Avertir le modérateur

28/02/2011

Fin de mois, fin de mois !

Fin février, il est temps de saluer mes pourvoyeurs de visiteurs depuis le 1er février.

Merci donc à :

Une Autre Vie
Bah !
Le grumeau
Partageons mon avis
Au comptoir de la Comète
Chez El Camino
100 000 V
A perdre la raison
Le coucou de Claviers
La Maison du Faucon
De tout et de rien, surtout de rien d'ailleurs
Lyonnitude(s)
Saint-Pierre-des-Corps, c'est où ça
Le Blog de Gabale
Mon avis t'intéresse
Monsieur Poireau
La revue de Stress
Philippe Méoule
C'est juste histoire de dire
Carnet de notes de Yann Savidan
Les coulisses de Sarkofrance
Unhuman
Ruminances
Section socialiste de l'île de Ré
Les Peuples du Soleil
Entre Musique et Politique
Du petit monde de Gildan
aulnay politique media et blabla
Les privilégiés parlent aux Français...
Variae
le blog profencampagne
Traqueur Stellaire
Moi, je
Le blog de Laurent Grandsimon
dadavidov homepage

21:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : wikio, jegounotron |

27/02/2011

MAM et les féministes ...

Personnellement je n'y avais pas pensé.

C'est en lisant certains commentaires chez Jégoun que je découvre que Michèle Alliot-Marie serait victime du machisme des blogueurs-bien pensants.

Si MAM n'avait pas été une femme, la blogosphère n'aurait pas agi ainsi.

Ha bon ....

Pourtant, l'affaire MAM ressemble beaucoup à l'affaire Woerth (conflit d'intérêts, enfermement dans le mensonge ...) et Eric Woerth n'a pas été épargné.

C'est aussi l'occasion pour moi de m'énerver (un peu) contre cette tendance de plus en plus forte à invoquer dès qu'on se sent attaqué, la mise en cause de ma minorité à laquelle on appartient !

Il y a eu le "M'aurait-on dit cela si je n'avais pas été une femme ?" de Ségolène. Il y a eu récemment l'entourage de DSK qui a villipendé la référence par Christian Jacob au "terroir" qui est provocatrice et discrimante puisque DSK est de confession juive.

Il me semble que Bernard Kouchner avait joué aussi de cette discrimination avant son départ forcé du Gouvernement.

Tout cela devient n'importe quoi ...

Au moins MAM n'a pas utilisé ce mode de défense et je lui en sais gré.

 

ps. Si quelqu'un émet une critique à l'encontre de ce billet, j'invoquerai l'attaque de ma minorité : celle des cons.

pps. Mais je me demande si nous sommes encore une minorité ;-)

10:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : mam, alliot-marie, sarkozy |

26/02/2011

MAM à la trappe ?

mam.jpgLes spéculations vont bon train sur le prochain remaniement (éclair) ministériel.

Qui ? Pour remplacer Michelle Alliot-Marie ?

Selon la méthode à présent bien rodée : on nie, on s'offusque du harcèlement sur sa vie privée, on couvre, puis (le cas échéant) on coupe la branche pourrie avant qu'elle ne contamine l'arbre gouvernemental, MAM devrait partir.

Le problème pour le Gouvernement est que la bougresse ne veut pas quitter un Gouvernement qu'elle occupe depuis 9 ans. Et elle est plutôt coriace !! Sa tribune parue dans le monde est (vu le contexte) hallucinante !

Alain Juppé tient la corde.

Mais d'après certaines sources (cf le télégramme de Brest), le 24 férvrier Nicolas Sarkozy a proposé la place à Dominique de Villepin (??!!!).

Et là .... On peut se demander ce qui est passé par l'esprit du Président. L'inimitié des 2 hommes est notoire et confinne à la haine.

Le Président est-il aux abois ? Après tout Juppé est très présentable comme Ministre des Affaires étrangères.

Non ...Par contre, il est possible que le Président ait voulu faire un coup politique en attendant que Alain Juppé soit en place. Je serais même enclin à penser qu'il y a une volonté présidentielle d'humilier De Villepin.

Mais comment Nicolas Sarkozy peut-il imaginer une seconde que Villepin acceptera ? Comment le Président, qui est si rancunié et n'oublie pas, peut-il penser une seconde que Villepin accepterait de se placer sous sa coupe alors qu'il est en passe de quitter l'UMP ?

Visiblement le Président nous prend pour des boubourses ! Comme il prend Villepin pour un boubourse !

ps une mention particuière au sens de l'Etat de MAM qui s'accroche à son "marocain" alors qu'elle sait parfaitement que son maintient plombe la politique étrangère française.

10:28 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : mam, sarkozy, alliot-marie, etrangere |

22/02/2011

La Diplomatie française se rebelle !

kadhafi-et-sarkozy.jpgBon.... le titre est probablement exagéré ! Nos ambassadeurs ne sont pas sur les baricades !

Il n'empêche que l'évènement est d'importance. A l'instar des militaires qui avaient créé il y a un an le collectif Surcouf, des diplomates se sont réunis anonymement dans un Groupe appelé Marly.

Marly a commis un article dans le journal le monde. Il parle de la politique étrangère de la France et le moins que l'on puisse dire est que nos ambassadeurs n'y vont pas avec le dos de la cuillère.

"impulsivité", "amateurisme", "préoccupations politiques", "manque de cohérence" : c'est ainsi qu'est décrite la Politique étrangère de la France.

Une des explications données à cet état de fait est que "nous sommes à l'heure où des préfets se piquent de diplomatie, où les "plumes" conçoivent de grands desseins, où les réseaux représentant des intérêts privés et les visiteurs du soir sont omniprésents et écoutés."

Leur revendication n'est pas insurmontable. Elle consiste en ce  "que notre diplomatie puisse à nouveau s'appuyer sur certaines valeurs (solidarité, démocratie, respect des cultures) bien souvent délaissées au profit d'un coup par coup sans vision."

Les dégâts depuis 3 ans ne se cantonnent donc pas à nos affaires intérieures ...

20/02/2011

La Diplomatie pour les nuls

5420c5a8-3c31-11e0-afa7-9c938a0bc170.jpgJ'ai depuis fort récemment commencé à parler ici de la politique étrangère de la France.

Non pas que je n'avais pas d'opinion. Mais je considère qu'il est facile de parler de ce qui se passe à des milliers de kilomètres de chez moi alors que je n'en subis aucune conséquence.

J'ai commencé à parler de la diplomatie française lors de la crise de la Tunisie.

Et je vais continuer sur la Tunisie.

Je viens de voir l'interview du nouvel ambassadeur de France en Tunisie Mr Boris Boillon qui a provoqué les dernières manifestations tunisiennes en face de l'ambassade de France et dans laquelle on le voit s'emporter face aux journalistes (le figaro)

J' ai lu dans le figaro que ce jeune légat a été nommé par Nicolas Sarkozy.

Et cela explique beaucoup de choses.

  • la forme d'abord : dans l'interview Boris Noillon emploie un langage assez volontariste appuyé par un « je » très sarkozyen. Plusieurs fois, il emploie « je veux ». L' accent est mis sur la communication : il parle Arabe ce qui est encore rarissime chez nos diplomates. Il emploie en début d'entrevue plusieurs fois un mot qui évoque la rupture : »brêche ».

    Il me semble pourtant qu'après le loupé de la France qui a fait preuve d'un silence assourdissant dans la crise tunisienne, on aurait pu s'apprendre à de l'humilité de la part de nos diplomates du style « on s'est planté, tâchons de nous faire oublier ». Hé bien non : on nomme un jeune brillant certes et bien sous tous rapports, mais inexpérimenté et plutôt imbu de lui même.

  • Le fond ensuite : il est inexistant. C'est d'ailleurs à la première question de fond que le missi dominici perd son calme.Une journaliste demande à Boris Boillon de se positionner par rapport au Ministre Alliot-Marie. Or, il ne peut pas sous peine de se mettre en porte à faux avec sa hiérarchie. Peut-être eût-ce été possible pour l'ambassadeur de se positionner si la ministre n'était plus en place mais ce n'est pas le cas on le sait.

Oui ... cette affaire Boillon est bien révélatrice.

19/02/2011

La République du 2 poids 2 mesures

marianne.jpgPersonnellement je n'ai jamais aimé la personne du Président de la République actuel. Je ne pense pas comme lui, je n'aima pas sa façon de faire. Mais je respecte la fonction. Il a été élu par les Français.

Je me suis donc dit en 2007 qu'il y avait forcément du positif à cette élection.

C'est pourquoi, lorsqu'il a pris ses fonctions j'ai écouté son discours volontariste et ai apprécié le fait que dans son langage il emploie le "je" qui engage plus sa responsabilité que l'habituel  "nous"  plus flou.

J'avoue qu'à un moment j'ai apprécié le fait que le Léviathan qu'est parfois l'Administration Française soit astreinte à une vraie responsabilité. Même si lorsqu'il était ministre de l'Intérieur je n'avais guère goûté le fait qu'il fasse muter un commissaire partisan de police de proximité et aimant le football (sud-ouest) qui relevait plus du délit d'opinion.

J'ai apprécié le fait qu'une commission composée de parlementaires se prononce sur les magistrats de l'affaire d'Outreau. J'ai beaucoup moins apprécié par contre, les déclarations du Président dans la Presse attaquant régulèrement les décisions de Justice remettant en cause le sacro-saint principe de Séparation des Pouvoirs.

Le problème est que cette culture de la responsabilité mise en évidence par le Président dans les média a vite trouvé ses limites.

Pour illustrer mon propos je voudrais parler du cas du Directeur Inter-régional des services pénitentiaires de Rennes qui est territorialement compétent dans l'affaire Laétitia du nom de cette jeune fille tuée par Tony Meilhon qui faisait l'objet d'un suivi par les services pénitentiaires. Nicolas Sarkozy avait très rapidement (avant le résultat de l'enquête interne) pointé du doigt la responsabilité des magistrats et des services de police. Cette petite phrase présidentielle avaiot déclenché la Fronde des magistrats.

Il se trouve en plus que la responsabilité des magistrats n'a pas été démontrée. Le Président a donc décidé de faire sanctionner le directeur pénitentiaire, faisant passer celui-ci pour un fusible. Clairement, il fallait un coupable. Observez que le mot "sanction" est récurrent dans le langage présidentiel. Celui de "responsabilité" aussi d'ailleurs.

Souvenez-vous ! Le Président avait procédé de la même façon lors de l'incident ayant mis en cause des militaires suite une erreur de tir à balle réelle lors d'une cérémonie. Un Général avait été limogé ! Pourquoi un Général ?? Et pas un Ministre ?

Ce qui m'amène à comparer la situation de ces fonctionnaires avec celle, politique, des ministres.

Car enfin, en matière de responsabilité des ministres, le Président Sarkozy a réellement mis en place une politique de rupture. Nous avons tous en mémoire l'affaire Woerth qui a duré plusieurs mois de 2010 dans laquelle pour contester les allégations de "conflit d'intérêt" à son encontre, le ministre du budget puis des affaires sociales, s'est empêtré dans le mensonge. Il a été couvert par sa Hiérarchie en restant au Gouvernement de nombreux mois, et même en récupérant un porte-feuille ministériel prestigieux après la sortie de l'affaire.

De conflit d'intérêt, il est aussi question avec la ministre des affaires étrangères dont les parents fricotent en affaire avec le pouvoir qui était en place en Tunisie. Et Madame la Ministre est toujours en place !

Nous avons aussi en magasin, le ministre Brice Hortefeux qui est toujours là malgré 2 condamnations (pas définitives certes puisque faisant l'objet d'un recours).

Curieusement, le Président qui nous a vendu la "République exemplaire" a rompu avec la Jurisprudence Jospin-Balladur qui avait donné comme principe que tout ministre faisant l'objet d'une "mise en examen" (c'est à dire avant même  une reconnaissance par les juridictions d'une culpabilité) devait démissionner !

République exemplaire ?????

Même pas !

16/02/2011

DSK DSK DSK !

609363_dsk-sinclair.jpgIl y a quelques jours, je dénonçais les attaques dont faisait l'objet Dominique Strauss-Kahn par la Droite.

Jégoun, pour sa part après un billet dans le même sens, concluait "Remercions plutôt ces messieurs pour ces attaques qui vont réussir à réconcilier toute la gauche avec DSK".

Hé bien, en ce qui me concerne, je suis en passe d'être convaincu.

Oui ! Vous avez bien lu ! Moi l'Aubryste convaincu, je suis en train de me dire que DSK fait peur à l'UMP et que donc sa candidature est opportune.

Mais le fait qu'il fasse peur à la Droite est-il vraiment suffisant pour que DSK soit le candidat du PS ?

Le fait est qu'il a de vrais arguments !

Sa compétence en matière d'économie et de finance internationale n'est contestée par personne.

De plus son travail en tant que Directeur du FMI est reconnu. Il connaît personnellement les principaux Chefs d'Etat étrangers (français aussi d'ailleurs !)

A cet égard, il a une vraie stature d'Homme d'Etat.

Et ses aventures extra-conjugales, loin d'être un handicape, corroborent ce statut de présidentiable. Ce ne sont pas MM Mitterrand, Giscard, Clinton et Berlusconi ... qui diront le contraire.

Il a de plus la compagne idéale pour notre époque. Nul doute qu'Anne Sinclair saura faire la joie des lecteurs de Presse spécialisée en photo sur papier glacé. L'actuel Président a lui-même beaucoup utilisé Paris-Match.

Alors certes, s'il se présente, il faudra encore attendre avant qu'une femme soit présidente de la République. Mais bon .... Je peux bien attendre 5 ans de plus.

Enfin j'avoue qu'il a ma sympathie depuis que j'ai appris qu'il a été avec Martine Aubry, l'initiateur des 35 heures.

18:50 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : strauss-kahn, dsk, ps, aubry, sarkozy |

15/02/2011

La France a le bonnet d'âne de l'encadrement des élèves

bonnet-ane_090258018E00040180.jpgIls en ont parlé au journal de France 2 de ce midi. C'est écrit dans le monde et le figaro !

Les élèves Français (ceux du primaire et du supérieur) ont moins de profs que leurs voisins.

Oui ... Ce sont même les élèves les moins encadrés de tous les pays de l'OCDE.

C'est l'occasion pour moi de rappeler que l'OCDE comprend 30 pays parmi lesquels l'Allemagne, l'Autriche, l'Australie, les USA ainsi que ... La Pologne, la Turquie et le Mexique.

C'est certainement une surprise pour beaucoup ; on entend tellement qu'il y a trop de profs en France.

Cela dit, ce n'est pas à la prochaine rentrée que ça va s'arranger (voir ici)

Je ne sais pas ce qu'il faut penser d'un Pays qui brade son éducation.

Et vous ?

18:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : ocde, sarkozy, eleves, profs, primaire |

Manifestement, selon la Droite DSK est candidat

1173129_3_800e_dominique-strauss-kahn-directeur-du-fonds.jpgJe voulais depuis quelques temps faire un billet sur DSK. Depuis la phrase de son épouse Mme Sinclair qui "personnellement" ne "souhaitait pas" que Dominique fasse un deuxième mandat à la direction du prestigieux FMI.

Je n'avais pas eu le temps, ni l'inspiration.

Les hommes politiques de Droite eux ont réagi très rapidement.

Jugez plutôt (j'espère que Jégoun ne m'en voudra pas de reprendre une ou deux de ses citations) !

Le ministre du budget François Baroin :"Je trouve que c'est très bien qu'un Français soit à la tête d'une grande institution internationale et c'est mieux pour l'image de la France que ce même Français conserve son mandat jusqu'au bout "

Pierre Lellouche éputé UMP :"C'est un bon candidat, mais en même temps, est-ce qu'il rassemble son camp ? Parce que c'est quand même la gauche ultra-caviar"  "Beaucoup de gens de gauche que je connais considèrent qu'il est de droite et pas de gauche" (le monde)

Christian Jacob ched des députés UMP estime que si "DSK incarnait "plutôt bien les bobos", il n'était "pas l'image de la France, de la France rurale, des territoires" (le monde aussi). "je trouve un peu surprenant qu'un homme d'Etat soit aussi incapable de décider et de trancher, de dire si oui ou non il a l'intention d'être candidat. Qu'il fasse dire à son épouse des petites phrases qui sont interprétées, surinterprétées, je crois que tout cela finit par confiner au ridicule"

Jean-François Copé :"Dominique Strauss-Kahn a une énorme faille : il n'est plus en France depuis de nombreuses années maintenant et on ne peut pas construire comme ça, ex nihilo, un projet pour la France sans avoir passé le temps nécessaire avec les Français pour comprendre les grands sujets".

Et j'en oublie forcément !

Cela ressemble beaucoup à un tir de barrage contre Dominique Strauss-Kahn. Il est attaqué sur plusieurs angles : sa fortune personnelle, ses origines (le terroir), son mandat, son absence de la France, sa soi-disant indécision ...

Difficile de croire que toutes ces petites phrases ne rentrent pas dans le cadre d'une stratégie décidée à l'Elysée.

Dans ces cas là, on en arrive à quelque chose de nouveau dans la vie politique française à savoir une pratique qui voudrait que le candidat d'un parti soit choisi par le parti rival. Le PS doit se choisir un autre candidat car la Droite n'en veut pas.

En même temps, pourquoi pas ? Le PS lui-même semble avoir tellement de mal à se décider !!!

Il n'empêche ! Vu la rapidité du tir de barrage, on aura du mal à me faire croire que DSK ne fait pas peur à Nicolas Sarkozy !

Et dans ce cas, comme le conclut Jégoun, je choisirais peut-être bien DSK.

A moins que là aussi, l'UMP fasse de la manipulation : elle veut DSK comme adversaire de Nicolas Sarkozy car elle sortira un scandale qui éclaboussera l'actuel Directeur du FMI à quelques semaines de l'élection de 2012 et fait croire au bon peuple de Gauche qu'elle n'en veut pas en faisant une campagne outrancière !

Rha la la ! C'est compliqué la politique.

12/02/2011

La Grèce ... Le bon choix politique

grece_antique2_0419.jpgLa Grèce applique sous la pression de l'UE, après des années un comportement de cigale, une politique de fourmi. C'est la rigueur budgétaire entraînant une diminution drastique des dépenses de l'Etat.

Ce qui est bien avec la Grèce, c'est qu'elle fait ce qu'on lui dit de faire.

A-t-elle vraiment le choix d'ailleurs ? Poser la question, c'est déjà y répondre bien sûr !

Ainsi, on apprend dans le monde que les dirigeants hellènes vont recourir aux privatisations pour sortir de la crise.

Ca me laisse pantois : privatiser pour diminuer le déficit !!! Tout cela sous le regard bienveillant et rempli de commisération de la Commission, de la Banque centrale européennes et du FMI. Ce dernier organisme étant dirigé (faut-il le rappeler ?) par un baron socialiste).

Autrement dit : on casse le Service Public, et on transfert un pactole au secteur privé.

Le lecteur pensera peut-être que l'on parle de la Grèce et que la Grèce c'est sommne toute assez loin de la France.

Mais la Grèce est le 1er des 4 pays européens à risque (avec le Portugal, l'Espagne et l'Irlande : les fameux PIGS) à être tombée en faillite.

Inutile de dire que le FMI, la BCE et la Commission vont faire appliquer la même politique à ces 3 autres Pays.

En ce moment, l'UE ne tarit pas d'éloges à propos de la politique de la Grèce allant jusqu'à faire paradoxalement de ce Pays e bon élève de l'Europe !!!

Il sera donc d'autant plus facile à la Commission, la FMI et la BCE de faire de cet Etat le modèle à copier.

12:12 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : grece, pigs, ue, fmi, banque mondiale |

11/02/2011

Après Ben Ali, Moubarak ....

moubarak-egypte-243901-jpg_135256.JPGUn vent de fraicheur commence à souffler sur le monde arabe. Pour la première fois ; du moins à mes yeux d'occidental !

Des dirigeants se font écarter du Pouvoir ! Et pas par un rival politique candidat à sa succession ou une organisation pré-existante. Non !

En 1 mois, ça fait 2 dirigeants arabes qui sont obligés par le Peuple de laisser leur statut de Chef d'Etat.

Obligés par le Peuple !

Alors, il est probable, surtout en Egypte, qu'une organisation islamique tire les marrons du feu.

Mais un Peuple qui a goûté à la révolution une fois, en mangera jusqu'à ce qu'il se sente libre.

Tout cela me donne un peu d'espoir.

21:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : egypte, moubarak, ben ali |

10/02/2011

65% des Français soutiennent la fronde des magistrats.

N'en déplaise à François Fillon, qui sur ce coup-là n'était pas seulement en décalage (voir mon billet du 8/2), les Français semblent comprendre la fronde des magistrats.

D'après le sondage commandé par mon hébergeur 65% des Français interrogés par BVA trouvent ce mouvement justifié.

Ce n'est qu'un sondage certes. Mais qui remet bien en cause la conclusion un peu rapide de Mr le 1er Ministre selon lequel les Français "ne comprendraient pas la réaction" des magistrats ....

07:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fronde, grogne, magistrat, laetitia, sarkozy |

08/02/2011

François Fillon n'arrive pas à calmer le jeu !

francois-fillon2.jpgComme d'habitude après un écart de langage du Président Sarkozy, François Fillon est monté au créneau pour tenter d'apaiser les esprits des magistrats.

Il faut dire que la fronde des magistrats qui est partie du lieu où "l'écart de langage" présidentiel s'est produit, se propage dans le Nord et surtout à Paris. Et surtout les parquetiers et Présidents de Tribunaux et de Cours suivent le mouvement.

Il était donc urgent d'éteindre l'incendie ... Du moins de tenter de l'éteindre.

Le Premier Ministre s'y est employé ! Sans succès....

Une fois n'est pas coutume,  on a senti le Chef du Gouvernement un peu à côté de la plaque dans son argumentation.

Ainsi quand il considère la réaction des magistrats "excessive" (cf le monde). Il devrait ne pas oublier que notre Président, tout grand utilisateur des juridictions qu'il soit,  attaque régulèrement les magistrats et les décisions prises. Le chef de l'Etat peut même s'estimer heureux de ce que les magistrats aient fait preuve depuis 4 ans d'une si grande réserve à son égard.

De cela François Fillon ne se rend pas compte et n'en fait pas mention.

François Fillon est surtout en (inhabituel) décalage quand il déclare :"le crains que (la réaction des magistrats) ne puisse pas être comprise des Français" (cf site d'europe 1).  Je me demande ce que la compréhension des Français vient faire dans cette affaire politico-constitutionnelle !

Car enfin ...

Nous avons un Président (censé être le garant des institutions il faut le rappeler) qui émet une énième attaque des magistrats en déclarant de façon publique, péremptoire et avant le résultat de l'enquêtre interne :"Quand on laisse sortir de prison un individu comme le présumé coupable sans s'assurer qu'il sera suivi par un conseiller d'insertion, c'est une faute. Ceux qui ont couvert ou laissé faire cette faute seront sanctionnés, c'est la règle"

Face à cette attaque de trop, nous avons une fronde des magistrats. Et le Chef du Gouvernement fait référence à ses doutes sur "la compréhension des Français" !!!!

De la part d'un Gouvernement qui a comme leitmotiv que la politique du Gouvernement ne se décide pas dans la rue (voir entre autres la rigidité du Gouvernement face aux manifestations contre la réforme des retraites), c'est un peu fort de café.

Mais bon .... Mr Fillon devait déjà penser à autre chose au moment de ces déclarations ...

22:02 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : fillon, sarkozy, justice, fronde |

07/02/2011

Et Julien Dray, qu'est-ce qu'y d'vient ?

dray-julien-21a9a.jpgIl y a quelques jours je comparais la réaction de Michelle Allliot-Marie à celle de Eric Woerth. La même stratégie. "je n'ai rien fait, je suis harcelé(e) ...". Même si depuis MAM semble avoir mis de l'eau dans son vin cf le figaro !

J'ai vu que circulait sur la blogosphère une polémique sur la comparaison des affaires de la Gauche et celles de la Droite.

Bien sûr, il y a eu des affaires à Gauche ! Celle de l'Observatoire qui amontré à la France que Mitterrand était un très bon Hurdler, celle d'Urba, celle du suicide du Garde Chasse de François Mitterrand .....

Mon propos n'est pas de dire que la Gauche est morale et que la Droite ne l'est pas.

Non ... Evidemment.

Pourtant, à une époque où ceux qui se font prendre le doigt dans le pot de confiture ne se contentent plus de nier mais passent carrément à la contre-offensive, on se rend compte que ces gens n'ont plus aucun sens de la mesure.

Les dénégations de Mme Alliot-Marie au début de son affaire démontrent à l'évidence que ces gens qui nous gouvernent n'ont plus de boussole pour reprendre un article du monde paru récemment.

La réaction de Julien Dray m'avait à l'époque paru certainement plus saine, puisqu'il n'a cessé de proclamer son innocence sans jamais mettre en cause la Justice, ni la classe politique dans son ensemble, ni même ses camarades qui l'avaient laché.

Et pourtant, lui a été harcelé ... Par les média bien sûr, mais surtout par les administrations aux ordres du Gouvernement en place (DCRI, Tracfin ...)

Dray, on l'avait oublié celui-là .... C'est peut-être que rien n'a été prouvé contre lui et que son affaire est retombée comme un soufflet.

16:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : dray, mam, alliot-marie, woerth |

La Cour de Cassation au secours des salariés !

photo_1292521202592-1-0.jpgLoin de moi l'idée de prendre la place de Me Eolas ou d'autres blogueurs juridiques éminents !

Mais une fois n'est pas coutume, je vais me lancer sur le terrain juridique.

Il faut dire que l'arrêt rendu le 18 janvier dernier par la chambre sociale de la Cour de Cassation n'est pas passé inaperçu (cf le figaro).

Rendez-vous compte ! A l'époque où les licenciements boursiers sont possibles, la Juridiction Suprême vient dire que la cessation d'activité d'une entreprise ne justifie plus à elle seule les licenciements économiques !

Cette décision vise les filiales mal en point économiquement et dont l'activité dépend entièrement de grands groupes économiques qui eux sont bénéficiaires.

Ainsi donc, le fait pour de grands groupes d'organiser la cessation de paiement de leurs filiales ne suffira plus pour licencier les salariés.

En pratique, les enrtreprises pourront toujours fermer mais les salariés obtiendront des indemnités beaucoup plus importantes ce qui devrait faire réfléchir les grands groupes avant de rayer de la carte telle ou telle filiale.

Cela donne un  grand espoir à des salariés du type de ceux de Molex ou Continental. D'ailleurs les syndicats ne s'y trompent pas puisqu'ils se préparent à attraire les grands groupes devant la Justice.

Probablement qu'à Droite il s'en trouvera pour estimer que cette décision de justice va dissuader les grands groupes étrangers à s'installer en France.

Mais à l'heure où les plans sociaux se multiplient en France (1191 en 2010), il est peut-être temps de défendre les plus faibles ...

11:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : juges, cassation, cour, continental, molex |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu