Avertir le modérateur

29/04/2012

Une campagne de merde ! Je persiste !

nkm, kadhafi, dsk, sarkozy, hollandeLa nouvelle est énorme quand même ! La campagne de Nicolas Sarkozy 2007 en partie subventionnée par Nicolas Sarkozy.

Et pourtant .... Ce qui aurait pu faire scandale ne fait que l'objet d'articles ici ou là !

Madame Koscusko-Morizet avait d'ailleurs indiqué :"Gênée par le retour de Dominique Strauss-Kahn, l’équipe de François Hollande tente une diversion. Elle est grossière". 

D'ailleurs c'est ce qui fait débat dans les média. DSK qui s'est fendu d'une interview auprès du Guardian où il réveille la théorie du complot dans l'affaire du Sofitel de new-York ...

L'UMP est révulsée ! Mais comment ? Ce type n'a aucune pudeur !

Le Président Sarkozy a déclaré à propos de cette affaire :"Je dis à M. Strauss-Kahn"expliquez-vous avec la justice et épargnez aux Français vos commentaires" et aussi "Je respecte profondément la présomption d'innocence mais quand on est accusé il est accusé et qu'on a un minimum de dignité, on a la et de ne pas rajouter à l'indignité"........

....Sauf que (voir le figaro), DSK n'a pas donné d'interview au Guardian ! L'article du Guardian repose sur un montage à partir d'un livre (probablement celui écrit par DSK il ya quelques semaines.

Bon ... On devrait pouvoir reparler de la subvention libyenne !

Puisque de toute façon, le fond ... Tout le monde s'en fout.  

ps l'"actu" évolue ! Julien Dray a "osé" inviter DSK à son anniv !

11:01 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : nkm, kadhafi, dsk, sarkozy, hollande |

Commentaires

Pourquoi le gouvernement français protège-t-il Bachir Saleh, l'ex-trésorier de Kadhafi ?

Hein ?

Pourquoi ?

Dimanche 29 avril 2012 :

Recherché par Interpol, un ancien dignitaire de Kadhafi se trouve en France.

Ex-dignitaire libyen proche du colonel Kadhafi, Bachir Saleh, qui a démenti avoir été destinataire d'une note citée par Mediapart à propos d'un soutien libyen à la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, est recherché par Interpol pour fraude et se trouve actuellement en France.

L'ex-trésorier de Mouammar Kadhafi "se trouve en France", a déclaré dimanche à l'AFP son avocat, Me Pierre Haïk, confirmant une information déjà publiée début avril par le Canard Enchaîné. L'avocat s'est adressé à l'AFP pour diffuser une déclaration de son client mettant en doute l'authenticité d'un document cité par Mediapart.

Celui qui a servi comme directeur de cabinet de Kadhafi et comme président d'un fonds d'investissement libyen en Afrique, est visé à la fois par des sanctions économiques de Washington et par une "notice rouge" d'Interpol en vue de son extradition vers la Libye pour "fraude".

Ses photos publiées sur le site internet d'Interpol ont été authentifiées par l'AFP à Tripoli. Toutefois, sur la fiche d'Interpol, il est identifié sous le nom de Bashir Al-Shrkawi, né en 1946 à Agadez, au Niger, de nationalité libyenne.

Le Niger lui a délivré un passeport "sur le conseil et la pression d'un pays européen" avant de l'annuler, avait déclaré en mars un haut responsable militaire nigérien, le colonel Djibou Tahirou, à l'AFP en refusant de révéler le nom de ce pays européen. Le passeport "disait qu'il était un conseiller (politique) bien qu'il n'ait jamais été conseiller du gouvernement du Niger", a souligné le responsable nigérien.

A Paris, le ministère de l'Intérieur n'a pu être joint pour confirmer cette présence en France de Bachir Saleh et son statut.

Le Canard Enchaîné avait affirmé début avril que Saleh avait obtenu "au nom du regroupement familial" un titre de séjour en France où il serait arrivé en provenance de l'île tunisienne de Djerba dans des conditions difficiles à établir.

Bachir Saleh a démenti dimanche avoir été le destinataire d'une note publiée par Mediapart sur un accord libyen pour financer la campagne de M. Sarkozy en 2007. Il a émis "les plus expresses réserves sur l'authenticité de la note publiée par Mediapart et opportunément présentée comme constituant la preuve d'un financement de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy", selon sa déclaration transmise par son avocat. M. Sarkozy a qualifié d'"infamie" les accusations sur un soutien libyen à sa campagne de 2007.

En outre M. Saleh, a démenti "catégoriquement avoir participé à une réunion le 6 octobre 2006 au cours de laquelle un accord aurait été conclu en vue de déterminer les modalités d'un soutien financier à la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy".

Selon le document en arabe publié samedi par Mediapart, ont participé à cette réunion côté libyen, "le directeur des services de renseignements libyens (Abdallah Senoussi, ex-chef du renseignement militaire et beau-frère de Kadhafi actuellement détenu en Mauritanie, ndlr) et le président du Fonds Libyen des investissements africains (Bachir Saleh, ndlr), et du côté français M. Brice Hortefeux et M. Ziad Takieddine".

La note porte la signature de Moussa Koussa, ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye.

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine, mis en examen dans le volet financier du dossier Karachi, a dit reconnaître la signature de M. Koussa sur le document, mais qu'il n'avait "pas assisté à cette réunion", qui cependant "a pu avoir lieu".

L'ex-ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a dit à Mediapart n'avoir "jamais rencontré Moussa Koussa et Bachir Saleh".

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20120429.AFP4710/recherche-par-interpol-un-ancien-dignitaire-de-kadhafi-se-trouve-en-france.html

Écrit par : BA | 29/04/2012

Libye : Bachir Saleh est bien visé par un mandat d'arrêt transmis par Interpol.

L'ex-dignitaire libyen proche du colonel Kadhafi, Bachir Saleh, qui se trouve actuellement en France, fait bien l'objet d'un mandat d'arrêt signalé par Interpol à la demande de Tripoli, a indiqué à l'AFP l'un de ses avocats, Me Marcel Ceccaldi.

Interrogé par RTL lundi matin, le Premier ministre, François Fillon, avait affirmé qu'il n'y avait "aucune trace d'un mandat international" visant Bachir Saleh, ajoutant : "J'imagine que le gouvernement français serait au courant".

Interpol a cependant publié une notice rouge, consultable sur internet, concernant un certain Bashir Al-Shrkawi, de nationalité libyenne, qui est recherché pour fraude par Tripoli.

Joint par téléphone, Me Ceccaldi a confirmé que M. Shrkawi était bien Bachir Saleh, et s'est insurgé contre la notice rouge diffusée par Interpol.

"Comment Interpol peut-il diffuser un ordre d'arrestation provisoire à la demande des autorités libyennes?", a-t-il demandé. "Qu'est ce que la Libye? Les islamistes de Tripoli? Les sécessionnistes de Bengazi? Les bandes armées de Misrata?"

"Quel pays démocratique prendrait le risque d'arrêter quelqu'un pour le transférer en Libye?" a-t-il poursuivi, tout en s'interrogeant sur les raisons des poursuites libyennes.

"M. Saleh a vécu pendant trois mois en Libye après la chute de Kadhafi avant de passer librement en Tunisie par un poste frontière", a-t-il ajouté.

Selon l'avocat, son client possédait un passeport diplomatique nigérien, version contredite par le ministère nigérien des Affaires étrangères.

"Non, Bachir Saleh n'est plus en possession d'un passeport nigérien", a déclaré à l'AFP une source au sein du ministère. Quand cette "affaire" de passeport a commencé en mars "à faire grand bruit au Niger", il "a décidé lui-même de restituer le passeport diplomatique qui lui avait été donné".

Le Premier ministre français François Fillon a assuré lundi que M. Saleh, qui vit en France et est recherché par Interpol pour fraude, disposait d'un "passeport diplomatique du Niger" et est donc "protégé par l'immunité diplomatique".

Ancien président d'un fonds d'investissement libyen en Afrique, M. Saleh a été accusé par Mediapart d'avoir été le destinataire d'une note portant sur un soutien libyen à la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Me Ceccaldi a rejeté ces accusations.

"Ce genre de question n'entrait pas dans les prérogatives de M. Saleh", a déclaré Me Ceccaldi, précisant qu'en 2006, son client n'était plus directeur de cabinet de M. Kadhafi.

"Croyez-vous que dans des affaires de cette nature, un PV serait dressé ?", a-t-il interrogé au sujet de la note publiée par Mediapart.

L'ex-chef des services de renseignements extérieurs de la Libye qui vit en exil à Doha, Moussa Koussa, que Mediapart a présenté comme le signataire de la note, a qualifié dimanche ce document de faux.

Les notices rouges sont l'un des moyens par lesquels Interpol informe ses pays membres qu'une demande d'arrestation et d'extradition a été délivrée par une autorité judiciaire à l'encontre d'une personne. Il ne s'agit pas de mandats d'arrêt internationaux, Interpol n'envoie pas de policiers arrêter la personne.

Interpol respecte la souveraineté de chaque Etat, ainsi chaque membre est libre d'engager ou non les moyens pour procéder à l'interpellation si la personne recherchée se trouve sur son territoire.

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120430.AFP4766/libye-bachir-saleh-est-bien-vise-par-un-mandat-d-arret-transmis-par-interpol.html

Écrit par : BA | 30/04/2012

BA, inutile de me mettre en commentaire des commentaires du nouvel obs. Je sais y aller.

Écrit par : elmone | 30/04/2012

En plus (et je parle à titre perso), quand les com' sont aussi longs (voire plus longs que le billet en lui-même), en principe je lis pas (ouais, pas bien je sais).

Sinon, en effet, on s'en fou du fait que DSK soit invité ou pas à une soirée et qu'il y aille ou non.

Vivement que cette campagne se termine, parce qu'elle commence à sentir très mauvais, et en plus, j'ai le sentiment que le peu de débats ou discussions ne concerne plus la Présidentielle mais les législatives. On aurait dû tout faire en même temps tiens. lol

Écrit par : L. Eternelia | 01/05/2012

L. Tout à fait d'accord avec toi !

Écrit par : elmone | 01/05/2012

Cette fin de campagne a quelque de chose de surréaliste : j'écoute à minuit passé Régis Debray, invité chez Frédéric Taddéi, il parle de Nicolas Sarkozy à l'imparfait !

Écrit par : Phil | 02/05/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu