Avertir le modérateur

03/12/2011

S.P.G ?! Quesaco ?

spg,droits de douane,chine,ueAu moment où le PS demande à Arnaud de se calmer à propos de l'Allemagne, il est peut-être bon de mettre à jour sinon un scandale, une anormalité.

S.P.G veut dire "système de préférence généralisée". "Il propose des réductions de droit de douane ou un accès au marché communautaire en franchise de droits (en clair 0% de droits de douane) pour les exportations de 178 pays et territoires en développement (vers l'UE). Le schéma communautaire accorde des avantages spéciaux aux 49 pays les moins développés et aux pays mettant en oeuvre certaines normes dans les domaines du travail et de l'environnement". C'est écrit sur le site de l'UE (ici).

Il n'est pas choquant que l'UE accorde unilatéralement des avantages aux "pays les moins avancés" ou à ceux qui respectent les normes de l'organisation internationale du travail ou à ceux qui polluent le moins notre planète.

Sauf que si l'on regarde la liste des pays bénéficiant du SPG, il y a parmi des Etats comme le Surinam, le Vietnam ou le Zimbabwe ..... la Chine. (voir là ou encore là)

La Chine ?! C'est incompréhensible !

C'est la 2ème Puissance économique mondiale, c'est le 2ème pollueur au Monde, et parler de Droit du Travail en Chine constitue un paradoxe.

Face à un Pays qui exporte 90% des contrefaçons dans le monde et qui maintient artificiellement un Yuan bas afin d'exporter encore plus, maintenir un traitement douanier préférentiel à la Chine peut sembler suicidaire pour une Europe moribonde.

Certes c'est l'Union Européenne qui décide de la politique douanière en Europe.

Mais qu'est-ce qui empêche les Hommes Politiques français d'évoquer ce paradoxe devant les instances européennes afin d'y mettre fin ?

07:48 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : spg, droits de douane, chine, ue |

Commentaires

Instructif...

Écrit par : Nicolas | 03/12/2011

Merci !

Écrit par : elmone | 03/12/2011

Quoi ? Mais non enfin !
A force de découvrir (merci !) ce genre de détails financiers, on se dit que tout ça fait partie d'une volonté délibérée de sacrifier nos droits sociaux…
Triste…
:-)

Écrit par : Monsieur Poireau | 03/12/2011

du même tonneau si tu te rappelles Elmone, il y a 4 ans on apprenait que l'UE versait une "aide humanitaire" à la Chine, évidemment une foultitude de chinois sont très pauvres alorsque l'appareil politique chinois à la goutte comme on dit, mais avec le recul même si cette aide a disparu (à vérifier d'ailleurs) c'est à mourir ... de rire !!

pour ma part ce que dit Montebourg ne me choque pas du tout, il exprime d'une manière un peu rustique le sentiment de pas mal de citoyens qui interrogent le sens de l'histoire sans pour cela mettre leurs interrogations sur le compte d'une quelconque germanophobie (du reste je tends à penser que Merkel n'aime pas l'Europe, ce qui n'est pas notre cas)

bon week

Écrit par : la divine comedie | 03/12/2011

Merkel n'aime aps l'Europe? De quelle Europe parle-t-on? L'Europe fédéraliste? L'Europe des nations? L'Europe bureaucratique?

L'UE, et encore plus la zone euro, comme elle a été construite (sur un dogme) et fonctionne (une bureaucratie digne des beaux jours de l'URSS avec ses magasions réservés, la fiscalité des focntionnaires qui déroge aux droits nationaux, les exemption de TVA lors de l'achat d'une voiture, et j'en passe) n'est certainement aps celle à laquelle pensait les père fondateurs et certainement.

Le dirigeants européens, ont, depuis bien 20 ans, pris le risque de détruire l'Europe en la construisant à marche forcée et en dépit du bon sens: on en voit le résultat aujourd'hui. C'est un peu comme les marchés financiers: tout fonctionne à peu près sauf lorsqu'il y a un évênement qui s'écarte de la norme et révèle dès lors que ses fodnements sont d'une fragilité extrême car le dogme a prévalu au lieu du pragmatisme.

Les Allemands ont toujours eu la tentation de l'Est de l'Europe (ce qui s'explique notamme par son histoire) et d'un point de vue objectif pourrait très bien s'accomoder d'une relation privilégiée avec la Russie en accédant à ses larges ressources. La crise n'a pas encore fini de nous étonner sur ses conséquences...

Écrit par : actus | 03/12/2011

C'est surprenant. Et en même temps, pas tant que ça. Dans le dernier traité qu'une majorité de Français n'ont pas voté, on sentait ce délicieux parfum libéral. En consultant la liste, on se rend que pratiquement tous les pays au monde sont sur cette liste, sauf les pays développés (Etats-Unis, Canada, Australie, etc.). Ils ont peut-être peur de déclencher une guerre commerciale.

Écrit par : mtislav | 03/12/2011

Divine, pour ma part j'ignorais pour "l'aide himanitaire".
S'il y en a qui ont joué le jeu pour l'Europe depuis des années ce sont les Allemands. Merkel est plus psychorigide.

Actus, d'accord avec toi sur l'Histoire de l'UE. Quant au rapprochement de l'Allemagne avec la Russie, c'est intéressant !
Je crois les Allemands plus regardants que la France sur ses relations avec les dictatures.
Mtislav, c'est déjà la guerre commerciale (en tous cas côté chinois) : contrefaçons institutionnalisées, yuan sous évalué (pendant que nous sur évaluons l'Euro).

Écrit par : elmone | 04/12/2011

Elmone,

Pourquoi voudrais-tu que des hommes politiques français aillent lever ce lièvre au près de l'UE puisque ils l'ont cautionné deuis des années. Et puis celui qui s'y risquerait serait probablement taxé d'êrte anti-européen, ça me rappelle les belles heures du PC et des gauchistes de tous bords avec les démocrates traités anti-sociaux...

Et puis si on levait celui-ci, levons aussi celui des avantages absoluments exhorbitants de la focntion publique eurocratique: ils ne connaissent pas la crise (et j'en croise suffisamment où j'habite: porsche, maserati et autres, il faut croire que ça rapporte autant que la banque d'affaires dans la city - avec les risques de licenciement en moisn et un retraite faramineuse garantoie par nos impôts).

Mtislav,

L'Europe telle qu'elle s'est construite n'a rien de libérale; elle est au contraire très socialisante dans son essence. Et ouvrir nos frontières aux Chinois (et autre pays à croissance rapide) n'est pas du libéralisme: le libéralisme, tel que je le conçois, requiert que chacun se batte sur un pied d'égalité, celui qui a les meilleurs produits ou services emportant le marché.

Écrit par : actus | 04/12/2011

Comment peut on dire ,ou appeller un "homme politique "dans notre parti gouvernant ,quelqu'un qui tire la couverture toujours a lui ?????? Pour décision importante pour le pays , le premier ministre ,je site " SOUHAITE QUE LE GAZ N'AUGMENTE QUE DE 5 % ,au lieu de dire a GDF ,NON , pas d'augentation ! Il n'y a plus d'autorité nationale,pour servir la France ,et surtout ,les Français ! Salutations .

Écrit par : jcé | 07/12/2011

Actus, je suis un grand naïf

Jcé, GDF est privatisé ! Voilà !

Écrit par : elmone | 07/12/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu