, en France, nous sommes bien loin du siècle des lumières...

Gretchen Merkel? Heureusement qu'elle est là, et aprler d'égocentrisme à propose de l'Allemagne ma paraît mal venu: les Alelmands n'ont rien demandé à personne lors de la réunification allemande et ont seuls payé le coùut; cette remarque fait également fi de la politique agricole commune dont les allemands ont depuis le début été les principaux contributeurs.

Je ne vais aps revenir la nième fois sur els origines de la crise financière; en ce qui concerne la Grèce il serait cocasse de mettre sur le dos des spéculateurs une situation qu'ils n'ont en rien créée si la situation n'était pas si grave. C'est l'incurie des politiques économiques suivies depuis (et avant) l'entrée dans l'euro qui sont responsables de la crise actuelle: pas les soit-disants spéculateur (à noter que lors qu'un spéculateur agit dans un sens qui plaît aux Etats, il devient un investisseur).

Et heureusment que les marchés sont là pour rappeler qu'à long terme on ne peut pas faire n'importe quoi et que la méthode Coué de la construction européenne est un échec.

Écrit par : actus | 20/03/2010

L'Allemagne tergiverse pour garder sa suprématie, marchés exterieurs, embellie de ses exportations consécutive à sa politique salariale jouant contre les états européens.

Sa frilosité pour s'engager à secourir l'économie grecque n'est qu'une parade de façade afin de se renforcer au sein de l'Europe..

Qu'elle ne veuille pas secourir la Grèce, c'est son droit le plus strict mais, par contre, ce que je trouve inadmissible, inacceptable c'est qu'Angela Merkel ne veut pas que la Grèce sorte de la zone euro sous prétexte de destabilisation de la monnaie unique

Écrit par : jean | 28/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu