Avertir le modérateur

10/03/2011

La France veut bombarder la Lybie

alain-juppe.jpgPlus exactement, Nicolas Sarkozy veut bombarder les avions de Lybie.

Voila une décision après les tergiversations tunisiennes et égyptiennes.

Pourtant, connaissant le Président qui s'est il faut le dire beaucoup exposé médiatiquement, voilà le cheminement de pensée du Chef de l'Etat français :

Nous avons été incapables de nous décider à aider les Tunisiens puis les Egyptiens. Nous avons été la risée de la Communauté Internationale. Alors nous allons leur montrer que nous savons prendre des mesures rapides et énergiques sur la scène internationale.

Donc on déclare illico qu'on va bombarder.

Et voilà ...

En solo, sans consulter d'abord ses alliés.

Ni son nouveau ministre des AffairesEtrangères.

Première couleuvre avalée pour Alain Juppé.  Pas grave me direz-vous.

Peut-être, par contre cette initiative personelle de l'Elysée va laisser des traces dans nos relations avec nos alliés et en particulier l'Allemagne.

22:10 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : sarkozy, france, lybie, khadafi, juppé |

Commentaires

Et si ...
Et si Kadafi décide de bombarder Marseille, ou Fos et Lavera...Un mirage F1 (vendu par la France) volant au raz des vagues aurait tôt fait de traverser la Méditerranée. En effet, si des Talibans arrivent à décoller des USA (première puissance militaire mondiale) pour provoquer l'attentat du 11-9 , alors un pilote de chasse (formé en France ?) un peu culotté, ou simplement fidèle à l'engagement de servir son pays face à des ingérences et des menaces étrangères, pourrait bien se faire "un carton", même suicidaire...
Et si demain Twitter demande aux milliers d'immigrés sur le sol Français, aux millions d'enfants d'immigrés vivant dans nos banlieues, aux 65 millions de citoyens Français de renverser un président Français (et sa clique) subitement identifié par tous comme un dictateur ayant accaparé tous les pouvoirs (exécutif, législatif, judiciaire, presse et médias), réduisant les droits sociaux et les libertés des citoyens, ayant inféodé le pays aux "Bush-Obamaconneries", incapable de s'occuper des 1600 milliards de la dette publique autrement qu'en protégeant les revenus des gros salaires et en taxant encore et encore "la France d'en bas"...
Que d'empressement à tuer un régime avec lequel le gouvernement Français a développé tant d'amitiés, n'est-ce pas Monsieur Ollier ? C'est dans la difficulté que l'on voit ses amis. Et la confiance qui se gagne en gouttes se perd en seau. Plus d'un Chef d'État va se défier, à juste titre, de la France et de son Président. Gare au retour de bâton!

Écrit par : Monfred | 11/03/2011

En fait, tu trouveras toujours un moyen de taper sur Sarkozy, n'importe quand n'importe comment (mais comment va t'on faire quand il ne sera plus président de la république ?)

Sa proposition vaut ce qu'elle vaut (je ne suis pas sur qu'elle soit la bonne), mais es tu vraiment sur que le ministre des affaire étrangère n'a pas été consulté et ait avalé une couleuvre ? Ou est ce que tu souhaites ?
Après, le Président est chef des armées. Je n'arrive pas trouver choquant qu'il prenne ce genre de décision.

Après, est ce la bonne décision, c'est autre chose...

(mais je sais pas... Taper pour taper, en utilisant n'importe quel marteau, bof... Enfin, c'est la politique, et c'est ton choix collègue !)

Bonne fin de semaine

Écrit par : falconhill | 11/03/2011

J'aurais préféré que no services (ou des services alliés) élilminet physqiuement Khadafi àprès l'attentat d'UTA!

Bombarder la Lybie? Pourquoi pas: on pourrait bombarder l'Iran aussi, l'Zrabie Saoudite, le Zimbabwé, la Côte d'Ivoire (tiens on n'en parle plus, pourtant on se bat bien là-bas aussi), et bien sûr la Chine.

Bref, la politique de la canonnière était possible à l'époque des cannonnières quand nous pouvions +/- imposer nos vues au reste de la planète. Le monde a changé...

Si nous voulons vraiment aider les rebelles lybiens, envoyons des armes et des instructeurs. Encore que, je ne suis pas tout à fait convaincu que certaines armes ne tomberaient pas dans les mains de mouvement sislamistes. Et la situation lybienne, tout comme dans l'ensemble du monde arabe et de l'Afrqiue noire est encore très marquée par un partage selon des lignes tribales ethniques (tiens encore une réalité que les leaders d'opinions occultent depuis 40 ans).

Écrit par : actus | 11/03/2011

Monfred, la comparaison entre Khadafi et Sarkozy est osée. Cela dit, le retournement de veste est il est vrai impressionnant. Mais en matière diplomatique, il n'y a pas d'amis.

Falcon, franchement je ne sais pas quoi te répondre. Je ne fais pas mystère ici de mon antipathie pour le tenant actuel de la fonction présidentielle. Mais je respecte la fonction et n'ai jamais été injurieux.
Quand tu me demandes si je suis vraiment sûr que Jupé n'a pas été prévenu des intentions élyséennes, ma réponse est quasiment à 100%. Il suffit de revoir la réaction de Jupé qui manifestement débarquait quand le journaliste l'a interviewé, et qui a voulu sauvegarder les apparences sans égratigner le Président.
Imagine que je t'ai posé la même question que toi vis à vis de Montebourg il y a 3 semaines. Qu'autais-tu pu me répondre ? Imagine que aujourd'hui je te pose la même question sur Ségolène Royal ...
Non je ne sais pas quoi te répondre. Sur ce blog il m'est arrivé de dire des choses bien sur Nicolas Sarkozy. Très peu et de moins en moins certes.

Actus, je suis assez d'accord avec toi.

Pour tout le monde, ce qui m'a déplu au plus au point c'est qu'encore une fois notre Président a mis tout le monde devant le fait accompli.

Écrit par : elmone | 12/03/2011

Bravo ! Monsieur le Président !

Comment comprendre qu’au moment où le peuple libyen se fait canarder par l’aviation de Kadhafi, les puissances occidentales se font pour les moins hésitantes à prendre les mesures qui s’imposent pour soutenir les efforts inlassables du peuple libyen qui fait face de façon courageuse à la terreur de Kadhafi, ce peuple éprit de liberté et de démocratie.

Et voilà que vous en homme averti, en habile manouvrier de la politique internationale, vous venez de prendre une décision dont l’histoire retiendra dans ses annales.
Au moment où on s’accordait à dire que la diplomatie française battait de l’aille, vous venez de nous démontrer le contraire. En effet, vous venez de prouver votre capacité à agir en temps opportun, à prévenir et à circonscrire les évènements.
Dans tous les cas, vous venez de faire la démonstration d’un grand homme d’Etat, maintenant il ne reste qu’aux Nations unies, la Ligue arabe et le Conseil national de transition constitué par les opposants à Mouammar Kadhafi à emboîter le pas sans plus tarder car la vie de toute une population en dépend.
Encore une fois bravo Monsieur le Président !

Écrit par : Alain Alewinat | 12/03/2011

Bon ....
On verra ce que cette sortie personelle du Président donnera.
Je ne suis pas très optimistye.
Plutôt que d'essayer de convaincre, il met tout le monde devant le fait accompli.
Qu'en pensent les Etats arabes ?

Écrit par : elmone | 12/03/2011

Si le salut n’est pas pour tous
Il ne l’est pour personne…
L’amitié a deux visages
Le premier dessiné par Albert Camus :
« Voyez-vous on m’a parlé d’un homme dont l’ami avait été emprisonné et qui couchait tous les soirs sur le sol de sa chambre pour ne pas jouir d’un confort qu’on avait retiré à celui qui l’aimait ».

Le second est dessiné par Jean Paul Sartre :
«Qui cher Monsieur couchera sur le sol pour nous ?
Si j’en suis capable moi-même ?
Ecoutez, je voudrais l’être, je le serai
Oui nous en serons tous capables un jour et ce sera le salut ».

C’est pathétique ?
« Je voudrais l’être… donc je le serai »
Non. C’est magique !
« Je voudrais l’être… donc je le serai »

Si nous pouvions tous en dire autant ?
Je n’en ai pas l’impression.
Où en sommes-nous aujourd’hui ?
Sous des cieux un peu sombres à s’arracher les yeux pour faire triompher la part d’ombre.
Vous voulez un dessin ?
http://www.lejournaldepersonne.com/2011/03/oeil/

Écrit par : le journal de personne | 12/03/2011

Il dit rien, il est nul. Il ose, il est fou, il fait, fallait pas, il fait pas, fallait. Bref ce président là, il y à 47% d'électeurs qui le haïssent pour avoir remporté des élections démocratiques.
Ils auraient préféré cette pauvre Ségo complètement dépassée par TOUT les évènements et nous serions "complètement" dans la M....
Pauvre FRANCE !!!

Écrit par : MOI | 17/03/2011

Je ne sais pas ce qu'aurait fait Ségolène.
Mais sur les 3 ans qui ont passé, je ne trouve pas 3 mesures qui améliorent le pays

Écrit par : elmone | 17/03/2011

les lybiens ,s'il est vrai qu'ils manifestent;alors ils sont fous

Écrit par : zog ada | 19/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu