Avertir le modérateur

04/09/2010

Je suis d'accord avec le Président

montesquieu2.jpgUne fois n'est pas coutume.

Moi non plus je ne comprends pas pourquoi le juge des libertés et de la détention a décidé de laisser libre le 2e braqueur présumé du casino d'Uriage les Bains dans l'Isère. Comme le Président, "Je pense aux policiers qui se sont donné tant de mal pour retrouver ce délinquant, c'est bien difficilement compréhensible qu'on le remette en liberté dans ces conditions".

Je ne connais pas le dossier, mais je suis choqué de ce qu'un des auteurs de ce braquage sanglant, qui a en plus donné lieu à une nuit d'émeutes, ait été laissé libre (sous contrôle judiciaire certes) en attendant le Jugement.

Ce type est susceptible de s'enfuir.

On est d'accord le Président et moi !

Sauf que ...Moi je ne suis pas le Président !

Le Président, lui est garant des Institutions. Il "veille au respect de la Constitution. Il assure par son arbitrage le fonctionnement régulier des Pouvoirs Publics" d'après l'article 6 de la Constitution de 1958 !

Il est d'après les textes constitutionnels, garant de la séparation des pouvoirs.

Comment peut-il donc publiquement critiquer une décision judiciaire ?! D'autant plus que cette décision n'est pas définitive et qu'un appel est en cours ?!

Il n'est pas acceptable constitutionnellement qu'un Président de la République critique l'Institution judiciaire.

Pourtant, avant d'être Président, Nicolas Sarkozy était avocat. Il doit connaître Montesquieu ...

07:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : sarkozy, casino, grenoble, jld, liberté |

Commentaires

A force de mettre le nez partout, nous savons bien qu'il n'est plus Président mais Empereur élu... Donc pasde surprise. Ensuite, si le juge a décidé de le laisser libre, ce braqueur, peut-être avait-il de bonnes raisons? Ou peut-être était-il bloqué par ... la loi, d'une certaine manière?

Écrit par : Homer | 04/09/2010

Je ne crois pas que les juges soient demeurés ni malfaisants. La conclusion du communiqué offusqué de l'USM ne manque pas de sel : "la présomption d'innocence s'applique à tous, pas seulement aux ministres". In cauda venenum, et toc !

Écrit par : Mathaf Hacker | 04/09/2010

Article explicatif du JDD :

http://www.lejdd.fr/Societe/Justice/Actualite/Le-juge-Cattin-J-ai-pris-ma-decision-en-toute-independance-218158/

Ca rappelle un peu d'autres affaires (Colonna) où les enquêtes ont été menées au pas de charge, et plutôt baclées.

Écrit par : Mathaf Hacker | 04/09/2010

Homer, je pense que tu as raison, d'autant plus que le juge en question ne passe pas pour laxiste !
Mathaf, moi aussi j'ai apprécié le communiqué de l'USM.

Écrit par : elmone | 04/09/2010

Le fait d'être Président lui interdit il la liberté d'expression ? Il aurait été en tort si le juge avait été démis ou obligé de modifier sa décision.
Moi ce qui me choque en ce moment c'est surtout que quoi que fasse le gouvernement ou le Président ils ont tort, forcément, parce que c'est eux. Et là cela s'appelle le délit de faciès.
Et pour tout ceux qui critiquent à tout va, il y avait une façon de ne pas arriver là : aller voter aux Présidentielles et sinon essayer de rattraper le coup aux législatives. Mais c'est vrai ..... voter ne sert à rien. De plus je ne suis pas sure que vu ses crises quand on la contrarie que les choses auraient été différentes avec Ségolène Royale. Ah si .... on aurait eu droit à " vous faites cela parce que je suis une femme".
Pour terminer j'ajouterai que quand on éprouve le besoin de préciser certaines choses c'est peut être que ce n'était pas réellement le cas. Alors prit sa décision en toute indépendance ? Je ne sais pas. Mais prise aux mépris de certains là, peut être. En tout cas on y repensera aux prochain braquage d'un récidiviste et si l'un des votres se trouvent dans la mêlée sanglante on verra si votre opinion est toujours la même.

Écrit par : juillettine | 05/09/2010

Juilletine,
Je n'imaginais pas que Nicolas Sarkozy eût pu démettre un Juge. Faut-il que je m'y prépare ?
Théoriquement, il est interdit de critiquer une décision de Justice. Cela s'applique a-fortiori au Président de la République garant de l'équilibre des pouvoirs.

Je pense effectivement que nous Français avons fait une erreur en élisant Nicolas Sarkozy. Mais vous ne trouverez pas dans ce blog une marque d'irrespect du Président qui a été élu.

En ce qui concerne Ségolène Royal, je pense que l'on ne saura jamais ...

Le Président de la République est constitutionnellement garant de l'indépendance des juges. Là il les destabilise aux yeux de l'opinion.

Quant à ta remarque sur le délit de faciès, dans le contexte du moment, j'ai trouvé ça délicat. C'est du même niveau que la "lapidation" de Eric Woerth

Écrit par : elmone | 05/09/2010

Montesquieu ? Il a participé au Tour de France ? Il joue au foot ? Sérieusement, on parle de Sarkozy, là !
:-))

[Tellement plus facile de parler de la surface des choses plutôt que de s'élever pour proposer une véritable analyse de la séparation des pouvoirs. Il entretient sciemment cet états de fait puisque ça le sert politiquement et qu'il peut ainsi faire "peuple" ! :-)) ].

Écrit par : Monsieur Poireau | 07/09/2010

Monsieur Poireau ! Oui !

Écrit par : elmone | 07/09/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu