Avertir le modérateur

01/11/2011

Les Bourses européennes dévissent après le revirement grec !

Suite à mon billet de toute à l'heure.

Le monde financier ne s'y est pas trompé (cf le monde)

11:58 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) |

Commentaires

Elles auraient dévissé quand même ... les Grecs doivent sortir de la zone € ... Les anglais n'y sont pas, ni les norvégiens non plus, est-ce qu'ils en meurent ? ... Tout ça c'est du pipeau, des pressions ... orchestrées par les banques ... Quand on nous dit que pour les banques des milliards d'€ vont partir en fumée, encore faudrait-il que ces € existent ! ... Ce ne sont pas des pièces d'or, ce sont des écritures ! ... de l'argent virtuel ! ... Il faudrait qu'un jour les gens essaient de comprendre ça !

Écrit par : Apolline | 01/11/2011

Apolline, il y a beaucoup d'esbrouffe.

Écrit par : elmone | 01/11/2011

@ Apolline

1) La zone Euro DM devrait sortir de l'euro; les épargant et créanciers de cette zone n'auarient aucjn problème à ce que leur euro soit de l'euro DM car devise forte; les cash flows générés apr cette zone seraient à prti de la division de la ZE en deux seraient aussie n EURO DM donc pas de problème de change

Le spays de la zone euro latin n'araient à, effectuer aucun changement aux contrats puisqu'ils conserveraient l'euro actuelle

C'est ce que j'appelle la sortie par le haut, moins compliquée et moisn risquée.

2) L'effet immédiat serait un renchérissmeent du coût du crédit et une porusuite de l'affaiblissement d ela voix de l'Europe dans le monde (remarque pour ce qu'on l'entend et pour ce qu'elle sert...)

3) Les banques n'orchestrent rien, ce sont els politiques. Je suis d'avis que des banques doivent faire faillite, les dirigeants et conseils d'administrations poursuivis devant els tribunaux au mieux pour négligence au pire pour présentation de faux bilans et abus de bien social, et els bonus versés depuis le début de la crise (2007) remboursés: je crois à la vertu de l'exemple.

4) Argent virtuel, tu y vas bien vite. ces écritures ont des contreparties bien réelles: qu'il s'agisse de prêts immobiliers, de prêts à la consommation, de prêts aux collectivité locales ou aux Etats (c'est pour cela que Dexia a fait faillite:! pas assez de fonds propres pour éponger els pertes sur des prêts qui ne seront aps remborusés). Au 30/06/2011 BNP Paribas avait EUR 57.4 milliards de fonds propres "durs" pour un total d'actif de bilan de EUR 1926 milliards dont plus de 80% sont des prêt à l'économie réelle: ces 1600 milliards sont des jeux d'écriture mais qui représentent des biens sous-jacents et une perte de 3.5% sur ces actifs = à la totalité des fonds propres durs et donc faillite.

Oui les banques françaises, allemandes, italiennes, etc. peuvent absorber une faillite de la Grèce (qu'elles arrêtent de distribuer des dividendes pendant 3-5 ans), et même du Portugal et de l'Irlande; pour l'Espagne ça devient beaucoup plus difficile et pour l'Italie c'est la faillite en cacscade en cpmmençant par les banques italiennes qui sont quasi-exclusivement exposées à la dette souveraine italienne, suivies apr els banques françaises...

L'Italie va apsser à la casserole assez rapidement à moins que Berlusconi ne démissionne et qu'un gouvernement crédible voit le jour.

Mais le maillon faible c'est la France dont l'Etat de déliquescence économique est beaucouip plus avancé qu'on ne l'imagine: les EUR 8-9 milliards d'économie (en fait les impôts supplémentaires) quie cherche le gouvernement sont une goutte d'eau. C'est 40-50 milliards minimum d'économies qu'il faudra trouver (et principalement dans la fonction publique territoriale) + augmentation de la TVA (de 19.6% à 21 ou 22% voire création d'un taux intermédiaire à 9-12%)

Écrit par : actus | 01/11/2011

Papandréou est un inconscient à dégager d'urgence. Avec son annonce, à priori décision prise seul et sans consulter personne, il vient de faire partir en fumée des dizaines voire des centaines de milliards ! Vraiment pas de quoi se réjouir ! On pourrait s'en rejouir, s'en amuser si tout allait pour le mieux, ce n'est pas le cas. Cet abruti a rapproché la zone Euro ( le monde ?), un petit peu plus, du précipice. C'est vraiment pas cela dont nous avons besoin

Écrit par : corto74 | 01/11/2011

Papandréou est un inconscient à dégager d'urgence. Avec son annonce, à priori décision prise seul et sans consulter personne, il vient de faire partir en fumée des dizaines voire des centaines de milliards ! Vraiment pas de quoi se réjouir ! On pourrait s'en rejouir, s'en amuser si tout allait pour le mieux, ce n'est pas le cas. Cet abruti a rapproché la zone Euro ( le monde ?), un petit peu plus, du précipice. C'est vraiment pas cela dont nous avons besoin

Écrit par : corto74 | 01/11/2011

Les commentaires faits ci dessus m'ammène a penser que ,et c'est mon avis , les bourses sont des abbérations totales ,car ,si il suffit d'un pèt de travers pour tout le système se casse la g....e ,il faut alors supprimer ces systèmes de loteries . Il n'est pas normal que les peuples soient dépendants de ces trucs là ! Les peuples ont besoin de "VIVRE ",pas de tirer la langue de plus en plus longtemps !!! Si cela continue,les actionnaires auront détruits tout ce qui sert a faire leurs échanges ,et vu ,que eux ne savent rien faire autres que de se servir , quand il n'y aura plus de travailleurs ,des vrais ,ils seront obligés de "crever la g....e ouverte ,ce qui sera la fin pour eux ....

Écrit par : jcé | 03/11/2011

Actus, ton 1°)un euro à 2 vitesse ? Ca risque de créer une énième structure au sein de l'UE; il y en a bien assez comme ça (zone euro, espace schengen ...)
Sinon pour le4°), il faut bien admettre que l'argent virtuel est de plus en plus éloigné des considérations économiques. En 1 seconde une somme donnée sert des centaines de fois. C'est ça le problème.

Corto, difficile de te contredire là-dessus. La "démocratie" intervient bien tard ...

jicé, et le pire c'est que cet argent facile est moins tax que leargent du travail.

Écrit par : elmone | 03/11/2011

@ Elmone

"1 seconde une somme donnée sert des centaines de fois. C'est ça le problème."
C'est la création monétaire dû à l'effet multiplicateur dépôts - il faut simplement augmenter els réserves obligatoires à 10% min.

"Actus, ton 1°)un euro à 2 vitesse ? Ca risque de créer une énième structure au sein de l'UE; il y en a bien assez comme ça (zone euro, espace schengen ...)"
Ce n'est pas ce que je souhaite mais je crois que la réalité sera la plus forte in fine; plusieurs choix:

1) La BCE achète directement de la dette souveraine comme la FED avec création monétaire massive
2) Des transferts fiscaux massifs sont faits entre l'Eruope "vertueuse" et l'Zurope latine (France comprise); mais san smise sous tutelle des budgets de ce sétats, ça ne servirait à rien
3) 2 zones euro (ou bien une zone DM et els autres pays retournent à leur monnaie)

Tant que les déséquilibres des balances commerciales ne seront pas corrigés (et donc de compétitivité) rien ne sera résolu.

Je vais affiner mes calculs ce WE, car j'ai comme l'impression que les EUR100 milliards de pertes prises par les banques sont en fait beaucoup moins.

la Grèce ce n'est rpesque plus le problème puisque la hausse des taux pour l'italie en 7 j représente en année pleine +/- EUR 10 milliards d'intérêts en plus...

En ce qui concerne la France l'augmentation de ses taux d'emprunt depsui le début juillet représenterait en année pleine +/- EUR12 milliards.

Ces deux exemples soulignent l'urgence de la baisse de la dette (et donc de la nécessité d'un budget en excédent) et la relance d el'économie apr els investissmetn d'infrastructure et les exportations, pas la consommation qui ne fait qu'alourdir notre déficit de la balance commerciale.

Écrit par : actus | 05/11/2011

Oui .... Il faudrait 5 budgets en excédent.
Si seulement tout le monde pouvait être mis à contribution.

Écrit par : elmone | 05/11/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu