Avertir le modérateur

31/03/2010

Le Bouclier Fiscal agite la Droite.

179-bouclier.jpgLe résultat des élections régionales aura au moins eu ce mérite !

Même si officiellement, rien ne change dans la politique gouvernementale, un débat sur le maintien du bouclier fiscal a lieu en ce moment à l'UMP sous les yeux attentifs de la Gauche.

Différents membres de l'UMP (et pas des moindres) ont exprimé leurs doutes sur le maintien de cette mesure emblématique et impopulaire. cf le monde .

Pour l'instant, François Fillon (appuyé par Xavier Bertrand) maintient le cap, mais il est bien isolé parmi ceux qui s'expriment. Villepin s'est bien sûr prononcé contre le maintien du bouclier... Juppé aussi !

Jean-François Coppé est en train de changer son fusil d'épaule et d'accepter le principe du changement de politique.

Même le figaro se pose des questions puisqu'il s'est fendu sur son site d'un sondage auprès de ses lecteurs demandant "faut-il supprimer le bouclier fiscal ?".

Hier soir les lecteurs répondaient à 60% par l'affirmative.

Ce n'est bien sûr qu'un sondage, mais moi si on me demande mon avis .....

07:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : bouclier, fiscal, ump, sarkozy, fillon |

Commentaires

Le favoritisme fiscal vous parait-il juste ?
Cliquer 1 pour NON…
:-))

[En même temps, on voit bien que le résultat attendu, à savoir faire revenir les riches dans nos contrées afin qu'ils y dépensent leur fortune n'a pas eu lieu. Johnny est toujours suisse ! :-)) ].

Écrit par : Monsieur Poireau | 31/03/2010

Ce serait une triple erreur de supprimer le bouclier fiscal :
- erreur économique : économie de 800 millions EUR dérisoire par rapport à en un endettement de l'ordre de 1600 milliards EUR mais surtout nouvel exode fiscal se chiffrant à une diraine de milliard EUR de patrimoine;
- affichage de l'instablité chronique de notre fiscalité; ce qui est constitutionnel en Allemagne serait honteux en France
- gain immédiat pour des pays tels que la Belgique et la Suisse
- échec politique : perte de voix pour l'UMP et succès idélogique pour la gauche.
Il n'y a que des inconvénients mais aucun avantage à supprimer le bouclier fiscal

Écrit par : robe leopard | 31/03/2010

Les dernières décisions depuis la déroute des régionales sont de la politique politicienne pure et dure. La remise en question du bouclier fiscal est une réflexion du même acabit que celle qui a amené le report de la taxe carbone, ou le très probable retrait sur la question du voile intégral.

Grosso modo la majorité va à la pêche à l'opinion publique, plante le doigt dans l'eau pour prendre la température... Sur ce sujet c'est flagrant, il suffit de reprendre le doute émis par Villepin qui lui-même est à l'origine du bouclier fiscal première édition à 60%

Pour pouvoir reconstruire sa base électorale, la technique du colin maillard/tu chauffes-tu refroidis reste la meilleure solution :D

Écrit par : Guild | 31/03/2010

Mr Poireau oui !
Robe léopard, oui la mesure est symbolique. Instabilité fiscgétaire ?? Je réponds instabilité budétaire.
Quant au fait que cette règle des 50% est inscrite dans la Constitution allemande, c'est un fake mis à l'ordre du jour par le Président Sarkozy.
Guild, oui. Nicolas Sarkozy en fait une question de principe alors que le reste de la Droite prend en compte la crise.

Écrit par : elmone | 01/04/2010

Je remets juste un peu d'huile sur le feu, une goutte : la question n'est pas de connaitre le pourcentage d'impôts mais plutôt de la somme qu'il reste pour vivre !
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 01/04/2010

Suppression du bouclier fiscal? Oui! Mais à une condition: suppression de l'impôt sur la fortune qui est un on-sense économique pour une soit-disante justice sociale (vous aurez remarqué que depuis que cet impôt a été réintroduit, la situation des Français le splus défavorisés c'est améliorée... Sarkozy uarait mieux fait de suupprimer l'I/F plutôt que de créer une usine à gaz)


@ Monsieur Poireau: la question est de savoir à partir de quelle moment de la semaine on travaille pour régler son loyer/annuités à la banque, sa nourriture, son essence, etc. La fiscalité confiscatoire n'a jamais été créatrice de richesse.

Écrit par : actus | 03/04/2010

Actus : tu ne réponds pas à la question ! :-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 03/04/2010

@ Monsieur Poireau: bah, si, je réponds à la question OUI... MAIS. Donc s'il n'y a pas le mais, c'est non, car il ne ma paraît pas anormal qu'on ne paye pas plus de 50% de ses cash flows en impôt.

Écrit par : actus | 05/04/2010

Personnellement, je trouverai normal que les gens puissent gagner suffisamment pour couvrir au moins 50% de leurs dépenses !
(cf. répartition des richesses produites…).

Écrit par : Monsieur Poireau | 05/04/2010

Nous parlons de l'impôt, pas des dépenses courantes ou d'investissement qui s'ajoutent aux 50% max.

Je suis de ceux qui dénoncent depuis des années l'appauvrissement de la France et le problème de pouvoir d'achat auquel les Français sont confrontés. Mais ce n'est pas en augmentant l'impôt qu'on résoudra le problème; mais en créant des richesses et en incitant les entrepreneurs à les créer en France et non à l'étranger, tout comme en incitant les personnes fortunées à rester/s'installer en France et donc participer apr leurs dépesnes et investissements à l'enrichissement général du pays.

Écrit par : actus | 05/04/2010

actus : je ne vois qu'une solution pour parvenir à ton utopie : qu'on soit autant payés que des chinois. Economiquement et pour obtenir la concurrence parfaite dont rêve tout libéral qui se respecte, je ne vois que ça.
Les patrons seront eux aussi ramenés aux salaires asiatiques, il va sans dire…
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 05/04/2010

... et fusillés en cas de mauvais résultat (ou d'empoisonnement) ;-)

Écrit par : elmone | 07/04/2010

J’avoue que si d’aventure le bouclier fiscal devait être suprimé, sa principale justification étant à mes yeux de répondre à une impossibilité, pour de gens à revenus moyens mais ayant hérité d’un patrimoine immobilier jugé comme important (ce qui est le cas de très nombreux appartements à Paris ou de quelques résidences secondaires), de s’acquitter d’un montant d’impôt hors de rapport avec leurs revenus, une telle solution me paratrait assez intéressante.

Écrit par : cadeau | 27/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu