Avertir le modérateur

19/01/2011

L'agence Moody's baisse la note de la Tunisie

moodys.jpgLa note de la Tunisie passe de "Baa2" à "Baa3". C'est ce que vient d'annoncer l'agence de notation Moody's (cf le monde) suite à la révolution tunisienne.

Car bien sûr cette agence n'avait rien vu venir !

Certes, cette note concerne la capacité de la Tunisie à honorer ses paiements et pas l'état social ou sociétal d'un Pays.

Il n'empêche. Cela fait bizarre de voir qu'un Pays qui met fin à une dictature voit sa note baisser ! D'autant plus quand sous cette dictature il était notoire que l'économie nationale était pourrie.

Que la belle-famille du Président Ben Ali "prenait" son pourcentage du montant de toutes les affaires qui se faisaient en Tunisie, ou qu'elle faisait confisquer des pans entiers de l'économie ne dérangeait pas les agences de notation.

La corruption n'a jamais dérangé les agences de notation.

Plus le temps passe, plus je me demande à quoi elles servent !

Commentaires

Vive le libéralisme...

Écrit par : Nicolas | 19/01/2011

Oui. Quand on y réfléchit, avec ça beaucoup de choses sont dites.

Écrit par : elmone | 19/01/2011

Tout a fait d'accord sur ce sujet, car,il est vrai que nous avons des dirigeants qui pensent tout connaitre ,et au final ,rien, moins que rien .Ils ne sont au courant de rien,sauf de leur comptes bancaires,ils ne sont jamais coupables ,ni responsables de rien,c'est toujours la faute de "l'autre " ! Et bien,ils vont devoir réfléchir ,et très vite,a ce qui passe en Tunisie !Cela risque de leur "péter " a la figure,pour ne pas dire autre chose .....

Écrit par : jcé | 20/01/2011

Plus le temps passe et plus je me demande pourquoi on les tolère encore.

Beau rapprochement en effet.

Écrit par : captainhaka | 21/01/2011

Le libéralisme n'a rien à voir avec les agences de notation.

Qu'ils n'aient rien vu venir, bah oui, comme tout le monde.

Qu'ils baissent la note: logique car incertitude. Et un investisseurs préfèrera toujours (à court terme) la certitude d'un dictateur que l'incertitude de ce qui découlera d'une "révolution". La morale n'intervient pas dans ces décisions.

Et en effet, la coruption n'a jamsi dérangé les agences de notation pas plus que la plupart des hommes politiques (au meiux au nom de la realpolitik, au pire par aveuglement, intérêts personnels ou incompétence patentée) et des hommes d'affaires.

Écrit par : actus | 25/01/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu