Avertir le modérateur

18/10/2012

GOOGLE vs FRANCE

google,france,taxe,presse,editeursLa Presse française n'allait pas bien déjà avant l'arrivée d'Internet.

Le web croissant, la Presse a du s'adapter et créer des éditions en ligne limitées par rapport à l'édition papier.

Ces sites sont subventionnés par la Publicité.

Il se trouve que le moteur de recherche de référence a créé il ya quelques années déjà une rubrique "google actualités" qui renvoie à la presse en ligne.

Les éditeurs de presse belges avaient essayé il y a 1 an et demie d'avoir des droits d'auteurs sur leurs éditions reprises par google actualités. La réaction de Google ne s'était pas faite attendre puisque Google a dé-référencé les journaux belges.  Ce qui a calmé tout le monde.

Récemment les organes de presse français se sont émus auprès du Gouvernement de la situation de google qui utilise les journaux français pour accroître ses revenus publicitaires.

A l'instar de ce qui se passe en Allemagne, le Gouvernement a envisagé de soumettre les moteurs de recherche à une taxe sur les éditeurs de presse ou à un droit d'auteur (voir le monde et le figaro par exemple).

Là aussi, la réaction de Google a été lapidaire et lourde puisqu'il s'est fendu d'une lettre adressée à plusieurs ministères.

Par cette letttre Google déclare qu'il "ne peut accepter (sic)" qu'une telle taxe mette en causs son existence même et qu'il serait "contraint de ne plus référencer les sites français".

La menace est à peine voilée (et ne se limite pas à la presse d'ailleurs) !

Cette Société est-elle arrogante au point de menacer le Gouvernement de la 6ème puissance du monde sans chercher à discuter auparavant ??!!

La France est-elle une République bananière à qui une Société privée devrait imposer son point de vue ?

C'est incroyable !

Et en même temps c'est tellement révélateur de notre époque où l'Economique prend le pas sur le Politique et où la Cité grecque n'est plus qu'un lointain souvenir !

Pour ceux qui voient Google comme un outil de Service Public, il est temps d'ouvrir les yeux ! 

J'espère que le Gouvernement ne va pas céder. 

Et puis si je dois retourner chez Yahoo ... 

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : google, france, taxe, presse, editeurs |

Commentaires

"Retourner chez Yahoo" ou chez un autre, bonne et juste idée.
Depuis plusieurs mois, j'utilise le moteur de recherche ' Ixquick ' Aussi rapide et facile à utiliser que Google ou Yahoo, il existe en anglais ou en français. Ce que je n'ai pas été capable de vérifier jusqu'ici, par contre, c'est que ce Ixquick peut-être un faux nez, c'est-à-dire qu'il peut sembler être indépendant, et n'être qu'un autre écran d'accueil de Google ou Yahoo. A suivre.

Écrit par : Phil | 18/10/2012

J'y suis retournée il y a 1 mois chez Yahoo, mais sans illusion leur moteur de recherche n'a pas évolué, on dit même qu'il emprunte ses données à Google.
La solution consiste à doter l'UE de son propre moteur de recherches et de considérer les autres moteurs comme un plus, pas comme la solution.
Nous sommes comme le veau sous la mère toujours à téter les américains, il est urgent de passer à l'âge adulte en développant notre propre autonomie. L'UE c'est 370 millions d'individus, comment se fait-il que nous ne soyons pas capables d'autonomiser nos recherches ?
La réponse est politique, elle est aussi dans le manque d'ambition. Nous sommes en repli intellectuel !

Écrit par : la divine comedie | 18/10/2012

Phil, oui. Yahoo ou un autre ... En effet.

Div com, oui un moteur de recherche francophone ou européen.
Voire un moteur de recherche public (qui marche moins bien que google, mais qui ne brade pas nos vies privées).

Écrit par : elmone | 18/10/2012

Pas d'accord du tout ! Les éditeurs de presse sont grotesques : faire payer Google pour avoir des visiteurs. Le monde à l'envers. En outre, pourquoi ne pas faire payer les blogueurs qui font des liens vers des sites de presse.

Par ailleurs, il n'y a pas de pub sur Google News...

Écrit par : Nicolas | 19/10/2012

Mouais ... Pourquoi ne pas envisager aussi que les écrivains rémunèrent avec leurs droits d auteurs les éditeurs qui leur fournissent support et publicité.

Écrit par : elmone | 19/10/2012

Quel rapport ?

Là, Google envoie des lecteurs aux sites de presse qui vont gagner de l'argent avec la publicité. La logique voudrait que les éditeurs rémunèrent Google, pas le contraire !

Écrit par : Nicolas | 19/10/2012

Le rapport ? C'est que Google ne produit rien comme article et qu il récupère des visiteurs qui cherchent des articles

Écrit par : elmone | 19/10/2012

Google n'a pas à financer cette diarrhée mentale qu'est la presse française, subventionnée à mort et aux ordres du gouvernement.

Écrit par : Théo31 | 19/10/2012

Théo, oui . C'est mieux que le Gouvernement soit aux ordres de Google !

Écrit par : elmone | 19/10/2012

Et oui, Elmone, c'est celui qui paie qui commande. Et aux dernières nouvelles, le gouvernement n'a été élu par personne : il a été nommé.

Écrit par : Toto | 20/10/2012

J'ai écrit ça moi ?

Écrit par : elmone | 20/10/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu