Avertir le modérateur

30/12/2012

La situation du cinéma français vue à l'aune de l'affaire Depardieu !

depardieu,torreton,cinema,karmann,maravalL'affaire de l'exil fiscal de Gérard Depardieu n'en finit pas ....

Après la  tribune de Mr Philippe Torreton qui a villipendé notre bon Gégé, il y eu le numéro de vierges outragées des Deneuve et Elmaleh.

Puis il y a eu le pavé dans la mare jeté par le producteur Vincent Maraval qui a révélé le système de paiement exorbitant des stars du grand écran complètement indépendant du résultat du film et ce grâce aux subventions publiques....

Je comprends mieux maintenant pourquoi le show-biz (réputé à gauche) a aussi rapidement soutenu Nicolas Zarkozy début 2007.

Certains ont réagi suite à cette tribune. La plus intéressante est certainement celle de Sam Karmann (il était un des mulets de Navarro, et est depuis devenu un réalisateur reconnu).

Quelques morceaux choisis repris dans Première !

"plutôt que de parler des acteurs, vous auriez du écrire en guise de chapeau : "Les vedettes françaises sont trop payées"

On comprend donc que seule une poignée d'acteurs bénéficie du "système".

La suite est encore plus intéressante ...

"Les 50 vedettes ? Les 30 vedettes ? Les 10 vedettes ? Leur nombre n’est pas le plus important au regard du fait qu’ils sont incontournables. C’est ça qui pose problème, qu’on ne puisse (ou très difficilement) monter un film sans qu’il y ait au moins un "bancable" [sic] dans la liste"

Bref, rien ne peut se faire sans ces acteurs ! Mais attendez la suite ! Il y a des dommages collatéraux !

Car les autres (les "pas bankables") ont vu leurs "cachets (ont été) divisés par 2 depuis les années 2000." !!!

Quant aux techniciens, ils ne sont pas en reste puisque si leurs salaires ne sont pas diminués (grâce à leur convention collective), ils doivent augmenter leur durée de travail !!!  Voilà l'extrait !

"Ne pouvant baisser la grille des salaires des équipes techniques protégés par une convention collective forte et respectée, on a non seulement divisé le montant mais également diminué le nombre des cachets en augmentant le temps de travail de leurs journées. On tourne soi-disant un 52’ en 10 ou 11 jours, mais en comptant les heures sup on tourne entre 12 et 14 jours avec les acteurs en tête de casting considérés comme "bien payés" qui tournent 10 voire 12 heures par jour en abattant 5 à 7’ utiles par jour. N’ayant pas le choix, les producteurs préfèrent payer les heures sup des équipes techniques, raboter sur le nombre de cachets des acteurs et comprimer leurs journées"

C'est éloquant non ?

Tout ça ne vous rappelle rien ?

Ben moi si !

Une élite qui est payée de façon indécente (en l'absence de tout risque !!!). Une base qui doit rogner sur ses revenus. Et des techniciens qui pour maintenir ses ressources doit travailler plus (le fameux travailler plus pour gagner plus).

Y  a plus de doute ! Ce qui se passe dans le cinéma est exactement le reflet de notre Société.

N'est-ce pas le rôle du 7ème art d'ailleurs ?

Le rêve en moins .....

Commentaires

Très intéressant ! Mais en même temps je ne suis pas surprise. Cela fait assez longtemps que je dénonce ce système de stars avec des acteurs qui raflent systématiquement tous les premiers rôles comme s'ils étaient des "monstres" (ce qu'on prétend qu'ils sont, par ailleurs). Comme s'il n'y avait absolument PAS d'autres très bons comédien.ne.s !
Au niveau des 1er, 2e,3e,4e,5,e et 6e arts, c'est exactement pareil. On met en orbite une poignée de trouducs qui doivent servir de "valeurs sûres" et les autres peuvent aller se faire voir.

Écrit par : Euterpe | 30/12/2012

Merci de l info. C est d autant plus énervant quand ces stars crachent dans la soupe

Écrit par : elmone | 30/12/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu