Avertir le modérateur

15/02/2011

Manifestement, selon la Droite DSK est candidat

1173129_3_800e_dominique-strauss-kahn-directeur-du-fonds.jpgJe voulais depuis quelques temps faire un billet sur DSK. Depuis la phrase de son épouse Mme Sinclair qui "personnellement" ne "souhaitait pas" que Dominique fasse un deuxième mandat à la direction du prestigieux FMI.

Je n'avais pas eu le temps, ni l'inspiration.

Les hommes politiques de Droite eux ont réagi très rapidement.

Jugez plutôt (j'espère que Jégoun ne m'en voudra pas de reprendre une ou deux de ses citations) !

Le ministre du budget François Baroin :"Je trouve que c'est très bien qu'un Français soit à la tête d'une grande institution internationale et c'est mieux pour l'image de la France que ce même Français conserve son mandat jusqu'au bout "

Pierre Lellouche éputé UMP :"C'est un bon candidat, mais en même temps, est-ce qu'il rassemble son camp ? Parce que c'est quand même la gauche ultra-caviar"  "Beaucoup de gens de gauche que je connais considèrent qu'il est de droite et pas de gauche" (le monde)

Christian Jacob ched des députés UMP estime que si "DSK incarnait "plutôt bien les bobos", il n'était "pas l'image de la France, de la France rurale, des territoires" (le monde aussi). "je trouve un peu surprenant qu'un homme d'Etat soit aussi incapable de décider et de trancher, de dire si oui ou non il a l'intention d'être candidat. Qu'il fasse dire à son épouse des petites phrases qui sont interprétées, surinterprétées, je crois que tout cela finit par confiner au ridicule"

Jean-François Copé :"Dominique Strauss-Kahn a une énorme faille : il n'est plus en France depuis de nombreuses années maintenant et on ne peut pas construire comme ça, ex nihilo, un projet pour la France sans avoir passé le temps nécessaire avec les Français pour comprendre les grands sujets".

Et j'en oublie forcément !

Cela ressemble beaucoup à un tir de barrage contre Dominique Strauss-Kahn. Il est attaqué sur plusieurs angles : sa fortune personnelle, ses origines (le terroir), son mandat, son absence de la France, sa soi-disant indécision ...

Difficile de croire que toutes ces petites phrases ne rentrent pas dans le cadre d'une stratégie décidée à l'Elysée.

Dans ces cas là, on en arrive à quelque chose de nouveau dans la vie politique française à savoir une pratique qui voudrait que le candidat d'un parti soit choisi par le parti rival. Le PS doit se choisir un autre candidat car la Droite n'en veut pas.

En même temps, pourquoi pas ? Le PS lui-même semble avoir tellement de mal à se décider !!!

Il n'empêche ! Vu la rapidité du tir de barrage, on aura du mal à me faire croire que DSK ne fait pas peur à Nicolas Sarkozy !

Et dans ce cas, comme le conclut Jégoun, je choisirais peut-être bien DSK.

A moins que là aussi, l'UMP fasse de la manipulation : elle veut DSK comme adversaire de Nicolas Sarkozy car elle sortira un scandale qui éclaboussera l'actuel Directeur du FMI à quelques semaines de l'élection de 2012 et fait croire au bon peuple de Gauche qu'elle n'en veut pas en faisant une campagne outrancière !

Rha la la ! C'est compliqué la politique.

Commentaires

Non, je ne t'en voudrais pas...

Écrit par : Nicolas | 15/02/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu