Avertir le modérateur

21/03/2011

François Fillon montre les limites de la stratégie politique sarkozienne

dessindirect.obamacain_bonnet_blanc_blanc_bonnet_m.jpgFrançois Fillon vient de se démarquer de la ligne sarozyste qui consiste à considérer que le PS est à mettre  sur le même plan que le Front National. C'est courageux et c'est tout à son honneur. cf le monde.

Involontairement, le Premier Ministre vient de mettre en évidence les limites à la stratégie électorale élyséenne.

Le Chef de l'Etat considère depuis longtemps que le parti qui est en tête au soir du premier tour de la présidentielle part avec un considérable avantage. Et l'élection de 2007 lui a donné raison de façon éclatante.

Pour assurer cette domination au 1er tour, Nicolas Sarkozy a du mettre fin au bipartisme de droite qui était une tradition séculaire chez les conservateurs français.

Depuis la Révolution, la Droite française a toujours été bicéphale. D'abord la droite légitimiste avec celle orléaniste, puis la droite royaliste avec la droite bonapartiste, puis la droite classique avec la droite gaulliste, et enfin l'UDF et le RPR.

Fidèle à ses principes, le Président a fait dans la rupture pour fondre la Droite en un seul parti.

Cela oblige l'UMP a faire le grand écart et à faire cohabiter des électeurs à la limite de l'extrême droite avec des centristes.

Ainsi Jean-François COPPE et le Président doivent chercher les premiers.

François FILLON et d'autres (MM KOSCIUSKO-MORIZET, PECRESSE, ARTHUIS, BORLOO ...) se sont démarqués plus ou moins de la ligne élyséenne et ont choisi de considérer que voter PS n'était pas pareil que voter FN, même pour un électeur de droite.

Qu'ils en soient ici félicités.

19:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blog, fn, front, lepen, fillon, sarkozy |

Commentaires

Clap clap clap (je sors maintenant)

Écrit par : falconhill | 21/03/2011

J'ai pensé à toi toute à l'heure.
J'ai vu l'entrevue de Ribery.
Lui aussi a "changé"

Écrit par : elmone | 21/03/2011

François Fillon a bien fait d'intervenir comme il l'a fait, de même ceux qui se sont exprimés sur ce choix où on les 'attendait'. Refuser de choisir, comme le président, ou comme Copé, commençait à faire schizo, alors que bien des déclarations de ces dernières semaines donnaient l'impression que l'Ump avait piqué les micros du FN.

Écrit par : Phil | 22/03/2011

Phil, oui. Là aussi c'est une grosse différence entre l'actuel président et son prédécesseur.

Écrit par : elmone | 22/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu