Avertir le modérateur

19/04/2011

Moi Nicolas Sarkozy, je dis que ce n'est pas juste !

h-4-2065497-1273556211.jpgLe titre vous rappelle quelquechose ?

Evidemment que cela doit vous rappeler quelque chose ! C'est une phrase employée par François Mitterrand à l'occasion d'une de ses campagnes présidentielles (la dernière il me semble).

J'ai mis ce titre car l'actuel Président pourrait tout à fait la reprendre à son compte.

Oui chers lecteurs.

Aujourd'hui, nous avons un candidat président qui a déclaré devant des salariés dans les Ardennes ce 19 avril qu'il "ne cèderait pas" sur la prime destinée aux salariés de sociétés augmentant les dividendes.(le monde)

Enfin, nous avons quelqu'un pour nous défendre face au grand capital.

Tu peux trembler Capitalisme Financier car notre président est en croisade lutte contre les abus des détenteurs du capital.

Oui ! Tremble Libéralisme honni !

Désormais nous avons un défenseur puissant dans la place.

Nous avons un homme prêt à te dire "non".

Et cet homme se lève face à toi...

Commentaires

Je crois qu'il esy devenu totalement inaudible; plus personne ne croit ce qu'il raconte: les effets de manche dans un prétoir n'a d'efficacité qu'un temps.

Sur le libéralisme, on aura toujours une divergence je pense: la France n'a jamais eu de gouvernement libéral en économie. Sarkozy n'a jamais été libéral. le libéralisme aurait laissé des banques faire faillite en 2008-2009. Le libéralisme n'a rien à voir avec ce qu'on appelle le capitalisme financier: le capitalisme financier (et une bonne partie du capitalisme des grande entreprises) n'a rien à envier au système d'apparatchik à la belle époque de l'Union Soviétique: c'est le règne du copinage et de l'opacité.

Dans un véritable système libéral tous les conseils d'administration, toutes les équipes dirigeantes des banques qui ont reçu une aide étatique auraient été remerciée et ce sans parachute doré et sans indemnité d elicenciement: la faut grave doit exister pour tous les employés, PDG compris.

Écrit par : actus | 21/04/2011

Actus, mais je suis d'accird avec ta définition du libéralisme et même sur le fait que Nicolas Sarkozy est tout sauf un libéral.

Le sarkozysme est pis que le libéralisme à mes yeux (le vrai libéralisme est une utopie, même aux USA).

Pour moi le sarkozysme c'est Robin des Bois à l'envers.
Il prend aux pauvres (plus exactement aux classes moyennes) pour donner aux riches.

Écrit par : elmone | 21/04/2011

At that instant inside the bad weather I figured o http://www.watchingfullmovies-online.com/movies.html ut the deliver about for the multiples of one particular bag. It's basic at any time you consider it.

Écrit par : watch movies online | 22/04/2011

tout à fait d'accord avec ton commentaire sur le sarkozysme, avec un complément: à droite comme à gauche on tape toujours sur les classe moyennes, particulièrement en période de crise car c'est la amsse de ceux qui opnt trop à perdre mais pas assez pour s'exonérer.

Écrit par : actus | 22/04/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu