Avertir le modérateur

08/11/2012

Les "intaxables"

intaxables,google,apple,microsoftOn se souvient de la polémique qui avait secoué le web suite aux intentions du Gouvernement de taxer les moteurs de recherche qui utilisaient le contenu des journaux dans leur site actualité(voir ici).

Ce qui me scandalisait, c'est le fait que Google faisait clairement du chantage à la République (mon billet du 19/10).

Creusant un peu le dossier Google, je m'étais aperçu (mon billet du 20/10) que Google en 2011 avait payé 5 millions d'Euros d'Impôt sur les Sociétés (32 millions d'impôt au total) ce alors que son chiffre d'affaires en France est estimé entre 1,25 et 1,4 milliards d'Euros. Le même journal chiffre le taux d'imposition de Google France à 3,2%.

C'est donc avec une attention certaine que je prends connaissance de l'enquête de Médiapart (accès payant) faisant état de la gabegie fiscale de 3 des géants mondiaux de l'informatique sur lesquels la crise n'a pas prise et qui ont tous des bénéfices records.

Par les temps qui courrent, cela ne peut pas continuer comme cela.

Cela ne doit pas continuer !

09:49 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : intaxables, google, apple, microsoft |

Commentaires

Cela ne devrait pas... la notion de partage des richesses produites n'est toujours pas en vogue...

Écrit par : Stef | 08/11/2012

Non .... Travail plus taxé que capital, rentes fiscales pour les multinationales bénéficiaires .....

Écrit par : elmone | 08/11/2012

Oui, il faut trouver le moyen de taxer ces boites pour le bénéfice (ou le chiffre d'affaire, on s'en fout) qu'elles font chez nous.

Pas sur des liens qu'elles font pour envoyer les lecteurs vers des sites de presse qui gagneront de l'argent avec de la pub alors qu'ils sont déjà largement subventionnés par l'argent public.

Écrit par : Nicolas | 08/11/2012

rho Elmone tu es scandalisé parce qu'une entreprise fait des profits, tu n'en ferais pas si tu avais l'occasion ? toi-même tu profites bien du référencement Google, il est gratuit et si d'aventure le projet de Hollande prenait corps, imagine un peu qu'on te réclame la "juste" contrepartie de tes liens vers la presse française ^^

ah qu'il est loin le temps où les blogueurs se scandalisaient que Danone et d'autres géants du Cac40 n'aient pas payé d'impôts sur les sociétés pendant des années

et puis, quand même, à propos d'impôts ... rien qu'au Parlement ... enfin un billet plein d'humour gauchiste comme je les apprécie ;)

bonne journée Elmone (lol)

Écrit par : la divine comedie | 08/11/2012

Nicolas, je me fous de savoir comment elles seront taxées du moment qu'elles le soient.

Divine, je sais bien que l'objet social d'une Société c'est de faire des profits (tu me prends donc vraiment pour une bille ?)
En ce qui concerne la pub, je sais bien que en fin de compte c'est le particulier qui la paie (Google fait payer à Danone qui augmente le prix des yaourts).
Non ... Ce qui me scandalise c'est l'évasion fiscale.
Et en ce qui me concerne (je sais c'est un peu désuet) je suis fier de payer des impçots.

Écrit par : elmone | 08/11/2012

Ah alors si c'est l'évasion fiscale toi et moi nous sommes des billes et je le revendique hautement.
Mais pour moi Google est juste un rapace qui est parti de rien, si tu te rappelles ses débuts on n'en donnait pas cher ! enfin moi, je me rappelle les débuts de Google et je t'assure que son moteur de recherche faisait rire tout le monde, et qui a réussi.

Les Américains on le sait ne font pas de socialo-communisme, en revanche ils pratiquent une forme de réussite par la réciprocité. Tous les acteurs majeurs d'internet se sont appuyés sur Google, chacun en a bien profité à sa manière. Aujourd'hui je trouve assez gonflé de lui réclamer une taxe, au nom de quoi serait-elle justifiée ??

Par contre, là où j'appuierais volontiers le gouvernement, c'est dans une action contre l'emprise sur nos données privées dont Google use et abuse. Je parle de nos données personnelles, des publicités ciblées grâce aux cookies et des datas que nous transférons sur ses plateformes comme Blogger ou Youtube. Il faudrait s'inscrire à un programme vasouillard pour en obtenir une contrepartie ridicule, en échange de notre silence absolu sur le montant des royalties sinon finito le pécule.

Autre fait non négligeable, Google s'est octroyé le droit de scanner et reproduire nos ouvrages littéraires parce qu'ils sont tombés dans le domaine public. Naurait-ce pas été aux institutions françaises de faire ce travail et d'offrir au plus grand nombre notre production nationale en y donnant une large publicité ? Si Frédéric Mitterrand n'avait pas arrêté le truc à temps, ce sont les archives de Lyon qui auraient été revendues à Google, tu imagines ???

Mais de tout ceci bien entendu les socialistes ne parlent pas, ils ont choisi de communiquer sur la confiscation des bénéfices de Google dont je me fiche comme du quart puisque notre presse est subventionnée par nos impôts.

Elmone, tu n'es pas une bille mais je t'avoue ne pas comprendre le soutien que vous apportez à une cause qui pour moi est indéfendable.

Cordialement ;)

Écrit par : la divine comedie | 08/11/2012

Elmone, c'est de l'optimisation fiscale, parfaitement légale (même si je trouve également anormal que ce entreprises ne payent que très peu d'impôt; il "suffit" de changer la réglementation mère-fille, mais ce n'est asp demain la veille, vu que c'est une réglementation européenne...).

Écrit par : actus | 20/11/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu