Avertir le modérateur

10/07/2011

"le PS n'a pas compris la gravité de la situation !"

200px-UMP_regional_elections_Paris_2010-01-21_n11.jpgC'est le titre d'un article du JDD, reprenant une entrevue avec Mme Valérie Pécresse (Ministre du Budget ...)

Encore une fois, on nous fait tomber dans le vieux poncif "la gauche n'est pas capable de gérer car trop dispendieuse".

Incidemment cela voudrait dire que la Droite elle, sait gérer !

Et pourtant ....

Les déficits n'ont jamais été aussi importants martelle la Droite. L'UMP nous ferait presque oublier qu'elle est aux affaires depuis 9 ans.

Rappelons que dans ce laps de temps, elle a certes tenté de diminuer les dépenses de l'Etat (avec le succès que l'on sait) en diminuant le nombre de fonctionnaires d'Etat, en multipliant les déremboursements par la Sécurité Sociale, en diminuant le maillage national de présence du Service Public ....

Mais elle s'est surtout évertué à diminué les impôts .. Donc les recettes de l'Etat !

Cette dernière mesure présentée comme un cadeau aux classes moyennes, bénéficie surtout et de façon outrageusement visible aux catégories très supérieures de nos concitoyens.

Les derniers gouvernements ont accentué les effets du bouclier fiscal, et diminué le nombre de redevables de l'Impôt sur la fortune (ISF).

Certes, ces derniers temps, sous la pression des députés préparant 2012,le bouclier fiscal est remis en cause. Ainsi, Mr Guaino indique dans le point que "les plus riches aussi devront faire des efforts". Ce qui au passage fait reconnaître que ce n'était pas le cas jusque maintenant ...(allez voir chez Guy Birembaum).

Il n'empêche, malgré ces semblants de revirement, le mal est fait et l'UMP n'a pas de leçons à donner en matière budgétaire.

Je ne dis pas que la Gauche n'a pas de reproche, mais il y a des domaines dans lesquels le Gouvernement devrait faire attention à sa communication.

09:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) |

Commentaires

Mme Pécresse compte peut-être relever la France...

Écrit par : Nicolas | 10/07/2011

C'est bien de resituer les choses....

Écrit par : Stef | 10/07/2011

Nicolas, Stef, et encore je n'ai pas mis l'évolution du déficit depuis 1998 ....
C'est édifiant (mis à part un taqssement en 2003-2004, depuis 2002 le déficit a fort augmenté alors que Jospin en 1998 avait plutôt bien géré ...)

Écrit par : elmone | 10/07/2011

Il serait bon de préciser que toutes les grandes villes de France sont dirigées par "la gauche" ainsi que toutes les régions et pas mal de grandes agences d'état. Et que ce n'est pas nn plus un succès. Le gouvernement n'est pas l'alpha et l'omga de la gestion, on n'a pas besoin de diriger tout le royaume pour bien faire tourner sa petite boutique, or les boutiques de "gauche" sont eles aussi en piteux état. L'alibi du "on ne peut rien faire, c'est l'autre qui détient la clé du progrès" (qu'il vienne de droite ou de gauche) est sans valeur à notre époque de désastre annoncé. On a besoin de gens compétents, pas de pleureuses politisées. Aussi, je trouve cocasse d'observer le jeu de ces "droite" et "gauche" se lancer des arguments à la figure en oubliant de regarder la poutre dans leur propre oeil qui occulte à leur convenance. Enfin *soupir* , je dis "cocasse" mais c'est entrain de se transformer en une forme de colère à l'égard des deux.

Écrit par : Gregory | 10/07/2011

Grégory, dans les collectivités territoriales les déficits sont déjà interdits par la règlementation.

Écrit par : elmone | 10/07/2011

@elmone : Grégory, dans les collectivités territoriales les déficits sont déjà interdits par la règlementation.

La réglementation peut aussi interdire la pluie de tomber, si elle le souhaite ^^

Et puis, je crois que le sujet de votre article ne porte ni sur l'injection dans la Constitution de l'obligation d'équilibre budgétaire (ce qui nous ferait ressembler aux Etats-Unis et nous rendrait encore plus dépendants des banques) ni sur le confort moral procuré par l'existence d'une législation (tactique confortable qui permet de réfuter toute critique, même valable) ... mais sur la prétention du verre à moitié vide -ou plein- à se proclamer « Seul Verre Valide » .. ou sur la prétention de l'hôpital à se foutre de la charité .. ou sur la propension de nos "élites" actuelles à marcher sur la tête et nous prendre pour des abrutis. Tout cela revient au même ! On a affaire à des guignols qui se tirent la bourre en criant "C'est pas moi, c'est lui!" .. alors qu'en soi ce jeu malsain constitue le fond du problème.

Votre remarque est hors-sujet (ou alors je ne l'ai pas comprise ;) ). Non ?

Écrit par : Gregory | 11/07/2011

C'est probablement moi qui n'ai pas compris votre remarque.

Q'en pensez-vous ?
;-)

Écrit par : elmone | 11/07/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu