Avertir le modérateur

17/09/2012

Oui Valls (bis repetita)

Ainsi donc le pouvoir exécutif hésite sur le droit de vote des étrangers.

Déjà en 2011 je me demandais ce que le PS allait fouttre dans cette galère du vote des étrangers !

C'est donc avec une vraie satisfaction que je prends note de la déclaration du ministre de l'Intérieur qui découvre que ce n'est pas une revendication majeure de la Société française (cf le monde).

Il y a d'autres urgences disais-je déjà à l'époque de mon billet. Je confirme.

Je suis assez d'accord avec Jégoun, qui a -il me semble- adapté sa position.

15:56 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : vote, étrangrs, valls |

Commentaires

Je ne crois pas avoir adapté ma position, ou alors à quelques nuances près. J'ai dit dès le départ qu'une telle mesure était électoralement suicidaire.

Écrit par : Nicolas | 17/09/2012

Dont acte Nicolas.
Il me semblait ...

Écrit par : elmone | 17/09/2012

Si NIcolas lance son parti de gauche, je m'inscris!

Écrit par : Nouvel Hermes | 17/09/2012

Historiquement, on peu supposer que le vote des étrangers serait acquis en majorité à la gauche ce qui explique je pense en partie que le PS ait voulu faire de cette cause une des mesures contractuelle de son quinquennat.

De plus le vote des étranger communautaires est déjà dans les textes, pour les élections locales.

Mais après 5 ans de crise derrière nous, et je n'ose imaginer combien d'années encore devant nous, c'est clair que c'était pas non plus aux yeux des français, une priorité.

Faut pas perdre du vue que Hollande à quasiment été élu un peu par dépit. D'une part et avant tout par rejet de N. Sarkozy (la personne et sa politique) et là, certains esprits diront qu'on en était arrivé à un tel stade qu'on aurait élu un petit pois avec la rose plantée dessus.
Et aussi que en plus il s'est retrouvé sur le devant de la scène en lieu et place de DSK et de Martine Aubry.

Sans compter qu'il se retrouve englué dans un accord avec EELV qui est comme un cadeau empoisonné.

Du coup il a monté un programme visant à ratisser large.

Et le vote des étrangers en fait partie. Et que c'est une épine dans le pied de n'importe quel Gouvernement, notamment du fait de l'extrême-droite très fortement implantée.

Écrit par : L. Eternelia | 20/09/2012

Vraiment désolée pour la quantité de fautes d'ortho dans mon message. Faut que je me relise et que j'enlève mes moufles avant de taper. :)

Écrit par : L. Eternelia | 20/09/2012

si ils acceptent de se conformer à la loi en vigueur, soit, autrement c'est inacceptable!
Manon

Écrit par : Centre d'appel | 20/09/2012

L. tout à fait d'accord;
Tu plaisantes ? Même pas une faute par ligne ... ;-)

Écrit par : elmone | 21/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu