Avertir le modérateur

07/08/2011

Bayrou avait raison avant les autres. (en tous cas, il avait vu avant !)

sarkozy,bayrou,deficit,budget,budgetaireStandard & poors vient donc de baisser la note des USA. De AAA l'oncle Sam est passé vendredi à AA+ ! Avec une forte probabilité de passage bientôt à AA ...

Comme le dit le blog ça réagit vers qui nous envoie Jégoun), il y aura des conséquences politiques et économiques chez nous. le blogueur en appelle à la responsabilité des politiques.

Je vois d'ici les exhortations du Gouvernement à faire accepter par la gauche le principe du vote devant le congré de cette fameuse règle d'or.

J'ai déjà exprimé ici ce que je pensais de la règle d'or et pourquoi je suis contre !

Personne, il y a encore quelques semaines ne parlait de cette désormais règle d'or, ni ne savait ce qu'elle était.

J'ajoute, que jusque l'année dernière le Gouvernement n'était pas spécialement attentif aux déficits récurrents. Le pacte de stabilité et de croissance qui "impose" aux pays de l'UE d'avoir un déficit budgétaire inférieur ou égal à 3,5% du PIB (et une dette inférieure ou égale à 60% du PIB) était au contraire considéré comme un frein par Nicolas Sarkozy.

Un seul homme politique avait attiré l'attention sur la nécessité de l'équilibre budgétaire rapide.

C'est François Bayrou. Il a même axé sa campagne électorale de 2007 sur ça !

Je ne suis pas devenu bayrouiste, ni même centriste ! Non ! Mais il faut lui reconnaître ce mérite.

Je ne sais pas s'il a vu juste avant les autres, mais en tous cas, il a vu avant les autres. Et je remarque qu'à la différence des dirigeants de l'UMP, il se garde de jeter de l'huile sur le feu.

J'apprécie donc cela.

Mais pour ma part, je suis et je reste contre cette règle d'or.

Commentaires

Bon, on va voter pour lui, alors...

Écrit par : Nicolas | 07/08/2011

Ce n'est pas ce que je dis.

Écrit par : elmone | 07/08/2011

règle d'or ou pas ce qui compte c'est une attitude responsable du gouvernement, or depuis 35 ans on dépense à tout va.

Écrit par : actus | 07/08/2011

Sur ce popint, je suis à présent d'accord.
Mais pas au point de s'interdire de faire du déficit.

Écrit par : elmone | 08/08/2011

OK. A ceci près que je ne pense pas qu'il faille s'interdire de faire du déficit.

Écrit par : elmone | 08/08/2011

J'ai lu dernièrement que cette règle d'or d'une: que l'on cite comme exemple de l'Allemagne,(pour mieux faire passer la pilule comme d'ab!!!) n'est pas respecté par cette dernière, et d'autre: qu'elle entraverait la possibilité de l'État d'intervenir financièrement en cas de catastrophe naturelle dans notre pays.
Rien que pour ça et de plus le fait que l'on vois de plus en plus que le monarque est à la BOTTE des financiers et non un président de TOUS LES FRANÇAIS il me semble que nous sommes de plus en plus MAL BARRER.
Allons nous enfin un jour prendre conscience que nous ne sommes que des marionnettes aux mains d'une poignée de tartufes sans foie ni loi.

Écrit par : cat1125 | 08/08/2011

bof la régle d'or ça vient de la droite us à l'origine, des types qui considèrent que la sécurité sociale c'est le stade ultime du communisme. L'idée date du début des 90's, Bayrou n'a fait que la repiquer.

Écrit par : romain blachier | 08/08/2011

Cat, mais on s'en rend compte. Même que ça pique derrière.

Romain, oui. En fait je crois que c'est Keynes qui avait rendu possible le déficit budgétaire en 1930. Mais bon Keynes y faut plus en parler aujourd'hui.

Écrit par : elmone | 08/08/2011

quand on est en difficulté c'est là que l'on commence à réflechir.Donc pourquoi ne pas commencer à reduire les circuits commerciaux en produisant local?Pourquoi ne pas inciter les consommateurs à choisir des produits européens?Pourquoi ne pas créer un secteur de production interieur et un second uniquement destiné à l'exportation hors de la zone europe?
A QUAND L'EGALITE DES SALAIRES DANS TOUTE LA ZONE EUROPE?
A QUAND UNE VERITABLE POLITIQUE COMMUNE?
EN QUELQUES MOTS
: VOUS CONTINUEZ LA CONSTRUCTION DE DE L'EUROPE OU VOUS ABANDONNEZ?

Écrit par : Coiquil | 08/08/2011

Oui, c'est vrai qu'à part la PAC, il n'y a pas vraiment de politique commune.
Coiquil, je pense que l'objectif de l'UE c'est le libre échange pur.
Sauf que la Chine ne joue pas le jeu et continue à faire du protectionnisme.

Écrit par : elmone | 09/08/2011

Bonjour ; à l'auteur "En fait je crois que c'est Keynes qui avait rendu possible le déficit budgétaire en 1930."

Rassurez-vous, Louis XVI le pratiquait déjà à grande échelle… malgré les recettes annuelles de la Loterie Royale, eh oui, déjà... La convocation des Etats Généraux en 1789 était précisément due à l'impasse financière dans laquelle avaient mené des décennies de gabegie, et plus précisément, de pillage des ressources de l'État par les "Grands".

Hélas, la Révolution a fait pire avec les assignats (source d'inspiration pour ceux des "alter" d'aujourd'hui qui imaginent la Banque de France créer de l'argent gratuit pour payer le déficit...), puis Napoléon a ruiné la France dans les guerres : des décennies de retard pris sur la Grande-Bretagne. Mais tout ceci est une autre histoire.

Et la France a également connu des périodes de sortie de crise, et de développement : débuts du Second Empire et débuts de la IIIème République, Libération, premier mandat De Gaulle, gouvernement Barre… l'impéritie n'est pas une obligation en France ; il faut juste des bouleversements pour ramener les gouvernants au civisme.

Écrit par : FrédéricLN | 10/08/2011

Fredéric, merci des précisions.

En fait, je voulais dire que c'est Keynes qui avait justifié le déficit, qui en avait fait une politique à part entière.

Écrit par : elmone | 15/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu