Avertir le modérateur

19/06/2010

Pourquoi les Français boudent-ils la politique ?

churchill1.jpgJe suis tagué par Falcon Hill et Stef.

"Pourquoi les Français boudent-ils la politique ?".

Ma susceptibilité est forcément mise à l'épreuve puisque je n'ai pas écrit que 2 billets ce mois-ci.

Cela dit, je n'ai pas besoin de faire preuve de beaucoup d'empathie pour tenter d'apporter une réponse ...

En ces périodes d'anniversaire du débarquement de 1944 et de l'appel du 18 juin, je lis beaucoup d'articles et de livres sur ces événements.

Et je ne peux qu'être admiratif devant les sentiments patriotiques (pas nationalistes), les esprits de sacrifice des protagonistes petits ou grands ...

En ce qui concerne les Grands qui ont pris des risques, j'ai lu (ou relu) les mémoires de De Gaulle et de Churchill. J'ai conscience que ces écrivains ont bien sûr enjolivé un peu leur rôle dans cette guerre !

Pourtant, personne ne peut contester que ces personnes ont su à un moment aller à contre-courant de l'opinion dominante dans l'intérêt unique de leur pays. Personne ne peut contester que ces personnes ont du faire changer d'avis à la plupart de leurs concitoyens pour les entraîner dans leurs sillages.

Mieux ! Personne ne peut contester que ces personnes avaient raison de dire non à Hitler.1958_de_gaulle.jpg

Alors, en ces temps de réflexion, je me demande quel homme politique d'aujourd'hui aurait pu endosser en ces temps troublés, le rôle que De Gaulle et Churchill ont endossé. De la même manière : je me demande dans quelle mesure à cette époque je n'aurais pas été un "bon français" collabo ......

Je n'ai pas la réponse à ces 2 questions bien sûr ...

Mais tout cela me fait prendre conscience que le comportement des leaders d'un pays a beaucoup d'influence sur celui des masses. Et que donc il est nécessaire que les masses (dont je fais partie) doivent croire en leur politique.

Quand je parle de nos dirigeants, j'utilise souvent (avec ironie le plus souvent) l'expression "élites". Mais en quoi aujourd'hui nos dirigeants sont-ils nos élites ? En quoi sont-ils meilleurs que nous ???

Par l'intelligence ? Certainement pas !

Par le comportement ? Certainement pas ! Depuis 40 ans, nous voyons chez nos élites dirigeants, beaucoup de mesquinerie. Et ce ne sont pas les dernières affaires d'achat de cigares sur le dos de la république qui vont me faire changer d'opinion.

Nous avons besoin de leaders dans nos démocraties. Nous n'avons en général que des "hommes politiques" .

C'est peut être ça qui explique le désamour des Français pour la politique.

Le lecteur quel qu'il soit peut se considérer comme tagué.

Commentaires

C'est peut-être pour ça qu'il faut changer les institutions... Que le leader ne soit pas au centre de tout. Il pourra ainsi être un vrai leader.

Écrit par : Nicolas | 19/06/2010

Sur ce point, je ne sais pas Nicolas. Je crois qu'il y a des points sur lesquels les Institutions n'ont pas prise.

En France, il y a eu des Rois bons et des Présidents mauvais ... et le contraire aussi !

Écrit par : elmone | 19/06/2010

Très bien répondu, et dis donc j'aimerais bien avoir à te lire plus souvent, hein ^^

Écrit par : Stef | 19/06/2010

Merci Stef. J'ai un petit coup de barre en ce moment !

Écrit par : elmone | 19/06/2010

Elmone, quel billet! Je n'aurais pas changé un paragraphe, pas un mot, pas une virgule (en chipottant peut-être quand même).

Comlem tu le sais, pour l'avoir écrit sur ton blog à plusieurs reprises, j'ai toujours fait la distinction entre un homme politique qui devient chef d'Etat un un homme d'Etat, qui lui est un visonnaire dont la hiérachie des préoccupations est à l'inverse du premier: l'intérêt du pays (sa survie dans les périodes extrèmes) d'abord, l'intérêt électoral après.

Ceci s'applique également aux entreprises: l'exemple doit venir de la Direction Générale, et du Président, afin d'irriguer toutes les strates de la société. C'est la raison pour laquelle je milite (sans succès!!) avec ems faibles moyens pour que les conseils d'administrations soient composés d'une majorité d'administrateurs réellement indépendants (et compétents).

Je crois profondément que sur des éléments aussi fondamentaux peut se forger un très large consensus bien plus fort que les divergences qui existent. Car c'est sur de sprincipes forts et pérennes qui emportent l'adhesion d'une grande amjorité (et pas les 50.1%-53.5% habituels) qu'on pourra redresser le pays (j'ai failli dir la nation, mais ça ferait apr trop révolutionneire!!).

Écrit par : actus | 20/06/2010

reste le rire
pour les moins désespérés !

Écrit par : vincent | 20/06/2010

Merci pour ce très bon article!!

Écrit par : Louer mon appartement paris | 12/07/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu