Avertir le modérateur

20/11/2011

Educ Spécialisé en première ligne.

fabrice, educateur spécialisé, dunkerque, fabriceJe lis souvent que les profs et les éducateurs en général ont un métier difficile et que face aux difficultés du métier, ils ne sont pas aidés par leur hiérarchie.

Horaires improbables, locaux inappropriés, jeunes "en souffrance" de plus en plus ... difficiles.

J'en connais un d'éducateur social. Je connais ses parents, son frère aussi.

Il est éducateur depuis 8 ans à l'AAE, une association qui travaille sur l'accueil, la formation et l'insertion des jeunes en difficulté avec le Conseil Général du Nord.

En septembre dernier, Fabrice se fait bousculer contre un mur par un de ces gamins. Bousculer violemmment. Un certificat médical établira par la suite qu'il a 3 cotes cassées. A chaud, pour se dégager, il donne un coup de tête au gamin. Le gamin n'est pas blessé, mais lache prise.

La garçon va se plaindre à ses parents et/ou à l'association.

L'association ne soutient pas vraiment Fabrice.

Pis, elle le convoque à un entretien envisageant son licenciement et en attendant, le met à pied !

Grâce à l'action syndicale, il n'est que "muté" disciplinairement à 40 km de là. Alors qu'il a des horaires de dingue, qu'il est en couple et a un gamin de 18 mois ...

Les syndicats insistent. La sanction est levée, mais la mutation est maintenue en vertue de la clause de mobilité de son contrat de travail.

Quand je l'avais vu il y a un mois, Fabrice semblait décidé avec l'aide de ses collègues, à ne pas se laisser faire.

Mais le mal était fait. A 38 ans il s'estimait bon à rien.

Il s'est pendu sous un pont dans la nuit de mercredi à jeudi dernier.

Ciao Fab.

Commentaires

Ouch... Dur.

Condoléance et tout ça !

(à nous deux, on ne va pas égayer la blogosphère, ce matin...)

Écrit par : Nicolas | 20/11/2011

Oui. Je viens justement d'aller lire ton billet.

Écrit par : elmone | 20/11/2011

Les histoire les plus sombres sont aussi, hélas, les plus criantes de vérité. A mettre en parallèle avec cette prof qui s'est fait brûler vive... dans le plus grand silence syndical.

Écrit par : Nouvel Hermes | 20/11/2011

Oui. Là en l'occurence ses collègues ont fait valoir leur droit de retrait.

Écrit par : elmone | 20/11/2011

Que dire ...

Écrit par : Romain / Variae | 20/11/2011

Rien Romain. C'est fait.

Écrit par : elmone | 20/11/2011

Il savait lui-même qu'il avait mal réagi en mettant une tête au jeune homme ... Il devait l'enlacer et le contenir jusqu'à ce qu'il soit calmé ... Je sais, plus facile à dire qu'à faire ... L'un de mes meilleurs amis est Directeur d'un lieu de vie pour jeunes très difficiles ... Il a commencé éduc. Sportif de haut niveau, discobole du PUK participant aux JO Athlétisme ... Je te dis cela car c'est vrai que c'est plus facile pour un Educ qui fait 2m de haut et un m. de large ... Il faut donc revoir les conditions de recrutement ... car de nos jours, les jeunes font du sport, ils sont costauds les bougres ... surtout quand ils sont déchainés ... Idem pour Olivier qui vient de mourir en montagne ... S'il te prend par les épaules et te bloque les bras, tu ne peux plus bouger d'un millimètre ... Enfin, s'il te prenait ...
Que la terre soit légère à ton copain Fab ... et que ses potes fassent bouger les lignes.
Bien amicalement

Écrit par : Apolline | 20/11/2011

Toutes mes pensees... Que dire de plus ? Si on peut toujours essayer de parler de cette histoire

Écrit par : Gael | 20/11/2011

Un jour ou l'autre, chaque prof est confronté à la violence. Comment réagir, comment ne pas réagir...C'est difficile...Quel gâchis...
Condoléances...

Écrit par : CC | 20/11/2011

C'est triste, vraiment triste, et pas que son suicide, mais aussi tout ce qui s'est passé avant ce geste. Mes condiléances.

Écrit par : See Mee | 20/11/2011

Apolinne, Gaël, CC, See Mee. Merci.

ps Pas évident de ceinturer quelqu'un quand tu as les cotes cassées.

Écrit par : elmone | 21/11/2011

Elmone, je lis à l'instant ton billet avec tristesse.

Croire qu'on rééduquera des cas "difficiles" avec des fleurs et des poèmes est une utopie: le travail, l'effort physique pour les "crever", la discipline et l'apprentissage du respect sont les seules voies de salut.

Arrêtons avec els Lois multiples et variées à la Sarko ou autre et revenons à des principes simples dont la sanction pour chaque faute.

Hier soir je regardais 90', un reportage sur la BAC à Paris: quand on voit que deux jeunes filles qui ont agressé une touriste angalsie sur les Champs Elysées étaient emmenées au poste sans aucune suite le Parquet ayant classé l'affaire - pas assez de sang chez la victime je suppose...

Écrit par : actus | 21/11/2011

actus, oui je comprends.

Ceci étant, qu'importe la politique menée, il faut des gens de terrain.
Selon la politique choisie, ils seront "éducateurs" ou alors "soupape de sécurité".

Écrit par : elmone | 21/11/2011

Quelle histoire terrible! Pauvre gars....paix à son âme.
Je ne suis même pas étonnée.
Les profs, les éducateurs, sont bien trop souvent seuls au monde et complètement désemparés. Au-dessus d'eux: une hiérarchie surtout préoccupée de ses propres mutations. Seul mot d'ordre: pas de vague. Alors les tristes réalités humaines, on s'assied dessus. Pire! on fait dans le beni oui oui le plus éhonté pour ne pas déplaire à la voix de son maître. Il est entendu que dans l'éducation nationale ou ailleurs, tout va bien.
Quitte à jeter en pâture aux loups les malheureux profs ou éducateurs qui craquent.

L'essentiel étant de s'extraire de son propre trou à rats et de faire un maximum de lèche botte pour ça. Chacun pour sa pomme.

Merci pour ton billet :)

Écrit par : Io | 22/11/2011

purée.
Désolé. Mes condoléances à la famille.

Putain de système.

Écrit par : Homer | 23/11/2011

Horrifié. Le premier devoir d'une hiérarchie est d'assurer de bonnes conditions d'intervention, et de défendre ses hommes en cas de coup dur. Là, ce fut tout l'inverse et c'est irratrapable.

Écrit par : Phil | 23/11/2011

Bien d'accord avec Phil: lâchage et lâcheté de la hiérarchie...

Écrit par : actus | 24/11/2011

lo, Homer, Phil, Actus,
merci.
Ses collègues et sa famille vont essayer de faire reconnaître l'accident du travail.

Écrit par : elmone | 24/11/2011

Lâchage terrible.

Écrit par : mtislav | 24/11/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu