Avertir le modérateur

28/04/2010

Vers des finances publiques financières ?

atlas.jpgA vrai dire, je ne me faisais plus guère d'illusions.

L'époque à laquelle le Général De Gaulle pouvait dire que "la politique de l'Etat ne se faisait pas à la corbeille" est révolue.

Je n'imaginais pas cependant, que tout cela allait aussi loin !!!

Car enfin, de quoi s'agît-il pour la Grèce et par voie de conséquence pour les Etats de la zone Euro ??

La Grèce a vue sa note de dette à long terme baissée par le cabinet Standart and poor's de BBB+ à BB+. Conséquence logique : les "milieux financiers" montent le taux auquel ils sont disposés à prêter à la Grèce !!!!

Les Hellènes, déjà étranglés financièrement, ne pourront plus emprunter qu'à des taux usuriers ou devront s'en remettre au bon vouloir des autres Etats de la Zone Euro qui seront aussi obligés d'emprunter aux milieux financiers à un taux (pour l'instant) meilleur que celui attribué à la Grèce.

C'est un vrai cercle vicieux !

Quand je pense que pendant la crise, nos politiques parlaient de régulation de la finance. Alors que ce que je constate, c'est une financiarisation du budget du seul régulateur possible : l'Etat !!

16:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : finances, grece, zone euro |

Commentaires

Le pire à mes yeux c'est cette désolidarisation immense et intolérable des pays forts (France et Allemagne) vis-à-vis de la Grèce. Si mes souvenirs sont bons, on nous avait vendu l'idée d'une Europe confraternelle et solidaire et on se retrouve avec un pays qui boit la tasse et ses partenaires qui lui mettent le pied sur la tête pour l'enfoncer encore plus. Les ministres des finances dont les gouvernements ont décidé de prêter aux Grecs annoncent fièrement comme des cons, qu'ils se feront une marge bénéficiaire sur les taux concédés. Ils empruntent à 3% et prêtent à 5%.
C'est tout de même mieux que 10% ! mais c'est d'une bassesse incompréhensible pour un péquin (idéaliste) comme moi!

Écrit par : captainhaka | 28/04/2010

Une enquête est en cours diligentée, entre autre, par le FMI concernant l'origine de la crise financière grecque d'après des informations récentes transmises par les Renseignements Généraux français obtenus eux-même par EUROPOL : information en rapport avec l'affaire Elies Hebbadj (le conjoint de la femme verbalisée en niqab), ce qui expliquerait pourquoi les renseignements le surveillait de près bien avant l'incident du PV de sa compagne.
J'en parle brièvement sur mon blog, n'hésite pas à venir lire "mon papier" si ça t'intéresse : http://nadiakjournalistesuperconpetante.20minutes-blogs.fr

Cordialement

Nadia K.

Écrit par : Nadia K. | 28/04/2010

Captain, ha ces cons d'idéalistes :-)

Nadia, ????? Je passe voir.

Écrit par : elmone | 28/04/2010

J'ai écrit de nombreux artciles à propos de la crise grecque depuis plusieurs mois sur mon blog. Je me suis fendu d'une lettre ouverte au Président de l'Eurogroupe fin avril et ai écrit una rticle sur les accord du WE que je mettrai in extenso sur mon blog après qu'il soit publié samedi dans une journal au Luxembourg.

J'ai apssé 1 mois à modéliser le plan grecque d'austérité, que j'ai actualisé suite aux nouvelels donénes du WE.

Conclusion:

La Grèce n'a strictement aucune chance d'honorer ses obligations. J eprojette son défict à 14% du PIB en 2012 et sa dette à en augmentation de EUR 121 milliards pour représenter 170% du PIB.

Une fois de plus les homems politique veulent sauver l'euro (plus que la Grèce) et la France tremble à l'idée de voir sa notation dégradée (et croyez-moi elle n'en est pas loin, d'où les 5 petits milliards d'économie annoncés par Fillion). Bref c'est la panique à l'Elysée et à Matignon. Je finis l'article en expliquant que ce n'est peut-être pas la Grèce qui sortira de l'Euro, amis l'Allemagne!

Bref, l'Europe sera allemande ou ne sera pas et l'euro sera DM ou ne sera plus: c 'est la victoire éclatante de la rigueur, des réformes de fonds et du travail sur la prodigalité, les rêves nirvaniens et l'absence d erigueur.

je n'aime pas plus que les autres cela, mais croyez-moi pour éponder 30 ans d'irresponsabilité politique et budgétaire on va en baver pendant une bonne dizaine d'années: c'est la seule solution pour espérer sauver l'avenir de nos enfants et petits-enfants (pour notre retraite c'est foutu!)

Écrit par : actus | 07/05/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu