Avertir le modérateur

16/01/2012

Les agences de notation. Moody's ne dégrade pas

moodys.jpgC'est une bonne nouvelle pour le Gouvernement, l'agence Moody's a déclaré que quant à elle, elle ne dégradait pas la note de la France.

J'ai bien noté le "silence assourdissant" du PS reproché par J-F COPE (cf le monde). Un éminent collègue m'avait gentiment fait remarquer que les blogueurs de Gauche utilisaient toutes les ficelles pour faire campagne.

C'est clair que nous sommes en campagne ....

Cela dit, j'ai relu mes derniers billets portant sur le sujet.

Ce que je reprochais au Gouvernement c'est qu'après avoir martelé que la "ligne bleue des Vosges" était le maintient du triple A, il a axé sa communication sur le fait que la perte du triple AAA n'était pas si important !!!

Je maintiens.

Pour le reste, je me félicite (ainsi que le Gouvernement) que Moody's ne baisse pas la note de la France, car la notation conditionne le taux de nos emprunts.

Je reste néanmoins persuadé que la politique économique doit être décidée par  le Pouvoir Politique fût-ce un pouvoir de Droite.

Pour ma part bien sûr, je préfère que ce soit un pouvoir de gauche.

19:08 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : moody's, aaa, copé, hollande, notation |

Commentaires

Et ce même blogueur te faisait remarquer que les blogs de gauche avaient bien raison et qu'ils seraient les derniers des idiots de ne pas le faire. Les blogs de droite l'ont bien fait en Espagne, au Portugal, en Grece et en Angleterre, non ?

Écrit par : falconhill | 16/01/2012

C'est vrai.
C'est peut-être pour ça d'ailleurs que j'ai employé l'adverbe "gentiment".
Cordialement

Écrit par : elmone | 16/01/2012

Bonjour,

Petit rectificatif: les taux d'emprunts des épargnants ne sont pas liés à la note de notre pays, mais aux taux directeurs de la BCE. Sinon, tous les épargnants iraient souscrire des emprunts en Allemagne plutot qu'en France.

Ceci dit, je suis tout à fait d'accord sur les revirements de l'UMP/gouvernement, mais alors je trouverais beaucoup plus justifié d'insister sur le grand revirement qui passe pourtant inapercu: En 2008, suite à plusieurs mois d'alertes sur l'augmentation des déficits et dettes de la Commission Européenne contre la France et l'Allemagne, Sarkozy et Merkel ont tout simplement décider de lever les sanctions (amende de 0.5% du PIB) contre les pays qui vont à l'encontre des règles de Maastricht (3/60), et toutes les contraintes visant à une convergence Européenne. Il est donc pour moi très amusant de ne voir personne surpris d'entendre Sarkozy parler d'insérer des règles et sanctions pour les "mauvais" états, d'insérer un nouveau traité!?!?!?!?

Enfin, j'en passe et des meilleurs...

Écrit par : skp | 17/01/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu