Avertir le modérateur

23/10/2011

Carrure, courage, et.c. La République du café du commerce.

e04f912e-d274-11e0-a32a-502d594c954e.jpgC'est en parcourant le billet de Variae que ça m'est apparu clair.

Je m'attendais à, dès le candidat accouché des primaires, à ce que le divin enfant socialiste fasse l'objet de la concentration des attaques de l'UMP.

La violence des attaques de l'UMP n'eût été d'après moi que pacotille,  comparée  aux coups de griffes de Martine.

Pourtant, ce que je soupçonnais n'est rien face à ce qui se passe effectivement.

Le cercle direct de Nicolas Sarkozy attaque le programme du PS ce qui est tout à fait normal.

Ce qui est plus inhabituel sous la Vème République est que ce 1er cercle attaque la personne même de François Hollande !!

Ainsi, à en croire les Copé Guéant et consorts, François Hollande est indécis, il manque de courage, il n'a pas la carrure pour être Président de la République.

Rien que ça ...

J'ai bien vu dans le passé de la Vème, des allusions à la personne d'un adversaire politique, mais jamais un tir de barrage aussi brutal à l'encontre du caractère d'une personne.

Certains collègues de Droite pourraient m'objecter que Hollande l'a cherché en se plaçant sur le terrain de la "présidence normale".

Mais à mon avis cela ne justifie pas la violence des attaques personelles directes.

Même sur les blogs, il a fallu attendre les provocations de début de mandat (le Fouquet's, le yatch de Bolloré, la loi TEPA) pour que les collègues et moi-même nous ...lachions sur la personne de Nicolas Sarkozy....

Ce Septennat quinquennat restera de toute façon ... spécial dans ma vie d'observateur politique et celle de la Vème.

Sous prétexte de "Droite décomplexée", on aura vu un Président décompléxé !

Président décomplexé en particulier dans la jouissance l'exercice du Pouvoir.

Jamais je n'avais vu un Président perdre son calme face aux caméras et donner su "cass toi pauv' con" à un citoyen français.

Cette façon dont Nicolas Sarkozy a de dire qu'il assume ses responsabilités alors que dans le même temps, déclare "il faut qu'on ..." et vire les collaborateurs qu'il a lui même mis en place quand ça se passe mal. En clair, il ne couvre que ses amis proches (Mr Hortefeux).

La Présidence Sarkozy sera peut-être une Présidence de transition entre la Vème et la VIème République appelée de ses voeux par Arnaud Montebourg.

Si c'est avéré, il faut s'attendre à une République du café du commerce.

Commentaires

Ouais. Pas brillant ce quinquennat...

Écrit par : Nicolas | 23/10/2011

Vive la République du Café du commerce, le Parlement du peuple.
Merci pour la citation,
A la votre,
Cafe du commerce

Écrit par : Cafe du commerce | 23/10/2011

Ils avaient fait pareil contre Ségolène en 2007, eput-être juste de manière un peu moins directe. Ou alors, c'est nous qui lisons mieux qu'à l'époque ! :-)

Écrit par : Monsieur Poireau | 23/10/2011

Nicolas, ben oui

Caf du com, bien involontaire la citation

Mr Poireau, un peu des 2 faut croire.

Écrit par : elmone | 23/10/2011

Grand Merci pour ce billet très intéressant !

Écrit par : generico | 24/10/2011

+1 Nicolas, pas du tout brillant..

Écrit par : site de chat | 25/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu