Avertir le modérateur

16/10/2010

Sarkozy=Berlusconi ? Pas tout à fait !

napoleon3.jpgOn a souvent comparé Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi !

Mis à part le fait qu'ils jouissent exercent tous les 2 le Pouvoir dans leur Pays respectif, ils ont évidemment beaucoup de points communs. Même attachement à leur apparence, même volontarisme apparent, même volonté de se présenter comme hommes qui plaisent aux femmes, même volonté de contrôler les média, même rapports ambigus avec le pouvoir économique ...

Eux-même semblent d'ailleurs cultiver ces ressemblances.

Pourtant, ils présentent une dissemblance importante !

Cette différence concerne bien sûr l'Argent et le Pouvoir les 2 valeurs fondamentales de ces 2 animaux politiques.

Berlusconi est parvenu au pouvoir en Italie après être devenu riche. D'ailleurs il s'est servi de sa richesse pour arriver au Pouvoir.

Nicolas Sarkozy lui, même s'il ne pointait pas au RMI, n'était pas riche lors de son arrivée aux mannettes de l'Etat. Mais il a ouvertement déclaré que après son séjour à l'Elysée, son objectif était de "faire de l'argent".

Qu'un homme comme Nicolas Sarkozy déclare vouloir "faire de l'argent" signifie clairement qu'il veut être millionnaire voire plus ...

De là à penser, même s'il ne l'a pas dit, qu'il compte se servir de son passage à l'Elysée pour devenir riche, il n'y a qu'un pas que l'auteur de ces lignes n'hésite pas à franchir.

L'homme n'est effectivement pas du style à se poser des cas de conscience sur les conflits d'intérêt. Il n'est pas spécialement connu pour ses états d'ame. La séparation des pouvoirs est une notion qui ne le concerne pas spécialement.

Qui plus est, notre Président actuel est epis de culture anglo-saxone et particulièrement de celle d'outre-Atlantique.

Et aux States, les Présidents après leur(s) mandat(s) présidentiel(s), qu'ils soient démocrates ou républicains, ont une tendance certaine à poursuivre leur enrichissement personnel, en monneyant à prix d'or des conférences effectuées all over the world.

Et je vois bien notre futur-ex Président parcourir l'Europe puis le Monde pour prêcher la bonne parole.

Je vois bien pour ma part, notre Président son mandat achévé, siéger dans le Conseil d'Administration de quelques sociétés du CAC 40 (ce qu'aucun ex Président n'a osé faire jusqu'à présent) et toucher les "jetons de présence" en remerciement des services rendus.

Peut-être même siègera-t-il dans les organes dirigeants de la Société MALAKOFF MEDERIC (allez voir c'est très intéressant !).

Je l'ai déjà écrit : quand en France les gens qui composent l'élite politique et l'élite économique sont exactement les même, cela ne se termine jamais bien pour elles.

Si notre Président connaissait bien notre Histoire, il le saurait.

10:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : sarkozy, berlusconi, argent, pouvoir, cac40 |

Commentaires

Le téléphone de Georges W est resté désespérément muet et personne n'invitera non plus notre futur-ex président pour des conférences internationales. A part peut-être son nouveau copain libyen, voire Moscou ou au Kazakhstan. Pour les jetons de présence il est capable, tu as raison.

Écrit par : captainhaka | 16/10/2010

Médisant...

Écrit par : Nicolas | 16/10/2010

N'est pas Bill Clinton ou Tony Blair qui veut. Qui voudra écouter un petit français qui connait à peine trois mots d'anglais ?

Écrit par : Mathaf Hacker | 16/10/2010

Captain, tu as peut être raison.

Nicolas, meuh non, !

Mathaf, bah il y a encore beaucoup de pays francophones. Ca sera comme pour le foot, les moins bons retraités iront entraînber en Afrique ou au Japon.

Écrit par : elmone | 16/10/2010

Asse d'acoord ave le commenatire sur le manque d'intérêt pour écouter sarkozy.

Et d'aillerus quel intérêt d'écouter Blair, Clinto, Bush, ou tout autre? Lorsqu'ils ne sont plsu aux affaires, l'intérêt devient historique, en non plus contemporain; de plus vu la plitique plus que moyenne menée apr la plupart de shpommes politiques, je en vois aps l'intérêt d'avoir leur "éclairage" sur le monde.

Enfin, si certain ont de l'argent pour avoir l'ego de serrer la maoin d'hommes politiques, tant mieux pour eux.

Qaunt aux conseils d'admin, Sarko risque de s'apercevoir que la réciprocité ce sot les services qu'on peut rendre dans le futur et non les services rendus par le passé (appris à mes dépents dans la City...)

Écrit par : actus | 16/10/2010

ok Actus.

Sur ta conclusion, je serais grandement étonné que Nicolas Sarkozy n'ait pas déjà bétonné son avenir CAC40tien.

Écrit par : elmone | 17/10/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu