Avertir le modérateur

26/10/2011

2011 sera une année ... spéciale.

2011,1968,1989,année,révolution.Quand je dis spéciale, je veux dire comme 1968 ou 1989.

Cela a commencé en toute fin d'année 2010 en  Tunisie (souvenez-vous, MAM y était en vacances).

Les Tunisiens ont viré leur dictateur, puis les Egyptiens ont embrayé. Puis la Libye.

Les Syriens font leur révolution dans le sang. Les Yéménites également semble-t-il !

En Occident, il y a eu aussi du grabuge cette année. Ho ! Il ne s'agît pas de révolution, mais l'étendue géographique des manifestations a de quoi surprendre.

Il semble que dans les Pays occidentaux, le mouvement soit parti du livre "indignez-vous !" de Stéphane Hessel.

Il y a eu les indignados en Espagne et ce mouvement s'étend aux USA. Je viens de voir à la télévision un extrait de la répression policière lors d'une manif à Oakland.

Il y a eu des manifestations violentes aussi en Grèce, suite au diktat européen de rigueur économique.

D'autres Pays jusque là épargnés sont également sous tension sociale et politique (voir les manifs en Grande Bretagne).

En France, s'il n'y a rien de comparable en terme d'ampleur, c'est probablement parce que les Français ont les yeux fixés sur mai 2012 pour des élections qui serviront de soupape ou de défouloir.

Les cas des pays arabes et des pays occidentaux se ressemblent quand même car les peuples tentent de reprendre  le pouvoir.

Les arabes se le sont vus prendre par le Pouvoir Politique ; Les Occidentaux se le sont vus prendre par le pouvoir économique.

19:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 2011, 1968, 1989, année, révolution. |

Commentaires

Oui !
Les indignés ont des racines profondes qu'il s'agit de ne pas oublier en route. Ça a l'air d'un mouvement sorti de nulle part mais il est profondément ancré dans l'opinion et n'a fait que grandir. Ainsi, les électeurs qui ont voté NON au traité européen de 2005, elle est passée où leur colère ? Et les altermondialistes qui avaient raison trop tôt ?
J'espère que ce qu'ils appellent "la crise de la dette" va servir de catalyseurs à toutes ces lutes jusque là séparées ! :-)

Écrit par : Monsieur Poireau | 26/10/2011

Les indignés... A mon sens un épiphénomène peu pertinent sauf pour sortir cette grosse louche de couverture morale qui a recouvert le politique. C'est mieux que rien. Mais les luttes ne sont pas morales, leurs racines sont "tribales", elles se font dans un retour à la tribu, hyppies, beatnicks de 68, groupuscules, sectes et j'en passe. Bref les indignés labourent, ce qui vient derrière c'est autre chose: Demain, réellement, ou dans 10 ans... Ni bien ni mal là-dedans, juste l'Histoire qui joue sa propre danse sur celle des hommes.

Écrit par : Nouvel Hermes | 26/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu