Avertir le modérateur

29/09/2012

Punaise ..... 30 milliards.

moscovici, budget, 2013, économieLe projet de loi de finances présent hier prévoit 30 milliards à trouver.

20 milliards par les recettes (impôts)

10 milliards par les diminutions de dépenses.

L'objectif est de revenir à un budget équilibré (à 3% près) dès 2013.

Je n'ai toujours pas compris pourquoi la Droite et Hollande s'étaient fixés cet objectif de 2013.

Certes, la course au déficit budgétaire ne peut plus durer et doit être inversée. Mais pourquoi 2013 ? N'était-il pas possible de se laisser une marge de manoeuvre plus importante ?

Car enfin, on voudrait inverser en 2 ans une tendance datant de 38 ans ? Qui plus est dans une période où la nécessité de relancer l'économie (selon les même économistes) est flagrante ?!

Car enfin .... Quoiqu'en dise Pierre Moscovici (le monde), le budget prévu est un budget de rigueur. Qui dit rigueur dit déflation et stagnation de l'économie.

Cette politique de rigueur est souhaitée et imposée (d'une certaine manière avec des amendes prévues) par l'UE depuis 10 ans.

Cette Politique de rigueur initiée par l'UE (et mise en place quoiqu'on en dise en France dès le début des années 2000 malgré la baisse de l'impôt sur le revenu) n'a pas eu les résultats escomptés ...

Et cette politique est accentuée aujourd'hui ??!!!

Je ne reconnais pas en cette politique économique une politique de Gauche.

Mais comme la Gauche socio-démocrate doit donner des gages de bon gestionnaire ....

ps ceci dit j'accepte encore moins les critiques de la Droite qui a en 5 ans fait n'importe quoi en matière budgétaire en diminuant dès avant la crise les recettes.

Commentaires

J'avoue que c'est très bien dit, surtout la fin...
A méditer...
Dis, c'est quand, la relance?

Écrit par : Rosaelle | 29/09/2012

Bien dit Elmone.
Cela étant, pour dire que cette politique n'est pas de gauche il faut se rendre à l'évidence d'abord que ces gens ne sont pas de gauche tout simplement. Regarde Hollande et son ISF (du fait du cumul des mandats, pas de sa fortune patrimoniale !), Valls, Moscovici, Cahuzac et compagnie, tu as envie de dire que cette brochette de nantis est de gauche toi ? Faudra le dire vite alors. Sociodem, ça veut juste dire "droitier contrarié", pas autre chose.
Si je suis d'accord avec toi sur le bilan de l'UMP des 10 dernières années, n'oublie pas trop vite que c'est la gauche qui était majoritaire dans les collectivités locales, et qu'elle ne s'est jamais privée d'augmenter les taxes, de gaspiller l'argent public et de s'enrichir grassement au passage. Tout ceci a contribué à la dette.
Nous les modestes, les petits, les gueux, nous avons payé les niches fiscales des classes moyennes et hautes. Dans mon cadre professionnel, tu n'as pas idée de ce que les gens me racontent. Certains cadres ne payent simplement pas d'impôts, quand je leur dis ce que je paye en travaillant quelquefois seulement 5 mois ils ouvrent des yeux hallucinés, m'avouant qu'ils s'en tirent bien "par chance". La dette est le résultat d'un clientélisme de plus de 40 ans.

Écrit par : la divine comedie | 29/09/2012

Rosaelle, merci

Divine, effectivement il y a encore des injustices.
Sinon, tu fais référence aux collectivités territoriales socialistes pour expliquer en partie le déficit;
constitutionnellement, une collect. territ . ne peut pas voter un budget en déséquilibre (c'rest d'ailleurs la cause probable de l'augmentation des impôts). Les régions et dépts ne sont pour rien directement dans la dette donc.

Écrit par : elmone | 29/09/2012

Elmone
Indirectement elles le sont puisqu'elles reçoivent la compensation des transferts de compétences qu'elles ont réclamés, et que parallèlement elles ont embauché en dépit des transferts de compétences et des compensations. Et puis tu oublies qu'elles s'endettes, elles contractent des emprunts sans demander aux contribuables leur avis sur la destination de ces lignes de crédit.
Après on peut ergoter sur la forme, mais d'une façon de le voir ou d'une autre tout ceci sort de notre poche et quand il n'y en a plus suffisamment de celle de l'Etat donc de la dette.
En résumé, un gaspillage éhonté pendant 30 ans comme tu le soulignes, j'en suis d'accord avec toi. Pour moi, dans cette affaire de dette, tous complices et tous coupables.

Écrit par : la divine comedie | 29/09/2012

@ Divine

Parfaitement d'accord avec vos deux interventions sur ce billet.

@ Elmone

2013? Les élections en Allemagne: ça fait longtemps que la politique se fait à Paris et les décisions à Bruxelles ou Berlin (et de plus en plus à Francfort aussi). Tout ceci et le résultat du surendettement générateur d'affaiblissement.

Gouvernement de gauche ou pas n'a pas le choix; tu connais ma devise: les faits ont toujours raison in fine.

Et je suis aprfaitement d'accrod avec toi sur l'incurie des gouvernements dits de droite qui n'ont fait preuve d'aucun courage politique, en fait courage tout seul.

Écrit par : actus | 02/10/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu