Avertir le modérateur

31/05/2012

La limitation de rémunération des dirigeants des entreprises publiques

dirigeants, 20 fois, copé, entreprises publiquesLe Gouvernement a annoncé il y a quelques jours qu'il allait plafonner la rémunération des patrons des entreprises publiques à 20 fois le plus bas salaire pratiqué.

Comme le relève le monde, les réactions de l'UMP sont peu nombreuses. Juste FF Copé qui déclare que "c'est de la com" (sic)

Et pour cause ....souvenez-vous : quand le débat sur la rémunération avait eu lieu il y a 2 ans, les caciques de l'UMP déclaraient à tout va qu'il ne fallait pas baisser les revenus des patrons car sinon, les meilleurs partiraient à l'étranger.

Souvenez-vous aussi que ces même de l'UMP déclaraient qu'il fallait faire confiance aux Conseils d'administration et au code de déontologie mis en place par le MEDEF pour limiter ces exagérations.

Et on a bien vu que tant qu'un Gouvernement ne légifère pas sur ce point, rien n'a avancé. Même en période de crise.

ps Mr Copé a osé dire "la meilleure façon d'encadrer les salaires passe par un vote en assemblée générale des actionnaires et le renforcement du rôle des salariés dans les comités de rémunération" Pourquoi n'a-t-il pas mis en place un projet de loi en ce sens à l'époque où il était aux affaires ? Le manque de temps peut être ?

Commentaires

Ben comme on dit, "la porte est ouverte" (c'est pas eux qui disaient "la France on l'aime ou on la quitte !")

Puis surtout, sans vouloir jouer sur les mots, si on prend la question de l'écart de revenus à l'envers, je me trompe peut-être, mais jamais personne n'a dit qu'un dirigeant devait abandonner ses 60 000 €/mois.

L'idée c'est juste que l'écart avec le plus bas revenu de l'entreprise en équivalent temps plein ne peut pas être plus de 20 fois inférieur. Brut ou net ou net fiscal, après ça se joue juste sur les assiettes de cotisation.

Alors faudrait que M. Copé comprenne qu'on peut tirer vers le haut ou vers le bas. Et que si un grand patron veut maintenir son train de vie, il a juste à augmenter ses salariés smicards en proportion. Donc celui qui veut garder ses 60 000 €/mois passe les bas salaires à 3 000 €. Picétout. CQFD. lol

Sérieux, ils ne vont pas non plus se retrouver aux resto du coeur.

Sont sympas au Gouvernement, parce que moi dans la foulée je plafonnais aussi les alloc tiens. Dans le genre mesure symbolique, mais les petits ruisseaux font les grandes rivières. ;)

Écrit par : L. Eternelia | 01/06/2012

L. tout à fait d'accord. Mais bon .... En ces temps de rigueur, il ne faut ^pas trop y compter ...

Écrit par : elmone | 01/06/2012

Ben vi ; c'était ma minute utopique. Sûrement le soleil qui a un effet euphorisant sur moi. :)

Écrit par : L. Eternelia | 01/06/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu