Avertir le modérateur

14/02/2012

Réponse au Sarkoziste de la blogosphère.

Il est de bonne guerre d'essayer de diviser l'adversaire.

Corto74 s'y emploie fort bien !

Aujourd'hui, il cite François Hollande qui a déclaré au Guardian (quotidien britannique) :"Les années 1980 sont une autre époque. Les gens disaient qu'il y aurait des chars soviétiques sur la place de la Concorde. Cette époque est révolue, c'est de l'Histoire. C'est normal qu'il y ait eu des peurs. Il y avait eu 23 ans de droite au pouvoir, la guerre froide était en cours et Mitterrand a nommé des ministres communistes au gouvernement.
Aujourd'hui il n'y a plus de communistes en France... la gauche a été au pouvoir pendant 15 années pendant lesquelles nous avons libéralisé l'économie et ouvert le marché à la finance et aux privatisations. Il n'y a pas à avoir peur."

Je ne vois pas ce qu'il y a d'étonnant à cela. C'est vrai qu'il y a eu des privatisations sous la gauche : je lui en ai assez fait le reproche. C'était à une époque où la Gauche avait à coeur de se présenter comme compatible avec l'argent. C'était à une époque où la politique mondiale a viré largement à droite (sous l'égide de MM Reagan et Thatcher).

J'y ai souscrit à l'époque. Je m'en mors les doigts aujourd'hui. C'est probablement pour cela que je suis plus à gauche que je ne l'ai jamais été.

 Quant aux communistes : il est un fait que Mitterrand a réussi cet exploit de diminuer l'influence du PC. Il est vrai que Georges Marchais à force de s'auto-caricaturer jusqu'à se décridibiliser a grandement  facilité la tâche que s'était assigné Mitterrand (probablement le plus anticommuniste des responsables polmitiques de l'époque). Il y a encore des communistes en France mais très peu (et Mr Mélenchon n'est certainement pas un communiste).

Alors Corto ? Peut-être considères-tu que claironner chez les Anglais  qu'il prendra des communistes au Gouvernement serait digne d'un responsable politique ?

Moi pas.

 Ce que François Hollande est allé dire chez les Rosbeefs ne me choque donc pas.

M'enfin quoi ??? Depuis quand la Gauche a-t-elle besoin de la Droite pour se diviser ??

 Pff ....

Mais qu'en pensent les autres collègues de gauche tagués par notre ami ?

22:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : lollande, guardian, communistes |

Commentaires

Elmone, ce n'est pas tant son histoire de communiste que je trouve choquante mais bien sa sortie sur la finance, les privatisations et le libéralisme. C'est tout de même lui qui au Bourget déclarait que le seul ennemi, son "seul adversaire" était la finance .
Alors sa profession de foi ne vaudrait que sur le territoire français et pas ailleurs ?

Quant aux cocos, il en aura éventuellement besoin pour éventuellement gagner, c'est donc bien mal les considérer.

Moi si j étais de gauche, j' "aurai peur " d'un mec qui tient des discours différents selon qu il est au Bourget ou à Londres.

Hollande a des problèmes de cohérence, on le savait, il l'a prouvé a nouveau hier

Écrit par : corto74 | 14/02/2012

C'est marrant, je lis qu'il y a eu 23 ans de droite pendant lesquels nous (le pays, les français, l'ensemble) avons privatisé.
Je ne comprends pas qu'il dise "nous la gauche" à ce moment-là.
Je peux me tromper !
:-)

Je vote Hollande pour avoir la certitude de virer l'UMP. Pour les législatives, par contre…
:-))

Écrit par : Monsieur Poireau | 14/02/2012

Corto, "Moi si j étais de gauche, j' "aurai peur " d'un mec qui tient des discours différents selon qu il est au Bourget ou à Londres."
ben moi j'ai peur du type qui change son discours suivant son auditoire ! Et ça dans le même pays !!

Mr Poireau, oui. Tout à fait d'accord

Écrit par : elmone | 14/02/2012

Ce qui me fait rigoler dans cette histoire, c'est que Méluche a participé au gouvernement qui a privatisé contrairement à Hollande.

Écrit par : Nicolas | 14/02/2012

Laissons tomber les masques et regardons les choses en face
Marine Le Pen sera au deuxième tour...
Pour les observateurs, une seule galère, un seul mystère :
La couleur de l'adversaire : la droite lâche ou la tâche à gauche.
La droite est lâche Depuis quand ? Depuis qu'on a décidé d'ouvrir les yeux
J'affirme qu'elle est plus Lepeniste que marine, plus mariniste que Le Pen...
On nous a dit que la droite fait les yeux doux aux électeurs frontistes
Qu'elle muscle toujours son jeu à la veille des élections pour voler les voix de l'extrême droite
Ce n'est pas la vérité... la droite ne cherche pas de nouveaux rivages mais à montrer son vrai visage... celui de l'extrême droite. Mais elle n'a pas le courage de s'affirmer en affirmant les mêmes thèses : Celles de Marine qui ne fait rien d'autre que lui permettre d'afficher sa vraie couleur... d'affirmer ses vraies valeurs...
Moralité qui se moque de la morale : il n'y a pas d'autre droite que l'extrême droite.
Pas d'autre tétine que Marine. Prétexte idéal pour faire défiler le texte réel.



Quant à la tâche à gauche, c'est un peu plus complexe. Aucun rapport sérieux entre la gauche et l'extrême gauche. Là il y a un vrai fossé... la gauche n'a même plus le cœur à gauche... c'est une rose qui n'est même pas foutue d'être rouge !
Je l'appelle la Gauche Bayrouge... qui va de Villepin à Hollande en passant par Bruxelles avec les yeux rivés sur le centre de partout et la circonférence de nulle part, parce que ces gens là, monsieur, ne sont nulle part et ne veulent aller nulle part... ils sont juste bons pour l'alternance... le mouvement pendulaire entre eux et eux-mêmes.
Ils veulent le pouvoir... parce qu'ils ne savent pas ce que c'est que vouloir.
Plutôt que gagner le ciel, ils préfèrent perdre en gardant les pieds sur terre. C'est une façon de parler pour dire qu'ils n'ont plus d'idéal...

Écrit par : le journal de personne | 15/02/2012

Elmone,

Tu n'es pas crédible une seconde, sauf que tu dis que tu t'en es mordu les doigts après coup. Justement, cet aveu est incohérent avec le reste de ton post. Pour la conclusion, je ne te le fais pas dire mais ça a l'air précisément du cri du coeur d'un désespéré.

C'est ton blog, c'est toi qui vois. Moi me cacher derrière des mots comme ça, je ne peux pas ; je ne sais pas comment tu fais mais je crois que tu ne le vis pas bien.

Et en même temps tu ne rends pas service à ton candidat. Hollande est entouré de faux-culs, ils planent tous et toi tu trouves de bon ton de faire comme si de rien n'était. C'est pas possible, si ça se termine comme avec Royal qui avait la tête dans le sac d'un bout à l'autre c'est foutu.

A +

Écrit par : la divine comedie | 15/02/2012

@journal de personne, je comprends rien.

Divine comédie, désolé que tu le prennes comme cela mais commme tu le dis, c'est mon blog.
Je me suis relu quand même . A quelques mots près je n'enlève rien.
Quant à "vivre mal", ce sont les injustices que je vis mal. Holande n'était pas mon candidat à l'origine. Tout ce que je sais, c'est qu'il faut éviter que le Président actuel repasse.

Écrit par : elmone | 15/02/2012

Bonjour Elmone,

Qu'il faille éviter que l'actuel Président repasse, j'aimerais être d'accord avec vous mais je crains encore davantage que ce candidat retourne sa veste au gré des fortes têtes, comme il semble l'avoir tant fait jusqu'à présent (je vous épargne tous les blogs qui le relaient), soit un peu mou du genou. Ce n'est pas moi qui ai parlé de gauche molle (suivez mon regard), ni qui pérore sur des emplois quasi-fictifs (à l'écouter) à la cour des comptes.

J'espère juste que le Président Sarkozy saura satisfaire la branche chrétienne-sociale de son électorat, je crois que sa proximité des patrons et des rouages diplomatiques l'en rendent plus apte que l'ami Molette.

Amicalement.
Al.

Écrit par : Al West | 15/02/2012

Al West : vous dormîtes ces cinq dernières années ?
:-)

Écrit par : Monsieur Poireau | 15/02/2012

Elmone

"Tout ce que je sais, c'est qu'il faut éviter que le Président actuel repasse."

C'est un aveu, tu ne crois pas ou tu n'es pas d'accord avec le programme de Hollande au moins sur des points majeurs sinon tu n'en serais pas à exprimer un sentiment aussi défaitiste.

Moi non plus, et je le dis. Au moins je n'aurai pas de regrets. Pour ma part, n'ayant pas voté la motion hollando-moscovico-delanoëiste puisque j'ai jugé utile de soutenir Montebourg à l'époque j'ai la conscience tranquille. Je savais de ce dont je ne voulais pas et je n'ai pas changé d'avis. Je ne prends pas le fourgon à bestiaux en marche.

Hollande est en train de marcher non seulement sur les brisées de Bayrou mais aussi sur celle de Sarkozy. Je crains que tout ça ne l'amène bien près du FN comme le dénonçait Philippe Sage dans son billet France Lepénisée.

Je respecte ton blog et tes billets, tu le sais Elmone tu es un des rares blogueurs et militants de gauche que je lise. Je ne viens pas t'asticoter pour t'embêter ;)

Chacun sa gauche, celle là n'est pas la mienne. Elle alimente les doutes et les comptes des mieux nourris.

Cordialement. A pluche

Écrit par : la divine comedie | 15/02/2012

Monsieur Poireau (seriez-vous mon bon Docteur Maboule ? Vous en partagez le patronyme en tous cas ;-)) : nope, justement. Au moins, je sais désormais ou je mets les pieds, et comme je l'ai écrit : j'espère et je crois.Ces vertus seraient-elles réservées aux Hollandais (-iste) ?

Amicalement.

Écrit par : Al West | 15/02/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu