Avertir le modérateur

28/10/2012

"La droite reviens !"

giscard-au-revoir.pngMême si je ne le fais pas forcément savoir à son taulier, je passe régulièrement lire partageons mon avis .

Je ne vais pas résumer son billet du jour qui part en fait d'une entrevue de Roland Dumas dans le figaro.

La remarque ironique de F Hollande sur le fait que plusieurs fois il avait frappé à la porte de son bureau m'avait fait sourire. Pensez donc ! 10 ans dans l'opposition !

Les réactions des caciques de l'UMP m'avaient marqué. Cette réflexion de F Hollande avait été prise au 1er degré par la Droite.

On se souvient de la "campagne" de la Droite de la fin du mois d'août et de septembre d'après laquelle la Gauche est dans l'immobilisme. Et pourtant .... Des chantiers importants ont été lancés (Budget, réforme fiscale, embauche des professeurs ....).

A entendre la Droite aujourd'hui, non seulement la Gauche ne fait rien, mais en plus ces Socialistes ne se rendent même pas compte que désormais ils sont aux affaire !!!!

C'est peut-être en partie vrai. 10 ans d'opposition avec un changement de génération implique nécessairement un manque de réflexe.

Ce qui est sûr en revanche, c'est que la Droite (et notamment l'UMP) ne s'est pas encore rendu compte qu'elle n'est plus aux commandes de l'Etat et que c'est désormais elle qui est dans l'opposition.

Certes, dès le lendemain de la défaite de leur champion et avant même que le Gouvernement ait été nommé, les dirigeants de l'UMP ont laché des SCUDS sur François Hollande.

Mais ces critiques portaient sur les promesses de F Hollande et n'apportaient rien de nouveau (le déficit budgétaire, la laïcité, la sécurité).

J'ai assisté au soi-disant débat entre MM Fillon et Copé sur France 2 cette semaine.  Je n'y ai rien appris (à l'exception du "ni PS ni FN" de François Fillon). A tel point que je n'ai pas commenté cet "événement" politique.

Il n'y a eu aucun débat, aucun projet nouveau, aucune ambition sociétale. La critique du mariage homosexuel (contre lequel je suis d'ailleurs) n'a donnné lieu à aucune élévation de débat.

En somme, l'UMP veut revenir au pouvoir et rapidement. Mais elle ne sait pas encore pourquoi !!!

ps. Quant au titre de ce billet. C'est simplement une référence aux années 1980. A cette époque j'étais en fac de droit. Le 11 mai 1981, des déçus de la défaite arboraient (déjà) des auto-collants "Giscard reviens !".

09:57 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : copé, ump, giscard, opposition, ps |

23/10/2012

Hervé Morin. Centriste pro Copé !

fillon, copé, morin , umpIl y a des hommes politiques à propos desquels on se demande comment ils ont fait pour se faire élire.

Hervé Morin !

Ex proche de François Bayrou. Un des premiers retournements de Nicolas Sarkozy.  Il a créé une filiale centriste de l'UMP : le "nouveau centre". Ce qui lui vaudra d'ailleurs le prestigieux ministère de la défense.

Ca n'a pas coûté grand chose au Président de l'époque puisque la politique de la Défense française était décidée par le Président seul.

Ensuite, Mr Morin a envisagé de se porter candidat à la Présidence de la République. Pas longtemps puisque crédité de 1% des intentions de vote.

Pourquoi rappeler ce passé guère reluisant ?

Pour montrer que l'absurdité que Mr Morin  a sorti aujourd'hui devant  l'AFP (cf le point) n'est pas vraiment  le fruit du hasard.

Il a en effet déclaré qu'entre Fillon et Copé, il avait choisi Copé.

Après tout pourquoi pas ?

Mais la raison invoqué est pour le moins ubuesque. Je cite Mr Morin :"J'ai toujours trouvé étonnant cette idée selon laquelle François Fillon serait plus centriste que Jean-François Copé.Trouvez-moi un acte politique qui démontre cela dans la vie de François Fillon" sic ...

Il me semble cependant que c'est Mr Copé qui a avant et durant la campagne pour la présidence de l'UMP axé sa communication d'abord sur la burqa et le niqab (sous couvert de laïcité certes). Et que montant en puissance il a ouvertement fleurté avec l'électorat d'extrême droite en parlant de "racisme anti-blanc" puis l'agression de l'écolier qui mange un petit pain pendant le ramadan.

Je n'ai pas entendu ça chez F Fillon.

Mais si Mr Morin persiste à penser que Mr Copé est plus centriste que Mr Fillon je ne saurais trop lui suggérer de lire la Presse et d'écouter les radios (même de Droite).

Cela dit ... j'ai peut-être tort de me mêler de ce qui se passe à Droite.

22:27 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fillon, copé, morin, ump |

20/10/2012

Fait divers... Réactions diverses !

arton2919.jpgCa devait finir par arriver. Les média l'attendaient ....

Souvenez-vous. Le Président Sarkozy, dans un souci d'économie budgétaire et dans le cadre de la RGPP, avait décidé de faire fermer les maternités non suffisemment efficientes. Le but était de créer des plus gros pôles hospitaliers dans les grandes villes.

Les esprits critiques s'étaient vite aperçus que certaines citoyennes se trouvaient à plus d'une demie-heure de la maternité la plus proche. Quiconque a assisté à un accouchement sait qu'il est important de réagir rapidement ....

Et voilà qu'on apprend qu'une dame devant accoucher n'a pas eu le temps d'arriver jusqu'aux  médecins et l'enfant est mort-né près d'un péage d'autoroute (cf France 2 et la presse).

François Hollande interrogé à déclaré avoir  demandé, samedi 20 octobre, l'ouverture d'une enquête administrative afin de "tout connaître" des circonstances de la mort sur l'autoroute A20 d'un nouveau-né dont la mère n'avait pu accéder à une maternité.

A une époque, le Président en exercice réagissait après chaque fait divers par l'annonce d'une loi. Nul doute donc que si Nicolas Sarkozy était encore aux affaires, il s'empresserait d'annoncer d'un ton péremptoire qu'il faut en finir avec le désert médical français !

22:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hopital, pole, maternite, sarkozy, hollande |

GOOGLE ... Cet évadé fiscal !

google,évadé,fiscal,droits,taxesAprès mon mes billets sur Google, j'ai eu droit à être cité par des collègues qui ont fait savoir qu'ils n'étaient pas d'accord du tout avec ma position de faire payer les moteurs de recherche qui référençaient des articles de presse. Certains sont plus nuancés.

Les arguments de mes contradicteurs existent : internet est le dernier vrai espace de liberté, les moteurs de recherche envoient des lecteurs vers la presse.

J'ai même eu droit à des "explications" me montrant mes limites intellectuelles telles "quand tu prends un taxi, c'est lui qui te paye la course ?". Un collègue libéral me compare même à un "rouge".

A vrai dire je me rends compte que je n'ai pas le même logiciel de lecture que mes contradicteurs.

Quand on me parle d'espace de liberté, moi je vois que les articles référencés dépendent de la volonté exclusive d'une Société qui bénéficie d'une position économique dominante.

Là ou certains voient une presse "aux ordres" ou archaïque  ou encore le jouet de milliardaires en mal de danseuses, qui veut se faire subventionner, je vois pluralité d'information.

Si le choix de cette information diffusable résulte d'une Société privée, je m'insurge. Et qu'on ne vienne pas me dire "bah si vraiment tu cherches de l'information différente, tu n'as qu'à acheter la presse papier !!". Nous savons tous que la presse papier se porte mal depuis les années 70. L'arrivée d'Internet n'a rien arrangé. Au point que Newsweek vient de supprimer son édition papier.

Mon souhait (en plus du Service Public) est aussi de rééquilibrer les choses.

Et qu'on ne vienne pas me dire (Google le dit pourtant) que la situation du premier moteur de recherche serait économiquement très difficile si elle devait payer un droit voisin ...

Je viens de lire dans le figaro, que Google en 2011 avait payé 5 millions d'Euros d'Impôt sur les Sociétés (32 millions d'impôt au total) ce alors que son chiffre d'affaires en France est estimé entre 1,25 et 1,4 milliards d'Euros. Le même journal chiffre le taux d'imposition de Google France à 3,2% !!!

Alors n'onobstant le débat avec mes contradicteurs, si l'Etat français peut faire payer les moteurs de recherche, moi ça me va très bien ....

12:14 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : google, évadé, fiscal, droits, taxes |

19/10/2012

Le Dieu Google ...

google,presse,jegounJ'ai bien noté que Jégoun n'était pas d'accord du tout avec ce que j'ai écrit hier. Comme Le Parisien Libéral d'ailleurs ! Ce dernier considère que la mise en place d'une telle taxe est une atteinte à la liberté. Je comprends cette remarque de la part d'un libéral.

J'ai plus de mal à suivre Jégoun. D'abord à la différence de lui, je ne me fiche pas de savoir comment Google gagne son argent. Qaund bien même ce serait  par la publicité, c'est le consommateur final qui finit par la payer (un peu comme la TVA !).

Oui, je suis outré qu'une Société fasse du chantage à un Etat. Qui plus est à mon Pays.

Je n'ai pas une sympathie particulière pour la presse française que je trouve parfois  bien complaisante avec le Pouvoir en place. Je sais aussi que cette Presse a pu perdre des contrats publicitaires pour cause d'articles considérés comme médisants par leurs annonceurs ....

Mais surtout, j'ai un peu de mal à croire à la volonté de Service Public de Google qui absorbe depuis des années ses concurrents. Sa position est  d'ailleurs similaire à celle de microsoft.

Nous savons que Google est en train de mettre en place une bibliothèque universelle. Certains des livres numérisés sont tombés dans le domaine public. D'autres non .... Google ne s'embarasse pas des droits d'auteurs pour les livres. Pourquoi le ferait-il pour les journalistes ?

Et pourtant sans rémunération, pas de droits d'auteurs ( Ca me rappelle le débat sur Hadopi !).

C'est un peu ce que je reproche à Google. Il est en position dominante et il en profite, jusqu'à menacer des Etats.

Et ça c'est inadmissible pour moi.

Il récupère des milliards de données. Que va-t-il en faire ?

Après la menace sur les Etats, que va nous sortir Google ?

Je me retrouve par contre dans le discours de Juan qui pense que tout cela est l'occasion de crééer un site européen. Mais pour moi, ce type de site devrait être un site public....

22:19 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : google, presse, jegoun |

18/10/2012

GOOGLE vs FRANCE

google,france,taxe,presse,editeursLa Presse française n'allait pas bien déjà avant l'arrivée d'Internet.

Le web croissant, la Presse a du s'adapter et créer des éditions en ligne limitées par rapport à l'édition papier.

Ces sites sont subventionnés par la Publicité.

Il se trouve que le moteur de recherche de référence a créé il ya quelques années déjà une rubrique "google actualités" qui renvoie à la presse en ligne.

Les éditeurs de presse belges avaient essayé il y a 1 an et demie d'avoir des droits d'auteurs sur leurs éditions reprises par google actualités. La réaction de Google ne s'était pas faite attendre puisque Google a dé-référencé les journaux belges.  Ce qui a calmé tout le monde.

Récemment les organes de presse français se sont émus auprès du Gouvernement de la situation de google qui utilise les journaux français pour accroître ses revenus publicitaires.

A l'instar de ce qui se passe en Allemagne, le Gouvernement a envisagé de soumettre les moteurs de recherche à une taxe sur les éditeurs de presse ou à un droit d'auteur (voir le monde et le figaro par exemple).

Là aussi, la réaction de Google a été lapidaire et lourde puisqu'il s'est fendu d'une lettre adressée à plusieurs ministères.

Par cette letttre Google déclare qu'il "ne peut accepter (sic)" qu'une telle taxe mette en causs son existence même et qu'il serait "contraint de ne plus référencer les sites français".

La menace est à peine voilée (et ne se limite pas à la presse d'ailleurs) !

Cette Société est-elle arrogante au point de menacer le Gouvernement de la 6ème puissance du monde sans chercher à discuter auparavant ??!!

La France est-elle une République bananière à qui une Société privée devrait imposer son point de vue ?

C'est incroyable !

Et en même temps c'est tellement révélateur de notre époque où l'Economique prend le pas sur le Politique et où la Cité grecque n'est plus qu'un lointain souvenir !

Pour ceux qui voient Google comme un outil de Service Public, il est temps d'ouvrir les yeux ! 

J'espère que le Gouvernement ne va pas céder. 

Et puis si je dois retourner chez Yahoo ... 

20:39 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : google, france, taxe, presse, editeurs |

14/10/2012

Air Sarko one : Le Hollandais volant !

Je n'ai pu réprimer un sourire en regardant le reportage faisant état du déplacement en Afrique de François Hollande au JT de 20H00 sur France 2. Le Président est accompagné de 3 ministres et d'une vingtaine de conseillers diplomatiques.

On y voit notre Président en réunion à bord du fameux Boeing présidentiel acheté par Nicolas Sarkozy et qui avait fait les choux gras des Blogueurs et de la Presse !

Souvenez-vous ! En référence à la mégalomanie teintée d'américanisme du Président, l'avion avait été baptisé par la presse « Air Sarko 1 ».


Ainsi aujourd'hui, l'avion n'est plus un scandale de la République, mais un outil très "pratique" pour « travailler ».

Quant à la chambre du couple présidentiel qui se trouve à l'avant de l'avion, on n'est prié de ne pas visiter ….

Le plus drôle a été quand le journaliste a demandé à Laurent Fabius s'il n'y avait pas de paradoxe entre cette utilisation de « Air Sarko One » et le discours de la Gauche lors de l'achat de cet avion présidentiel par Nicolas Sarkozy ….

Réponse du ministre des affaires étrangères : « je ne crois pas m'être à l'époque, associé à cette polémique ! Et puis vous savez …. C'est du passé ».

Ha ha !

Je sens que nos élites socialistes vont bien s'accomoder des ores et dorures de la République.

ps. Si je conçois parfaitement que maintenant que la République a cet engin de transport, autant l'utiliser, la symbolique est forte.

21:04 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : air sarko 1, hollande, fabius, afrique |

11/10/2012

François Hollande et le Gouvernement ont ils vraiment vu baisser leur traitement de 30 % ? Suite et fin.

Suite au billet d'hier, des commentateurs m'ont fait savoir que si les faits rapportés étaient exacts, il y avait une suite.

Je suis allé vérifier.

La réponse est ici !

En résumé, suite à la décision du Conseil Constitutionnel rejetant la diminution de traitement du Président et des ministres, le Président Hollande a édité un Décret reprenant les termes du projet de loi de finances rectificative.

Conclusion : le traitement du Président et du Gouvernement a bien été réduit de 30%.

Merci à mes commentateurs.

10/10/2012

François Hollande et le Gouvernement ont ils vraiment vu baisser leur traitement de 30 % ?

Il semblerait que non.

Souvenez-vous : face aux excès du Président Sarkozy, François Hollande avait promis de diminuer son traitement et celui des ministres, de 30% !

Le projet de loi de finances réctificative 2012, en son article 40 prévoyait le respect de cette promesse.

Il s'avère que la loi de finances rectificative a été promulguée par François Hollande le 16 août, mais après que le Conseil Constitutionnel saisi ait statué.

Et le Conseil Constitutionnel a (d'office et sur la base de la Séparation des Pouvoirs!) déclaré le fameux article 40 du Projet de loi contraire à la Constitution.

Voici la référence : 2012-654DC du 9 août 2012

Certes François Hollande et son Gouvernement ne sont pour rien dans cette décision du Conseil. Mais pourquoi personne (au Gouvernement ou dans les media) n'en parle ?

06/10/2012

La rencontre d'un Homme et d'une Nation. Jean-François Copé.

cope, fillon, ump, anti-blanc, peti pain, ramadanCa fait un moment que je le "suis" celui-là.

Je l'avais remarqué à l'occasion de la sortie de son livre "Promis, j'arrête la langue de bois"  en 2006 (chez Hachette Littérature). J'avais trouvé ça intéressant et ... gonflé. Surtout rétrospectivement.

Ancien maire de Meaux, Jean-François Copé a surtout été le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale de juin 2007 à novembre 2010 et durant cette période il n'a cessé d'asticoter Nicolas Sarkozy. Depuis 8-10 mois, Jean-François Copé se dit adoubé par Nicolas Sarkoey ... Allez comprendre.

Candidat déclaré à l'élection présidentielle de 2017, il est finaliste face à François Fillon pour la présidence de l'UMP.

Et c'est dans le cadre de cette élection qu'il montre qu'il est prêt à aller très loin en n'hésitant pas à emmener son adversaire sur un terrain très proche de celui du Front National.

Déjà, il y a un an Mr Copé s'était fait remarquer lors de son "débat" sur Canal + face à une femme voilée. S'appropriant l'exclusivité de la lutte contre le port de la  burqa voire pour la laïcité !!!

Il y a 3 semaines, il a évoqué publiquement (et avec moulte publicité) le racisme anti-blanc. Ce racisme existe c'est évident, pour autant est-ce le rôle d'un homme politique (qui plus est candidat aux plus hautes fonctions) de jeter de l'huile sur le feu ?

Et là .... L'histoire (devant les militants certes) du petit pain pendant le ramadan (cf figaro entre autres) ferait mourir de rire si elle n'était pas confondante de bêtise.

Et en attendant, il n'est proposé aucune alternative aux actuelles politiques économiques, fiscales et sociales menées.

Le projet de Société des candidats à la présidence de  l'UMP ne repose-t-il que sur le communautarisme ??

On le dirait bien. 

19:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : cope, fillon, ump, anti-blanc, peti pain, ramadan |

03/10/2012

Du racisme anti-entreprise !!!

parisot,medef,racisme,entreprise,geonpiOn ne l'arrête décidément plus !

 Je veux parler bien sur de Mme Laurence parisot présidente du MEDEF.

Sa dernière : il y a en France en général et au gouvernement en particulier un "racisme anti-entreprise". cf le figaro

Certes Arnaud montebourg a eu des mots durs en employant par exemple l'expression de "patron voyou" vis à vis des dirigeants de sanofi. Cela dit les dirigeants de cette entreprise n'hésitent pas à mettre en œuvre un important "plan de sauvegarde de l'emploi" en période de bénéfice.

Du racisme anti-entreprise !!! Même à l époque ou le président Sarkozy stigmatisait ces parasites de chômeurs, personne à gauche n'a parlé de racisme anti-chômeurs.

Non .... Madame parisot à fait preuve de stupidité en employant ce mot complètement inadapté. Et par les temps qui courrent, elle a fait preuve d'une grande irresponsabilité.

Mais bon ...après tout, on a les dirigeants syndicaux qu'on mérite non ?!

ps Pour compléter, je vous conseillerais bien d'aller lire Juan à propos des geonpis

22:07 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : parisot, medef, racisme, entreprise, geonpi |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu