Avertir le modérateur

29/04/2010

Pasqua. Réquisitoire étonnant ...

pasqua1.jpgCurieux cette demande de prison ferme de la part du Parquet devant la Cour de Justice de la République.

En tout cas, cette relative sévérité tranche avec la cordiale mansuétude dont faisait l'objet Charles Pasqua de la part de ses juges (3 magistrats et 12 parlementaires !).

C'est étonnant, alors que sur ce blog, je dénonce régulièrement les liens hiérarchiques accentués entre le Pouvoir Exécutif de Nicolas Sarkozy et les magistrats du Parquet.

D'autant plus étonnant que depuis que les affaires Pasqua sont sorties (il y a de cela 12 ou 13 ans), l'ex-ministre de l'Intérieur fait régulièrement dire par ses sbires qu'il sait tellement de choses compromettantes qu'il pourrait faire sauter plus de 10 fois la République.

Chiche Charlie.

Et puis peut-être que tu aurais des infos sur l'affaire Karachi ??

Allez Charlie ! Lache-toi !

Tu verras ! Ca fait du bien !

21:21 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : pasqua, sarkozy, corruption |

Commentaires

Vas y Charlie, vas-y Charlie, Vaaas-yyy !
Que de la gueule !

Écrit par : Homer | 29/04/2010

On veut savoir !

:)

Écrit par : Stef | 29/04/2010

Mr Pasqua et bien d'autres hommes politiques passent à la casserole, malgré leur glorieux passé.On ne s'attaque
jamais au Lion en action , mais toujours au repos, quand il a perdu ses appuis.Dans tous les marchés il y a une part rétrocession obligatoire et coutumière surtout en Afrique, et à l'est , c'est parfois démesuré !Du coté des fonctionnaires
avec un complexe de ''mal payé'' on peut se rattraper aussi d'une manière légale, en principe à part quelques mauvais exemples on s'arrange toujours par l'esprit de corps!L'argent , comme le miel attire toujours .L'histoire du monde en est truffée.Si ce n'est pas moi qui fait l'affaire c"est un autre, et ainsi la loi des affaires , on gagne ou on perd.Trois pour le prix de deux. L'arnaque est officiel dans tous les échanges dans le monde,Le troc est
normal.Que de hauts fonctionnaires mutés partent avec meubles et tapis , de toutes façons on doit tout repeindre e t meubler au gout du successeur.Moi j'ai changé le look de mon lieu de travail avec mon argent!!!
j'ai bénéficié d"une réduction d'impôt étalé sur 4 ans ainsi je n'ai rien gagné mais c'étai plus chouette.
Que d'affaires passent à l'as! pourquoi ? je vous laisse comprendre la raison!.UN jugement est par définition
neutre ,on se réfère à des tables chiffrées et théoriquement légales.Seul le juge peut faire basculer la balance et ainsi la victime devient fautive et inversement, grâce au copinages de nos avocats que l'on paye pour nous condamne.Vous jurer de dire la vérité, toute la vérité belle formule.Qu'est-ce que la vérité, c'est ce que l'on croit être vrai, et le vrai peut -être un mensonge ! Volà?????

Écrit par : Moreau | 30/04/2010

Moreau, oui. Je ne suis pas si naïf que ça.
Mais je suis quand même étonné par le lachage présidentiel de Pasqua. D'autant que ce dernier aurait beaucoup de raisons d'en vouloir au Président (la succession de Péretti notamment ...)

Écrit par : elmone | 30/04/2010

Je n'ai jamais partagé les idées de Pasqua, pire je n'ai jamais aimé l'homme,prétentieux,arrogant,etc, mais tout de même, il à luté pour la défense de la France, il y en à qui sont resté passif et qui ont fait pire ou autant que lui et qui sont passé par mail,je ne vois pas l'intérêt de mettre un homme de 83 ans en taule ,j'estime que de finir sa vie politique de cette façon,la punition est suffisante, du sursis seras bien assez pour lui rappeler,"que force est resté a la loi" comme il se plaisait à dire, j'ajoute que de tout évidence il y a des pressions pour le descendre.

Écrit par : Gauthier | 30/04/2010

Gauthier, il y a quand même des faits graves qui lui sont reprochés.
En ce qui concerne les pressions, je ne sais pas. Mais la nature des relations entre Charles Pasqua et Nicolas Sarkozy est difficilement compréhensible.

Écrit par : elmone | 30/04/2010

Des juges aux ordres ? mais de qui de quoi ?L'institution peut assurer les conditions de l’indépendance, en accordant la liberté, mais l'usage de la liberté, son exercice, son emploi ne peut être que strictement individuel, personnel.
Si le sujet libre veut, choisir la dépendance, l'assujettissement, aucune institution ,aucune loi,ne pourra le faire vivre de façon indépendante. Autrement dit l’indépendance ne se décrète pas elle se cultive au quotidien
Libre oui, mais indépendant vis à vis de quoi ? De sa carrière, de ses affinités de classe ? De son rang dans la hiérarchie judiciaire ? De sa place à la cérémonie d'inauguration de l'année ? De la robe rouge bordée d'hermine blanche ? De la robe noire ? De la peur de siéger perdu dans un petit tribunal etc. ?
Par ailleurs indépendant ne veut pas dire, ne pas avoir des comptes a rendre.D’abord a la Nation (Au peuple au travers de l’exécutif), ensuite a ses pairs et aussi et surtout a la justice (Le juge est un justiciable en principe comme un autre)
On a beau séparé les pouvoirs tant qu'on voudra, si les hommes préfèrent l'asservissement au pouvoir ou a un syndicat, ou a une secte, ou a des croyances religieuses, ou encore comme actuellement se réfugient tels des moutons dans le corporatisme alibi et protecteur .L’institution judiciaire est dans la tourmente par ce qu’elle n’a pas su ou pas voulu, faire du ménage dans ses rangs. Le front du refus donne de beaux jours à la commedia del. arte de la justice

Écrit par : antimythe | 30/04/2010

Antimythe, les magistrats prêtent serment. On peut donc penser que les candidats magistrats ont un idéal.

Par ailleurs, le malaise provient plus il me semble de la fermeture de nombreux tribunaux et d'une volonté manifeste de reprise en main du Parquet par le pouvoir exécutif. Rappelez-vous que Jospin avait au moment où il était 1er ministre fait arrêter la pratique d'envoyer des instructions écrites sur des affaires précises.

Écrit par : elmone | 30/04/2010

Et encore ça ne représente pas le dixième des saloperies qu'il a commises dans sa vie... C'est un spécialiste de la montre procédurale, peut_être que les pendules arriveront à l'heure cette fois-ci.
Verdict cet après-midi, il se pourvoira en cassation, après quoi le Sénat doit donner son autorisation pour l'incarcérer (au cas échéant), après quoi Sarko peut très bien le dispenser de peine. Voyons voir...

Écrit par : Mathaf Hacker | 30/04/2010

Charles Pasqua est déclaré coupable dans l'affaire de la Sofremi, non coupable dans l'affaire Alsthom et Annemasse. Il écope d'un an de prison avec sursis confondu avec une précédente peine.

Voila voila, une petite tape sur la main...

Écrit par : Mathaf Hacker | 30/04/2010

Mathaf, merci. Je viens de faire un billet sur sa "condamnation"

Écrit par : elmone | 30/04/2010

Un moindre mal? Après tout, et objectivement parlant, c'était ou ça ou, dans le cas ou il allait en prison, qu'il balance tout ce qu'il sait sur ces affaires et les autres personnes impliquées, y compris leurs noms. Autant dire que Pasqua a de quoi descendre la République en entière avec tout ce qu'il sait sur tout le monde....et tout le monde sait qu'il n'aurait pas hésité à le faire. D'où la peine minimale.

Écrit par : déguisements | 30/04/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu